La présidentielle en Ukraine n'arrange pas la Russie de Poutine

L'élection présidentielle en Ukraine est suivie de près en Ukraine. Avec le président sortant Porochenko, les relations étaient tendues. Ce ne serait guère mieux avec Zelensky.

France 3

Le Kremlin a suivi avec beaucoup d'attention la campagne électorale en Ukraine et le vote. Si Vladimir Poutine se garde bien de faire le moindre commentaire, la déculottée de Petro Porochenko, le président sortant arrivé au premier tour loin derrière Volodymyr Zelensky, a tout pour réjouir le président russe, selon un de ses conseillers. En Russie, on considère depuis bien longtemps qu'il est absolument impossible de négocier quoi que ce soit avec Porochenko, alors avec n'importe quel autre concurrent, ce ne pourra pas être pire, confiait encore ce même proche au correspondant de France Télévisions à Moscou Dominique Derda.

Poutine rit jaune

Mais Zelensky n'est pas pour autant le favori du Kremlin. Si le comédien est élu le 21 avril, ce sera certes un homme qui prône la reprise du dialogue avec la Russie, mais ce sera surtout celle d'un président ouvertement proche de l'Occident, ce qui n'est pas du goût de Poutine, qui ne s'attend à aucune amélioration des relations entre les deux pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine, à Moscou (Russie), le 9 septembre 2018.
Vladimir Poutine, à Moscou (Russie), le 9 septembre 2018. (ALEXEY NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP)