Guerre en Ukraine : après Facebook, YouTube bloque à son tour les chaînes des médias russes RT et Sputnik dans toute l'Europe

Cette interdiction concerne également les comptes Instagram des deux médias.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un journaliste de RT France lors d'une interview, le 23 novembre 2021 à Trèbes (Aude). (IDRISS BIGOU-GILLES / HANS LUCAS / AFP)

Les sanctions occidentales visant la Russie sont aussi numériques. Cinq jours après le début de l'invasion de l'Ukraine, les pages Facebook des médias d'Etat russes Russia Today (RT) et Sputnik ont été rendues inaccessibles depuis l'ensemble des pays européens, a annoncé le réseau social lundi 28 février. 

>> Guerre en Ukraine : suivez l'évolution de la situation en direct

Cette interdiction concerne également les comptes Instagram des deux médias. "Un certain nombre de gouvernements et l'Union européenne nous ont demandé de prendre des mesures supplémentaires" visant les médias contrôlés par Moscou, a précisé lundi le responsable des affaires publiques du groupe Meta, Nick Clegg. Celui-ci a justifié le choix d'obtempérer du réseau social par la "nature exceptionnelle de la situation actuelle". "Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec les gouvernements sur cette question", a-t-il ajouté. 

Le groupe Meta, qui détient Facebook et Instagram, n'est pas le seul à prendre de telles mesures. Le réseau social TikTok avait pris lundi une décision similaire, rapporte Le Monde. Et c'est désormais au tour de YouTube, mardi 1er mars, de bloquer les chaînes des médias russes, a annoncé la firme dans un mail transmis à l'AFP. Et ce "avec effet immédiat", même si l'opération nécessite "un peu de temps avant d'être complètement opérationnelle""Nos équipes continuent de surveiller la situation 24 heures sur 24 pour agir le plus rapidement possible", a ajouté YouTube. 

Dimanche, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait annoncé que les deux médias allaient être bannis de l'Union européenne afin de les empêcher de diffuser leurs "mensonges" sur la guerre menée par Moscou en Ukraine. La chaîne RT France avait, dans la foulée, annoncé son intention de contester en justice toute mesure de blocage.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.