Guerre en Ukraine : cinq civils tués dans l'explosion d'une mine dans la région de Kharkiv

Les victimes sont un homme de 53 ans, deux femmes de 64 et 25 ans, un petit garçon de cinq ans et un bébé de trois mois.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des mines et un obus avant leur détonation par des soldats ukrainiens, dans l'oblast de Donetsk, en Ukraine, le 15 juin 2024. (JOSE COLON / ANADOLU / AFP)

Cinq civils ukrainiens ont été tués par une mine placée par les troupes russes sur une route forestière de la région de Kharkiv, selon les autorités locales, lundi 8 juillet. L'explosion a eu lieu "près du cimetière numéro 17 sur une route forestière non goudronnée en direction du village de Tsyrkouny", a annoncé sur Telegram le chef du district militaire de Kharkiv, Oleg Synegoubov.

Les victimes sont un homme de 53 ans, deux femmes de 64 et 25 ans, un petit garçon de cinq ans et un bébé de trois mois, détaille le chef du district militaire. La mine a explosé au passage de leur véhicule.

L'invasion russe poursuit sa progression dans l'est de l'Ukraine, où se déroulent les pires combat du front selon Kiev. Moscou a récemment revendiqué la prise de deux villages dans la région de Donetsk. Kiev réclame des armements supplémentaires pour faire face à l'offensive lancée par Vladimir Poutine en février 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.