Le conflit dure toujours en Ukraine

En direct de Donetsk (Ukraine), Dorothée Olliéric relate les combats en cours entre Ukrainiens et séparatistes prorusses.

FRANCE 2

Le cessez-le-feu est censé avoir lieu dimanche 15 février, mais pour l'instant la guerre continue. "À l'instant, il y a encore eu une explosion. Ce sont des combats à l'artillerie lourde, des échanges d'obus, de missiles. La ligne de front n'est pas très loin donc ça continue, et en général ça dure jusqu'à minuit pour reprendre parfois à quatre heures du matin".

La mort peut arriver n'importe quand

La journaliste constate que "les gens sont épuisés, harassés, terrifiés et ne croient pas à ce cessez-le-feu" mais rappelle qu'"il ne faut pas croire que la ville de Donetsk est détruite. La plupart des missiles tombe à l'extérieur de la ville. Mais parfois, ils peuvent tomber sur un bus, ou un hôpital. [...] Ça peut tomber n'importe où puisque chaque jour, il y a deux, trois, quatre ou cinq morts ici à Donetsk".

Ce quotidien est le même pour le camp d'en face, celui des pro-ukrainiens. Une situation désespérante que la journaliste en résumant sobrement que "cette terreur, ça s'appelle la guerre".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un lanceur de missiles appartenant aux séparatistes pro-Russes, le 9 février 2015, dans l\'est de l\'Ukraine.
Un lanceur de missiles appartenant aux séparatistes pro-Russes, le 9 février 2015, dans l'est de l'Ukraine. (DOMINIQUE FAGET / AFP)