Cet article date de plus de sept ans.

L'armée ukrainienne suspend son offensive contre les séparatistes pro-russes dans l'est du pays pour une journée

Cet arrêt des combats était réclamé notamment par le Premier ministre néérlandais afin que les experts internationaux puissent accéder au site du crash.

 
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'armée ukrainienne à Debaltceve, dans la région de Donetsk, le 29 juillet 2014. (GENYA SAVILOV / AFP)

L'armée ukrainienne annonce, jeudi 31 juillet, la suspension de son offensive contre les rebelles pro-russes dans l'Est pour une journée. Cet arrêt des combats était réclamé notamment par le Premier ministre néerlandais et l'ONU afin que les experts internationaux puissent accéder au site du crash de l'avion de Malaysia Airlines, qui se trouve dans la zone des affrontements. 

"Il y a aujourd'hui un cessez-le-feu à la demande de Ban Ki-moon et compte tenu du travail mené par des experts dans la zone du crash de l'avion", a annoncé un porte-parole des forces ukrainiennes, qui précise : "L'Etat-major de l'opération antiterroriste a décidé de décréter une 'journée de silence' et l'arrêt des combats."

Selon l'agence russe Interfax, des experts russes vont se rendre, avec les enquêteurs néerlandais et australiens sur le lieu du crash, après avoir été tenus à l'écart des débris pendant plusieurs jours. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.