Guerre en Ukraine : le récit glaçant d'un rescapé de Boutcha

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : le récit glaçant d'un rescapé de Boutcha
France 2
Article rédigé par
G. Halard, M. Semerdjan - France 2
France Télévisions

À Boutcha (Ukraine), Vitaliy Zhyvotovsky a dû céder sa maison aux soldats russes. Il a été le témoin de tortures.

Vitaliy Zhyvotovsky est encore terrorisé par les atrocités dont il a été témoin à Boutcha (Ukraine). Dans la ville, pendant une semaine, il a dû céder sa maison aux soldats russes qui occupaient la zone. "J'ai ouvert la porte et j'ai vu des armes pointées sur moi", précise-t-il. Dans une pièce, les prisonniers des Russes étaient enchaînés, battus, torturés, mutilés.

"Ils leur coupaient les doigts"

"Des garçons ont été amenés à la cuisine, je les ai entendus dans les escaliers, ils étaient battus, ils criaient, et puis j'ai entendu des cris plus forts. Les soldats faisaient des blagues et alors j'ai compris qu'ils leur coupaient les doigts", confie Vitaliy Zhyvotovsky. Des scènes qui l'ont traumatisé. "Je ferme les yeux, je vois ces gens avec des sacs sur la tête. Maintenant ma fille doit prendre des médicaments pour son coeur", précise-t-il. Boutcha est devenue le symbole des atrocités de la guerre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.