Guerre en Ukraine : l'enseigne Leroy Merlin doit-elle suspendre son activité en Russie ?

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : l'enseigne Leroy Merlin doit-elle suspendre son activité en Russie ?
France 2
Article rédigé par
C. Rougerie, A. Guillé-Epée, A. Guillerot-Malik, O. Gardette, M. Marini, @RevelateursFTV - France 2
France Télévisions

L'entreprise Leroy Merlin doit-elle quitter la Russie ? C'est la polémique qui monte, au 27e jour de guerre, d'autant qu'un magasin a été bombardé, dimanche 20 mars à Kiev. Les salariés appellent au boycott. 

Un centre commercial pris pour cible, dimanche 20 mars, détruisant en partie un magasin Leroy Merlin. Faut-il cesser toute activité en Russie, comme de nombreuses entreprises occidentales l'ont déjà fait ? Se filmant devant l'entrée, le député ukrainien Oleksiy Goncharenko interpelle l'enseigne. Sur les réseaux sociaux, des salariés ukrainiens ont lancé une pétition demandant la fermeture des magasins, signée, mardi 22 mars, par plus de 11 000 personnes. 

Decathlon et TotalEnergies sont aussi concernés  

En France, certains se mobilisent, comme à Paris. Selon un client en Russie, la fermeture ne changera rien. "Qu'il ferme, le magasin sera nationalisé de toute façon, et un autre d'une différente enseigne ouvrira", affirme-t-il. La solidarité du groupe Leroy Merlin avec les quelques 45 000 salariés russes s'impose, selon un représentant syndical du groupe. Outre Leroy Merlin, d'autres entreprises sont concernées, notamment Decathlon et TotalEnergies. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.