Guerre en Ukraine : l’élan de solidarité d’un boulanger bisontin

Publié
Guerre en Ukraine : l’élan de solidarité d’un boulanger bisontin
FRANCE 2
Article rédigé par
C Arnold, R. Massini, B. Chesnin - France 2
France Télévisions

En France, des actions pour soutenir le peuple ukrainien se multiplient depuis le déclenchement du conflit. Gros plan sur l’une d’entre elles, celle d’un boulanger à Besançon (Doubs), qui a organisé un convoi humanitaire qui a pris la direction de la frontière polonaise.

Il est près de 2 heures du matin, une vingtaine de poids lourds et de camionnettes remplis de denrées alimentaires et de matériel quittent Besançon (Doubs), direction la Pologne et la frontière ukrainienne. Un convoi humanitaire, aboutissement d’un immense élan de solidarité citoyenne, débuté quelques jours plus tôt dans une boulangerie bisontine. Les clients ont répondu à l’appel passé par le patron des lieux.

2 500 demandes de dons en un jour et demi

Déjà connu pour avoir mené une grève de la faim contre l’expulsion d’un de ses apprentis, Stéphane Ravacley ne pouvait rester sans rien faire, face aux conséquences de la guerre. "En un jour et demi, j’ai reçu 2 500 demandes de dons", dit le boulanger. C’est le début d’une immense mobilisation, qu’il n’aurait jamais pu imaginer. Pour accueillir et gérer les dons, il a fallu investir dans un immense entrepôt. Partout, des dizaines de cartons, de sacs, de valises, à trier et empaqueter. Finalement le plus dur aura été de trouver les camions, prêtés eux aussi pour former le convoi. Reste 1 700 km à parcourir pour rejoindre la frontière polonaise, où les dons seront confiés à des ONG.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.