Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine brandit une nouvelle fois la menace nucléaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Dans un entretien accordé mercredi 13 mars aux médias russes, Vladimir Poutine s'est dit "prêt" d'un point de vue militaire à riposter en cas d'attaque. Le chef du Kremlin durcit le ton face aux propos d'Emmanuel Macron.
Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine brandit une nouvelle fois la menace nucléaire Dans un entretien accordé mercredi 13 mars aux médias russes, Vladimir Poutine s'est dit "prêt" d'un point de vue militaire à riposter en cas d'attaque. Le chef du Kremlin durcit le ton face aux propos d'Emmanuel Macron. (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Dans un entretien accordé mercredi 13 mars aux médias russes, Vladimir Poutine s'est dit "prêt" d'un point de vue militaire à riposter en cas d'attaque. Le chef du Kremlin durcit le ton face aux propos d'Emmanuel Macron.

Mercredi 13 mars, dans une interview donnée à la télévision d’État, Vladimir Poutine s’est montré sûr de lui. "D’un point de vue militaro-technique, nous sommes bien sûr prêts", a-t-il assuré. Âgé de 71 ans, Vladimir Poutine, candidat à sa réélection, a réagi pour la première fois du président Emmanuel Macron sur la possibilité d’envoyer des troupes européennes en Ukraine. "En ce qui concerne les gouvernements qui disent qu’ils n’ont plus de ligne rouge avec la Russie, ils doivent savoir dans ce cas qu’en Russie, nous non plus, nous n’avons plus de ligne rouge avec eux", a menacé Vladimir Poutine.

L'arme nucléaire, une option en cas de menace

Le maître du Kremlin a rappelé que la doctrine militaire prévoit d’utiliser l’arme nucléaire en cas de menace existentielle pour la Russie. En outre, il s’est adressé à l’Ukraine pour dire qu’un accord de paix est envisageable, à ses conditions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.