La France rend les trains gratuits pour les réfugiés ukrainiens

La Pologne, l'Allemagne et l'Autriche, notamment, ont déjà pris de telles mesures, après l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un TGV arrive à Paris, le 26 décembre 2021. (ARNAUD PAILLARD / HANS LUCAS / AFP)

La France va autoriser les réfugiés ukrainiens à circuler gratuitement à bord des trains longue distance, a annoncé lundi 28 février le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, dans un entretien à La Provence

"Le drame qui frappe l'Ukraine nous touche tous. Le groupe SNCF et les cheminots sont solidaires avec les réfugiés ukrainiens. Comme nos homologues européens, nous leur permettrons de circuler gratuitement en France à bord des TGV et Intercités", a confirmé le PDG du groupe public, Jean-Pierre Farandou, sur Twitter.

Il est "naturel pour le groupe SNCF de participer à la solidarité avec les réfugiés ukrainiens", a ajouté un porte-parole, précisant que "les modalités sont en train d'être travaillées et seront précisées rapidement". La Pologne, l'Allemagne et l'Autriche, notamment, ont déjà pris de telles mesures.

Evoquant la situation en Ukraine, "il a été demandé notamment de sécuriser la route du Sud, qui permet par exemple de rejoindre la Moldavie, pour que ceux qui veulent quitter Kiev puissent le faire en toute sécurité", a relevé Jean-Baptiste Djebbari. Cette voie permettrait de quitter la capitale ukrainienne "pour une partie du personnel diplomatique et pour les 500 à 700 Français qui sont aujourd'hui résidant à Kiev", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.