Guerre en Ukraine : trois bases aériennes russes attaquées par des drones

Publié
Guerre en Ukraine : trois bases aériennes russes attaquées par des drones
Article rédigé par
M. Burgot, E. Sizarols, J. Gasparutto, B. Catrice, G. Liaboeuf, @RevelateursFTV - France 2
France Télévisions
C'est un nouveau pas franchi dans la guerre. Trois sites militaires russes ont été attaqués par des drones en 24 heures. L'un d'eux se trouve à 100 km de Moscou, ce qui fait monter la tension côté russe.

Ces images sont un camouflet pour Moscou. Plusieurs explosions ont eu lieu après des attaques de drones ukrainiens. Des bases aériennes ont été visées, en plein cœur de la Russie. Les deux premières attaques ont eu lieu très en profondeur, à près de 600 km de la frontière ukrainienne. La troisième, mardi 6 décembre au matin, à Koursk. Kiev visait ces bombardiers que Moscou utilise pour frapper l'Ukraine. L'un des drones a été intercepté par les Russes, mais les débris ont fait trois morts russes et endommagé deux avions.

Les drones ont pu parcourir 600 km en territoire russe 

Kiev pourrait avoir utilisé un superdrone. D'une portée de 1 000 km, il est développé par une entreprise d'armement ukrainienne. Moscou dit son mécontentement et accuse Kiev, les Ukrainiens jouent profil bas et ne revendiquent pas les attaques. Vladimir Poutine se mettait en scène, lundi 5 décembre, au volant d'une voiture, traversant le pont de Crimée. Mais cette image ne fera pas oublier que la défense anti-aérienne russe est largement défaillante. Les drones ont parcouru jusqu'à 600 km en territoire russe avant d'être interceptés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.