La Russie annonce le retrait de ses troupes à la frontière ukrainienne

Le président russe s'est aussi dit prêt à recevoir "à n'importe quel moment" son homologue ukrainien pour parler des relations délétères entre les deux pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe, Vladimir Poutine, lors du sommet virtuel sur le climat, à Moscou, le 22 avril 2021. (ALEXEI DRUZHININ / SPUTNIK / AFP)

C'est la fin d'une crise qui dure depuis des semaines. La Russie a annoncé, jeudi 22 avril, qu'elle lancerait dès le lendemain le retrait de ses troupes massées près de l'Ukraine et en Crimée annexée, mettant fin à une présence militaire qui inquiétait l'Occident et Kiev.

Dans un autre signe apparent de désescalade, le président russe Vladimir Poutine a dit être prêt à recevoir "à n'importe quel moment" son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky à Moscou pour parler des relations bilatérales délétères entre leurs deux pays. Il l'a toutefois renvoyé vers les séparatistes pour parler du règlement du conflit dans l'Est, qui connaît une flambée de violences depuis le début de l'année.

L'Otan a pris note de l'annonce du retrait des soldats russes mais "reste vigilante", a déclaré un responsable de l'Alliance. Le président ukrainien s'est lui aussi félicité de ce retrait, estimant qu'il conduisait à "une réduction proportionnelle de la tension" tout en assurant que son pays "restait vigilant".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.