Guerre en Ukraine : Renault et McDonald​'s quittent la Russie

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : Renault et McDonald quittent la Russie
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Dans le sillage de l’offensive russe en Ukraine et des sanctions européennes, les géants économiques se résignent à quitter la Russie et son marché, à l’image de Renault et McDonald's.

Renault a annoncé par communiqué vendre ses actifs à la Russie, lundi 16 mai. Un coup dur pour le géant français car la Russie représentait son deuxième plus gros marché de ventes, juste après l’Europe. Renault y employait 45 000 salariés et assemblait 500 000 véhicules chaque année. Le constructeur français anticipe déjà sur l’après-guerre en Ukraine puisqu’il conserve pendant six ans une option de rachat de ses parts sur Avtovaz, le producteur russe dont Renault possédait 68% du capital.

62 000 employés de McDonald's en Russie

Une page se tourne aussi pour McDonald​'s. Le mastodonte de la restauration rapide cherche un acheteur pour ses 850 enseignes et s’apprête donc à faire ses valises. Installée depuis la chute de l’URSS, la firme américaine comptait 62 000 employés. Le marché russe représentait 9% de son chiffre d’affaires total.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.