Guerre en Ukraine : dans les régions séparatistes, la police militaire fait la chasse aux réfractaires

Publié
Guerre en Ukraine : dans les régions séparatistes, la police militaire fait la chasse aux réfractaires
France 3
Article rédigé par
L. Lacroix, P. Acheré, A. Dalsbaek - France 2
France Télévisions

Face à l’invasion de l’armée russe en Ukraine, jeudi 24 février, quelles sont les réactions du côté des séparatistes pro-russes de la région du Donbass, à l’est du pays ? Cette région sécessionniste a été reconnue indépendante par la Russie.

Donetsk, dans le Donbass, est en guerre, jeudi 24 février. Dans les rues, la police militaire fait la chasse aux réfractaires. Ils parviennent à arrêter un homme, emmené de force pour rejoindre la milice séparatiste, et combattre aux côtés des Russes. La mobilisation générale a été décrétée pour tous les hommes de 18 à 55 ans. Depuis l’annonce de l’intervention par Vladimir Poutine, jeudi 24 février, des tirs à l’arme lourde sont lancés, presque sans interruption.

Donetsk crie victoire 

Dans un quartier proche de la ligne de front, peu importe la peur, on soutient les Russes, et on crie déjà victoire. En s'éloignant du front, les équipes de France Télévisions arrivent dans un quartier de Donetsk, où plusieurs projectiles se sont abattus plus tôt. Il règne une forte odeur de gaz, les canalisations ont été endommagées et une femme a été touchée par un éclat. Dans le Donbass, l’ennemi, c’est l’Ukraine. Le seul reproche fait à Vladimir Poutine est d’être intervenu trop tard, et de ne pas frapper assez fort.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.