Guerre en Ukraine : des soldats ukrainiens soupçonnés d'avoir abattu un prisonnier militaire russe

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : des soldats ukrainiens soupçonnés d'avoir abattu un prisonnier militaire russe
franceinfo
Article rédigé par
M. Mezerai - franceinfo
France Télévisions

Dans une vidéo authentifiée par le New York Times, des troupes ukrainiennes achèvent à bout portant un militaire russe au sol. Des images compromettantes pour Kiev, qui appelle au respect des prisonniers russes.

Marioupol, Boutcha, Borodyanka et maintenant Kramatorsk, les exactions russes se poursuivent en Ukraine. Mais une autre affaire interpelle : elle concerne cette fois l'armée ukrainienne contre des soldats russes prisonniers. Depuis quelques jours des vidéos circulent. "La dernière en date provient du New York Times qui a vérifié et authentifié une vidéo le 4 avril dernier, dans laquelle des troupes ukrainiennes capturent et qui tuent un soldat russe. La scène se déroule à la suite d'une embuscade sur une route de campagne près du village de Dmitrovka à l'ouest de Kiev", explique Mohamed Mezerai, journaliste chez franceinfo. "On y voit des soldats achever à bout portant, au sol, un militaire russe qui portait le brassard blanc. Il semblait avoir attiré l'attention des soldats ukrainiens alors qu'il était à terre", poursuit-il.

Respecter la convention de Genève

"Ces images embarrassent côté ukrainien car cette guerre est aussi celle de la communication. Ce n'est pas la première fois qu'il y a des exactions commises côté ukrainien. La première fois remonte au 27 mars dernier dans la région de Kharkiv. Le gouvernement ukrainien promet d'enquêter sur ces faits pour retrouver les auteurs. Kiev a rappelé à tous ses soldats que les prisonniers russes doivent être bien traités, dans le respect de la convention de Genève", souligne Mohamed Mezerai. Des enquêtes sont donc menées et de nouveaux éléments apparaissent après le massacre de Boutcha. "C'est le magazine allemand Der Spiegel qui révèle que les services de renseignement allemands ont intercepté des communications radios de militaires russes, qui échangeaient sur la mort de civils. Dans l'une d'elle un soldat russe dit avoir abattu un Ukrainien qui circulait à vélo. Les Russes continuent de nier et accusent Kiev d'avoir tout mis en scène", précise-t-il enfin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.