Prague dit avoir livré à l'Ukraine des armes pour 288 millions de dollars

Pays membre de l'UE et de l'Otan, la République tchèque a été l'un des premiers fournisseurs d'armes à l'Ukraine ravagée par la guerre, a souligné la ministre de la Défense, Jana Cernochova.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken (à gauche) et la ministre de la Défense de la République tchèque Jana Cernochova (à droite) à l'aéroport de Prague, le 30 mai 2024. (PETR DAVID JOSEK / AFP)

Prague a envoyé en Ukraine des armes, des technologies et des munitions d'une valeur globale de 6,75 milliards de couronnes (288 millions de dollars), depuis le début de l'invasion russe en février 2022, a déclaré mercredi 3 juillet le ministère tchèque de la Défense.

Pays membre de l'UE et de l'Otan, fort de 10,9 millions d'habitants, la République tchèque a été l'un des premiers fournisseurs d'armes à l'Ukraine ravagée par la guerre, a souligné la ministre de la Défense, Jana Cernochova.

Au 31 mai 2024, Prague a notamment envoyé à l'Ukraine 8 avions, 62 chars, 131 véhicules blindés, 26 véhicules de surveillance chimique et 16 véhicules complets de défense aérienne, ainsi que 13 obusiers, 12 lance-roquettes, 4 900 roquettes, 645 missiles antichars et 8 022 grenades propulsées par roquette, a précisé le ministère sur son site web.

Achat de 92 chars Leopard à l'Allemagne 

Selon Jana Cernochova, les approvisionnements tchèques sont en train de se tarir, mais, assure-t-elle, le pays dispose toujours du matériel à livrer en Ukraine. "Etant donné que nous recevons du matériel militaire occidental en remplacement de nos technologies de l'Est, nous avons encore des ressources", a-t-elle déclaré. 

Prague a récemment signé des accords pour acheter jusqu'à 92 chars Leopard de fabrication allemande afin de remplacer sa flotte obsolète datant de l'ère soviétique.

La République tchèque compte aussi acheter à la Suède 24 avions de chasse F-35 de fabrication américaine, 48 missiles air-air israéliens et 210 véhicules de combat CV 90, portant à 2% de son PIB le taux des dépenses dans la défense, comme l'exige l'Otan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.