Guerre en Ukraine : la fin des passeports dorés pour les russes fortunés

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : vers la fin des "passeports dorés" pour les russes fortunés
Article rédigé par
S. Larrouy - franceinfo
France Télévisions

Délivrés en échange de plus de 2 millions d'euros par Chypre, Malte ou la Bulgarie, ces documents ont permis à de nombreux ressortissants russes d'obtenir la citoyenneté européenne. Avec la guerre en Ukraine, ils pourraient finalement voir ces documents leur être retirés.

Un climat clément, une culture religieuse orthodoxe et un système bancaire avantageux. Depuis dix ans, Chypre est devenue un Eldorado pour les citoyens russes, notamment grâce à l'octroi de ce que l'on appelle des "passeports dorés". Moyennant finances, les Russes fortunés ont pu acquérir la nationalité chypriote et donc la citoyenneté européenne, pour un ticket d'entrée à 2,5 millions d'euros.

Pour lutter contre ce phénomène, la commission européenne vient d'adopter une recommandation, lundi 28 mars. "La commission invite les états-membres à abroger immédiatement tout système de passeport doré existant. Elle demande également s'il convient de retirer la citoyenneté précédemment accordée aux ressortissants russes ou biélorusses figurant sur les listes de sanctions de l'UE, en rapport avec la guerre en Ukraine", a ainsi déclaré Anitta Hipper, porte-parole de la Commission européenne pour la migration.

Les oligarques désormais mal-vus

Dans le collimateur de la commission, Chypre mais aussi Malte et la Bulgarie. Ces trois pays de l'Union Européenne ont tiré pendant des années d'importants revenus de ces programmes. Chypre a délivré ses "passeports dorés" jusqu'à fin 2020. La présence des oligarques y est désormais devenue embarrassante.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.