Guerre en Ukraine : Kharkiv ciblée par un missile

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : Kharkiv ciblée par un missile
France 3
Article rédigé par
H. Huet, @RevelateursFTV, G. Jongis - France 3
France Télévisions

L’armée russe semble concentrée mardi 1er mars. Son offensive sur Kharkiv, la deuxième ville d’Ukraine située au nord-est, s’intensifie. Une énorme explosion a visé la place centrale qui abrite une administration locale.  

Un missile vient de viser le siège de l’administration régionale de Kharkiv, mardi 1er mars à 8 heures 01. Au ralenti, on le voit distinctement. Une voiture échappe in extremis à la frappe. Le souffle de l’explosion a projeté des débris et des gravas sur la grande place de la liberté. Les secours arrivent dans un bâtiment éventré, il y aurait au moins six morts et d’autres victimes seraient toujours sous les décombres. Le président Zelensky s’est exprimé dans la matinée. "Il s’agit clairement d’un crime de guerre", a-t-il dit.    

350 civils morts depuis le début de la guerre

Depuis le début de la guerre, Kharkiv la seconde ville d’Ukraine, est l’une des cibles prioritaires de l’armée russe. Lundi 28 mars, les frappes ont été particulièrement intenses, elles ont notamment visé le centre commercial et des quartiers résidentiels, tuant onze personnes. Un déluge de feu qui a contraint des femmes à quitter la maternité. Avec leurs bébés, elles se sont réfugiées depuis le début de la guerre, dans un abri anti-bombe. Un quotidien épuisant pour les habitants. Selon les autorités ukrainiennes, 350 civils sont morts depuis le début de la guerre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.