Guerre en Ukraine : des Russes se réfugient à Istanbul

Publié
Guerre en Ukraine : des Russes se réfugient à Istanbul
France 2
Article rédigé par
L.Feuerstein, S.Agrabi, R.Boukandoura, N.Murviedro - France 2
France Télévisions

Certains réfugiés russes se tournent vers Istanbul (Turquie) au moment de quitter leur pays. Là-bas, ils peuvent continuer de manifester contre le gouvernement de Vladimir Poutine.

Istanbul (Turquie) est devenu la cité d’accueil des parias de Russie. Journaliste indépendante à Moscou (Russie), Nigina a fui la répression qui s’abat sur la presse depuis le début de la guerre. Depuis que le parlement russe a voté une loi sur les fausses informations, qui prévoit de fortes peines de prison, au moins 150 journalistes ont quitté le pays. Une vingtaine d’entre eux se trouvent à Istanbul. Les Russes n’ont pas besoin de visa pour venir dans la ville. 

Des activistes réfugiés en Turquie

Nigina continue à travailler ici, elle va à la rencontre d’autres exilés comme Masha, une activiste russe responsable d’un théâtre à Saint-Pétersbourg (Russie). Accueilli avec sa femme Maria par un ami à Istanbul, Vlad, producteur russe, a nettoyé son ordinateur car il produit "des films politiques, des documentaires contre le régime". En Turquie, ils ont de nouveau manifesté, ce qui n’est pas possible dans leur pays. En duplex d’Istanbul, le journaliste Lionel Feuerstein, explique que la ville turque est une "halte" pour certains Russes qui "souhaitent rejoindre l’Europe pour se mettre un temps à l’abri". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.