Guerre en Ukraine : enfin les premières évacuations à Marioupol ?

Publié
Guerre en Ukraine : enfin les premières évacuations à Marioupol ?
Article rédigé par
B. Barnier, M. Burgot, M. Dreujou, D. Bayevsky, H. Horoks, T. Dorseuil - France 3
France Télévisions

Au 37e jour de l'invasion de l'Ukraine, plus de 3 000 personnes ont réussi à fuir la région de Marioupol, en bus et voitures privées. La Croix-Rouge, après un premier échec, prépare, samedi 2 avril, une nouvelle tentative d'évacuation de la ville portuaire. 

3 000 personnes ont réussi à fuir la ville assiégée Marioupol, en Ukraine, en date du samedi 2 avril. De nombreux enfants, des mères de familles et des personnes âgées se trouvent à bord des bus. "Je n'ai plus de maison, je n'ai plus rien. Ma ville n'existe plus", confie une femme. Selon les dernières estimations, plus de 150 000 personnes seraient toujours bloquées à Marioupol. Ceux qui ont réussi à fuir ont dû quitter la ville par leurs propres moyens, dans des voitures privées, avant d'accéder aux bus de la Croix-Rouge à Berdiansk (Ukraine), et d'arriver à Zaporijia (Ukraine). 

De premières évacuations ? 

La Croix-Rouge ne peut pour le moment pas accéder à Marioupol, la ville étant trop exposée aux frappes russes. Elle espère pouvoir débuter les évacuations le samedi 2 avril. "On espère aujourd'hui que la nouvelle tentative permettra d'évacuer beaucoup plus de personnes, mais il ne faut pas perdre de vue que les gens se retrouvent coincés dans les combats", explique Frédéric Joli, porte-parole de la Croix-Rouge internationale. Selon les autorités ukrainiennes, 5 000 personnes ont perdu la vie à Marioupol depuis le début des combats. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.