Vidéo Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine officialise l'annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes

Le président russe a formalisé l'annexion des régions ukrainiennes de Louhansk, de Donetsk, de Kherson et de Zaporijjia, occupées par ses troupes, lors d'une cérémonie au Kremlin, vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe, Vladimir Poutine, à Moscou le 29 septembre 2022. (GAVRIIL GRIGOROV / SPUTNIK / AFP)

Leur annexion devient officielle. Entourés des quatre responsables prorusses des régions ukrainiennes de Donetsk, Louhansk, Zaporijjia et Kherson, le président russe, Vladimir Poutine, a officiellement signé les "accords d'accession des nouveaux territoires à la fédération de Russie" lors d'une cérémonie fastueuse, au Kremlin, vendredi 30 septembre.

Peu avant, le président russe avait confirmé, lors d'un discours devant l'élite politique du pays, que ces territoires étaient désormais considérés comme russes par son pays. "Aujourd'hui, nous signons l'accord sur l'entrée de la région de Donetsk, Louhansk, Zaporijjia et Kherson (...). Nous allons former quatre nouvelles régions russes, quatre nouveaux sujets de la fédération de Russie, puisque c'est la volonté de millions" de personnes, a dit Vladimir Poutine. Leurs habitants seront "nos citoyens pour toujours". 

Vladimir Poutine signe l'annexion de quatre régions ukrainiennes

Le détail des nouvelles frontières à préciser

Le président russe avait par ailleurs affirmé, peu avant le début de son discours, qu'il devait encore "clarifier" si la Russie annexait la totalité des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia ou uniquement les parties qu'elle occupeLes deux autres régions de Donetsk et Louhansk seront elles annexées dans leur totalité, Moscou ayant reconnu la souveraineté de régimes séparatistes prorusses fin février, juste avant l'assaut russe contre l'Ukraine.

La Russie avait organisé à la hâte de prétendus référendums, largement dénoncés par Kiev et ses alliés occidentaux, à la suite d'une contre-offensive ukrainienne qui a forcé l'armée russe à céder des milliers de km2 de terrain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.