Guerre en Ukraine : les civils retranchés dans l'usine Azovstal ont quitté l'enfer de Marioupol

Publié
Guerre en Ukraine : les civils retranchés dans l'usine Azovstal ont quitté l'enfer de Marioupol
france 2
Article rédigé par
S. Perez, C. Beauvalet - France 2
France Télévisions

Les évacuations de civils se poursuivent à Marioupol, en Ukraine. Dimanche 1er mai, une première opération a permis d’évacuer une centaine de personnes de l’usine Azovstal, vers la ville de Zaporijia. 

Pour évacuer, dimanche 1er mai, les souterrains de l'usine Azovstal de Marioupol (Ukraine) où ils étaient retranchés depuis des semaines, des civils ont dû remonter à travers les débris et les gravats. Autour, les bâtiments sont pilonnés sans relâche par l'armée russe, et encore minés. Des soldats ukrainiens ont filmé la scène, et géré la sortie des décombres. 

Au moins une centaine de civils évacués

Dans le bus, des femmes et des enfants voient la lumière du jour pour la première fois depuis plusieurs semaines. "On était à court de nourriture, c'était vraiment dur pour les enfants", témoigne une femme. Au moins une centaine de civils ont été évacués dimanche 1er mai. Pour la première fois, les corridors humanitaires ont été respectés. Les Ukrainiens et les Russes ont collaboré sous l'égide des Nations unies et de la Croix-Rouge. Une partie des personnes évacuées a déjà été transférée à Zaporijia (Ukraine). Les évacuations auraient repris dans la matinée du lundi 2 selon les autorités ukrainiennes, et devraient se poursuivre durant toute la journée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.