Hausse du prix des carburants : la difficulté des travailleurs dépendant de la voiture

Publié
Hausse du prix des carburants : la difficulté des travailleurs dépendant de la voiture
France 2
Article rédigé par
A.Etienne, I.Delion, H.Strobel, F.Guinle, J.Siehr - France 2
France Télévisions

L'inquiétude majeure en Europe porte sur l'envolée des coûts de l'énergie. Mercredi 2 mars, le baril de pétrole a atteint un prix de près de 110 dollars. Comment font les commerçants ambulants et les chauffeurs de taxis face à cette flambée des prix ?

La route fait partie de son métier. Sylvie est boulangère ambulante : six jours sur sept, elle circule dans la campagne alsacienne à la rencontre de ceux qui ne peuvent plus se déplacer. Depuis janvier, pour compenser les frais de livraison, chaque article est vendu cinq centimes plus cher qu'à la boulangerie. Mais avec dix euros de plus par plein d'essence, cela ne suffit plus selon son patron. Sa seule solution sera de répercuter une nouvelle fois cette augmentation sur sa clientèle.

Un plein d'essence qui a augmenté de 20 euros en six mois

Yann est aussi concerné par la hausse des prix des carburants. Ce chauffeur de taxi parcourt jusqu'à 600 km par jour. Une journée de travail qui commence systématiquement à la station-essence avec, chaque fois, la surprise du prix. En seulement six mois, son plein d'essence a augmenté de 20 euros. L'homme, qui fait du transport médical, est obligé de prioriser certaines courses. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.