Guerre en Ukraine : l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes est prolongé de 120 jours, dans un contexte de crise alimentaire mondiale

Cet accord a permis d'exporter depuis les ports ukrainiens des millions de tonnes de céréales et autres produits agricoles depuis son entrée en vigueur, notamment à destination des pays pauvres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un membre du Centre de coordination conjointe prépare des céréales dans un bateau à Istanbul (Turquie), le 11 octobre 2022. (YASIN AKGUL / AFP)

L'accord qui permet de poursuivre les exportations de céréales ukrainiennes par la mer Noire a été prolongé de 120 jours, a annoncé, jeudi 17 novembre, sur Twitter le ministre des Infrastructures ukrainien, Oleksandre Koubrakov. Il s'est félicité d'un pas "important dans la lutte contre la crise alimentaire mondiale". Le président ukrainien, Volodomyr Zelensky, l'a aussi confirmé sur Twitter.

Cet accord a permis de sortir plus de 11 millions de tonnes des ports ukrainiens en quatre mois. Baptisé "Initiative céréalière de la mer Noire", il a été signé le 22 juillet par l'Ukraine et la Russie, sous l'égide de l'ONU et de la Turquie. Il met en place des "couloirs sécurisés" pour la circulation des navires marchands. Moscou et Kiev se sont engagés à "ne pas attaquer" les bateaux transportant des céréales pendant toute la durée de l'accord.

"Les mêmes conditions" s'appliqueront

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s'était dit mercredi "convaincu" que l'accord serait reconduit. Un haut responsable de la Turquie l'a confirmé jeudi à l'AFP, affirmant que "les mêmes conditions" que celles observées depuis le mois de juillet s'appliqueraient.

De son côté, le secrétaire général de l'ONU a "salué" jeudi la reconduite de l'accord. Antonio Guterres affirme que "l'ONU est pleinement engagée à lever les obstacles qui entravent les exportations de produits agricoles et engrais de la Fédération de Russie".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.