Guerre en Ukraine : les civils en première ligne, 109 enfants tués depuis le début du conflit

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les civils en première ligne, 109 enfants tués depuis le début du conflit
FRANCE 3
Article rédigé par
L. Berbey L. Houel - France 3
France Télévisions

La guerre en Ukraine est entrée dans son 24e jour, samedi 19 mars. Alors que plus de trois millions de personnes ont déjà fui le pays, les civils qui sont restés sur place sont de plus en plus pris pour cible. 

Dans la banlieue ouest de Kiev (Ukraine), des immeubles sont coupés en deux, samedi 19 mars. L'appartement d'Olena a été bombardé il y a trois jours. Au milieu de son salon dévasté, elle ne retrouve qu'un débris de missile et une photo de sa fille. "Ma fille et son mari venaient de se marier. On va s'en sortir, mais c'est difficile, très difficile. Les Russes sont censés être nos plus proches alliés, on n'aurait jamais pensé qu'ils puissent faire ça", confie-t-elle. 

Volodymyr Zelensky appelle de nouveau la Russie au dialogue 

Les scènes de désolations se multiplient dans la capitale. À 20 km au nord de Kiev, une famille de six personnes était réfugiée à l'intérieur d'une maison, désormais détruite. Un enfant de deux ans est mort. 109 enfants ont été tués depuis le début de la guerre, le 24 février. Pour symboliser le drame, 109 poussettes vides ont été posées dans Lviv (Ukraine), vendredi 18 mars. Dans la nuit, Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, a de nouveau appelé la Russie au dialogue. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.