Guerre en Ukraine : les dessous d'une contre-attaque

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les dessous d'une contre-attaque
FRANCE 2
Article rédigé par
M.de Chalvron, B.de Saint-Jore - France 2
France Télévisions

Depuis quelques jours en Ukraine, les lignes de front se déplacent, avec des contre-offensives éclair des Ukrainiens. Ils ont gagné du terrain dans l'est du pays, contraignant les Russes à réorganiser leurs troupes. Explications. 

À quelques dizaines de kilomètres au sud de Kharkiv (Ukraine), on trouve des chars calcinés siglés de la lettre Z. Les traces de la débâcle de l'armée russe, qui a dû fuir précipitamment devant la contre-offensive éclair ukrainienne. La ville de Balaklia (Ukraine) a été reconquise récemment. Elle est presque déserte, en partie détruite. Les quelques habitants encore présents ont vu les soldats ukrainiens débarquer il y a quelques jours, soulagés. "On ne s'y attendait pas. Quand j'ai vu nos soldats avec le drapeau ukrainien, c'était génial, super", confie Iryna Stepanenko, une habitante de Balaklia. 

3 000 km2 repris en seulement quelques jours

D'après les autorités ukrainiennes, 3 000 km2 auraient été repris en seulement quelques jours. Prise de cours par cette offensive surprise, la Russie a ordonné le repli de ses soldats et leur regroupement près de Donetsk (Ukraine). Les séparatistes prorusses reconnaissent être également en mauvaise posture dans cette zone. "La situation est assez difficile dans un bon nombre de localités dans le nord de notre république", dit Denis Pouchiline, dirigeant séparatiste prorusse de la République populaire de Donetsk. Ces dernières semaines, l'Ukraine avait annoncé à plusieurs reprises une offensive autour de Kherson (Ukraine), où les forces ukrainiennes progressent plus lentement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.