"Les gens n'ont pas le choix" : en Ukraine, de pseudo-référendums pour acter l'annexion des territoires occupés par les Russes

Depuis vendredi et jusqu’au 27 septembre, les habitants des régions occupées par la Russie en Ukraine sont appelés au vote. Une façon pour le président Poutine de reprendre la main dans un conflit qui lui échappe. 

Article rédigé par
Boris Loumagne et Eric Audra - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un habitant de Luhansk, en Ukraine, vote lors du référendum organisé par les Russes, le 23 septembre 2022 (STRINGER / EPA)

Ces référendums dans les régions de Louhansk, Donetsk, Zaporijia et Kherson, devraient aboutir au rattachement de ces territoires à la Fédération de Russie. Selon plusieurs témoignages sur place, les conditions sont loin d’être démocratiques. Exemple avec ce témoignage recueilli par nos envoyés spéciaux dans la ville refuge de Zaporijia : Oleksandre, un Ukrainien originaire de la région de Berdiansk, a pu joindre sa famille en zone occupée. 

Sa mère lui a raconté la première journée de "vote", vendredi 23 septembre : "Il y a quatre ou cinq soldats tchétchènes de Kadirov, armés, qui accompagnent les membres de la pseudo commission du référendum. Ils entrent dans les maisons, ils donnent un bulletin de vote à remplir. Les gens doivent cocher oui pour la Russie. Ils n’ont donc pas le choix. Ils signent en présence des militaires et de la commission de vote."

"Le maire, qui est un collaborateur, leur a précisé que ceux qui votent contre seront embarqués dans un bus et expulsés quelque part."

La mère d'Oleksandre

à franceinfo

Peu avant les référendums, les autorités locales ont annoncé que "pour éviter les rassemblements", il n’y aurait pas de bureau de vote. "C’est n’importe quoi, poursuit la mère d'Oleksandre. Les Russes violent tous les accords internationaux, toutes les règles. C’est du cinéma."
 
Du cinéma avec des conséquences concrètes : la frontière entre les territoires ukrainiens et ceux sous contrôle russe risque de devenir infranchissable.  

Pseudo-référendum en Ukraine : le reportage de Boris Loumagne et Eric Audra
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.