Guerre en Ukraine : une trêve à Marioupol pour l'évacuation des civils

Publié
Guerre en Ukraine : une trêve à Marioupol pour l'évacuation des civils
France 3
Article rédigé par
J. Debraux, @RevelateursFTV, C. Krauskopff - France 3
France Télévisions

Plus de 100 000 civils seraient toujours bloqués à Marioupol, en Ukraine. Moscou a promis une trêve afin de permettre leur évacuation. Bien que méfiante, l'Ukraine a envoyé, jeudi 31 mars, des dizaines de bus. 

Au milieu d'un quartier en ruines, où certains immeubles sont encore en flammes, un habitant de Marioupol (Ukraine) filme sa famille et ses quelques valises. Ils espèrent quitter la ville. "On est réveillé depuis 5 heures ce matin. On a fait nos valises et on espère partir. Ce qu'on a vécu, je ne le souhaite à personne", dit l'homme. 

45 bus partis dans la matinée 

Les convois sont en route, jeudi 31 mars : des dizaines d'autobus, destinés à l'évacuation de la population de Marioupol. La vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk, assure que "45 bus sont partis" dans la matinée. Selon les associations, plus de 100 000 civils seraient encore coincés à Marioupol, ville bombardée par l'aviation russe. Le maire de la commune, Vadym Boïchenko, demande à la communauté internationale d'agir au plus vite. "Nos ressources en eau et en nourriture s'épuisent", a-t-il ajouté.  

La Croix-Rouge se dit prête à débuter les évacuations de civils dès vendredi 1er avril, si les conditions de sécurité sont respectées. 



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.