Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : Kharkiv, deuxième ville du pays, bombardée dans la journée du 28 février

Publié
Guerre en Ukraine : Kharkiv, deuxième ville du pays, bombardée dans la journée du 28 février
Guerre en Ukraine : Kharkiv, deuxième ville du pays, pilonnée dans la journée du 28 février Guerre en Ukraine : Kharkiv, deuxième ville du pays, bombardée dans la journée du 28 février (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - L. Marron, @RevelateursFTV
France Télévisions

Kharkiv est la seconde ville en Ukraine qui a essuyé le plus de bombardements, lundi 28 février. Au moins onze personnes ont été tuées dans des quartiers résidentiels.

Sur des images de vidéosurveillance, deux silhouettes, en haut à droite, tentent de fuir. L’une d’elles est à terre, prise sous le feu des bombes russes. À ce moment-là, le centre-ville de Kharkiv est pilonné, les impacts se comptent par dizaines. Dans un quartier résidentiel, les victimes sont civiles, on recense au moins onze morts et des dizaines de blessés, selon les Ukrainiens. Les rares accalmies permettent de constater les dégâts.   

La Russie ne communique que sur ses raids aériens  

En quelques heures, lundi 28 février, Kharkiv, deuxième ville du pays, a changé de visage. Des bâtiments entiers ont été éventrés. Un peu partout dans la ville, des obus russes sont restés plantés dans le sol. Les Russes ont-ils volontairement tiré sur la population, comme le dénoncent les Ukrainiens ? Impossible à vérifier. La Russie ne communique que sur ses raids aériens. Mais au sol, un peu partout dans le pays, les combats se poursuivent. Les Russes essuient parfois de lourdes pertes. Au sud de l’Ukraine, Marioupol est toujours assiégée par l’armée russe. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.