Guerre en Ukraine : la Russie assure avoir pris un village dans la région de Donetsk

Le ministère de la Défense russe a annoncé "la libération" du village de Sokil, à environ 30 km au nord-ouest de Donetsk.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un quartier détruit dans la ville de Tchassiv Yar, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 4 juillet 2024. (HANDOUT / PRESS SERVICE OF THE 24TH MECHAN / AFP)

La Russie poursuit son entreprise de destruction de la région de Donetsk. Deux jours après s'être emparées d'un quartier de la ville stratégique de Tchassiv Yar, les forces russes ont revendiqué, samedi 6 juillet, avoir pris la localité de Sokil.

Situé à environ 30 km au nord-ouest de la ville de Donetsk, capitale de la région du même nom, dont Moscou revendique l'annexion depuis septembre 2022, ce village a été "libéré", a annoncé le ministère de la Défense russe.

Les forces russes, qui profitent des difficultés de l'armée ukrainienne à regarnir ses rangs et à obtenir davantage d'armes et de munitions de la part des Occidentaux, grignotent du terrain depuis des mois. Kiev considère que les pires combats du front se déroulent actuellement dans la région de Donetsk.

Vendredi, le président russe Vladimir Poutine a réitéré son exigence, comme préalable à des pourparlers de paix, d'un retrait ukrainien des régions qu'il convoite (Donetsk, Lougansk, Zaporijjia et Kherson). Il recevait au Kremlin le Premier ministre hongrois Viktor Orban, qu'il a prétendu voir en représentant de l'Union européenne, malgré le démenti de Bruxelles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.