Guerre en Ukraine : l’impossible décompte des soldats russes tués sur le front

Publié
Guerre en Ukraine : l’impossible décompte des soldats russes tués sur le front
Article rédigé par
L. Feuerstein, S. Pichavant, @RevelateursFTV, P. Brame - France 2
France Télévisions

Combien de familles russes sont déjà en deuil depuis le début de cette guerre en Ukraine ? Sont-elles même au courant de la disparition d’un proche parti sur le front ? Le Kremlin entretient les zones d’ombre autour de cette sinistre comptabilité. Les forces ukrainiennes en font jour après jour un outil de communication à destination de la population russe.

C’est un chiffre secret, impossible à confirmer. Sur un site ukrainien, chaque jour les nouveaux visages des soldats russes, présentés comme morts au combat, s’affichent. Des centaines et des centaines de militaires. Un décompte macabre et des vidéos choc. Un peu partout en Ukraine, ces mêmes scènes de corps de soldats russes, par exemple alignés dans un train d’Odessa. Pour Kiev, 15 000 soldats ennemis auraient été tués, soit l’équivalent en un mois de dix ans de guerre russe en Afghanistan.

Reconnaissance faciale

Les Etats-Unis estiment ce chiffre à 7 000, Moscou ne reconnaît que 1 351 décès. La semaine passée, un journal russe avait donné le chiffre de 9 861 soldats russes morts, avant de retirer l’article en urgence. Pour contrer le Kremlin dans cette guerre des chiffres, l’Ukraine s’est dotée d’une nouvelle arme, la reconnaissance faciale. C’est une société américaine qui doit comparer les images des soldats morts avec une base de données aux milliards de profils. Mais utiliser cette technologie américaine, contestée dans plusieurs pays, n’est pas sans risque, estime un spécialiste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.