Vidéo Guerre en Ukraine : les habitants de Kharkiv peinent à quitter leur refuge dans le métro

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les habitants de Kharkiv peinent à quitter leur refuge dans le métro
Article rédigé par
S. Perez, C. Cormery L. Lavieille, A. Konanenko - France 3
France Télévisions

Jeudi 19 mai, des habitants de Kharkiv continuent de se réfugier dans le métro, bien que la ville ait été reprise aux Russes. Beaucoup ne savent pas où aller et craignent de sortir. 

A Kharkiv (Ukraine), les bombardements ont cessé, jeudi 19 mai. Les forces ukrainiennes ont réussi à repousser l'armée russe. Les derniers habitants, qui avaient trouvé refuge dans le métro, peuvent maintenant le quitter. Mais, après trois mois sous terre, certains sont perdus et ont peur de remonter à la surface. "C'est difficile de sortir, parce que tout est détruit autour de nous, mais pas seulement. Il faut qu'on se reconstruise dans nos têtes", assure un habitant.  

Des centaines de personnes s'étaient réfugiées 

"Je suis vraiment mal, on doit se décider à partir, mais j'ai peur", ajoute sa femme. Depuis fin février, des centaines de personnes ont trouvé refuge dans le métro et ont partagé leur solitude et leur angoisse. "J'ai vécu les premiers bombardements, je ne peux pas oublier. Dès qu'on sort, on se dit que quelque chose va nous arriver", témoigne un homme. La mairie de Kharkiv demande aux occupants de quitter les lieux d'ici la fin de la semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.