Guerre en Ukraine : un train pour fuir le conflit dans le Donbass

Publié
Guerre en Ukraine : un train pour fuir le conflit dans le Donbass
Article rédigé par
M. Burgot, E. Delevoye, H. Horoks, D. Padalka, V. Hrychko - France 2
France Télévisions

Vendredi 3 juin, au 100e jour de guerre en Ukraine, de violents combats sont en cours dans l’est du pays. Des victimes civiles ont à nouveau été évacuées, par train, dans le secteur de Kramatorsk.

C’est le train de l’espoir. À Pokrovsk, en Ukraine, dans des ambulances, des malades et des blessés. Dans quelques minutes, ils quitteront l’enfer du Donbass. Cette région de l’Ukraine est pilonnée par les forces russes. Les vieillards sont sur les brancards et les soignants tentent de protéger les plus faibles du soleil. Il y a de nombreuses femmes touchées par les éclats d’obus. "J’ai été touchée quand ma maison a été bombardée", explique une femme âgée. "Je les remercie de faire ça, de nous emmener loin d’ici", témoigne une autre, allongée sur un brancard. Elle a été blessée grièvement au bassin à Soledar, où les Russes sont à portée de canon.

Plus de 600 personnes évacuées

L’évacuation est organisée par Médecins sans frontières. Une femme prend le train pour accompagner sa mère malade. "Nous vivons près de Lyman. Les Russes occupent cette ville juste à côté de chez nous. Ils bombardent en permanence. Il fallait partir", affirme-t-elle. Les secouristes sont bienveillants, malgré le climat de violence. Ces deux derniers mois, Médecins sans frontières a évacué plus de 600 personnes, surtout des civils, mais aussi des soldats blessés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.