Guerre en Ukraine : les médecins travaillent dans la clandestinité dans un hôpital sur la ligne de front

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les médecins travaillent dans la clandestinité dans un hôpital sur la ligne de front
Article rédigé par
A.Hébert - France 2
France Télévisions
Dans un hôpital sur la ligne de front ukrainienne, des journalistes ont pu suivre des médecins qui opèrent des blessés de guerre à la lampe frontale. Le lieu n'est pas précisé pour des raisons de sécurité.

Dans un hôpital de fortune situé sur la ligne de front ukrainienne, dont l'emplacement est tenu secret, les médecins s'affairent pour sauver ceux qui peuvent l'être. Des blessés arrivent ici tous les jours, à l'image d'un homme gravement blessé à la tête. Mais sans eau et parfois sans électricité, ces médecins volontaires ne peuvent qu'assurer les premiers secours. "Nous n'avons pas de chirurgien pour les yeux ici, ni l'équipement pour opérer, alors on a fait avec les moyens du bord, et on va le transporter ailleurs où il pourra recevoir les soins dont il a besoin", explique Pavlo, chirurgien.

Un travail dans la clandestinité

Les médecins sont forcés de travailler vite, dans la clandestinité et dans des domaines où ils n'ont pas forcément d'expertise. "À la base, je ne suis pas du tout chirurgienne, je suis obstétricienne", explique ainsi une médecin. Des volontaires qui s'estiment heureux lorsqu'un patient survit. Mais qu'importe : ils resteront ici, tant qu'ils le pourront, à soigner les blessés du front.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.