Guerre en Ukraine : ces habitants de Kherson exilés à Kiev rentrent chez eux en train

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : des habitants de Kherson exilés à Kiev rentrent chez eux en train
Article rédigé par
S.Perez, C.Cormery, D.Padalka, A.Makrushyn, B.Bervas - France 2
France Télévisions
Dans la matinée du samedi 19 novembre, un train, avec à son bord 200 personnes, est arrivé en gare de Kherson, en Ukraine. Signe que la vie reprend peu à peu après l’occupation russe.

Les Ukrainiens l’appellent "le train de la victoire". Une  semaine après le départ des forces russes, il est le symbole de la vie qui reprend à Kherson (Ukraine). À son bord, 200 passagers sont en provenance de Kiev et sur le quai, des parents fébriles sur le point de retrouver leurs enfants. Svetlana, en larmes, retrouve pour la première fois depuis le début de la guerre sa fille, étudiante. "Huit mois qu’on attend ce moment. Elle a vécu sous l’occupation, elle a été courageuse”, reconnaît sa fille, elle aussi émue aux larmes.  

Un train sous haute sécurité

Dans la liesse, ce train spécial a quitté Kiev dans la soirée du vendredi 18 novembre. Le convoi a été sécurisé, par peur des mines sur les chemins de fer. Douze heures d’un voyage particulier pour ces Ukrainiens, partis vers la capitale pour se mettre à l’abri. “Je n‘arrive toujours pas à croire que je vais à Kherson, et que je vais revoir ma ville et ma famille. C’est la preuve de notre victoire”, savoure une passagère. Des billets entre Kiev et Sébastopol, en territoire occupé, sont mis en vente, une manière de “prouver que l’Ukraine compte bien récupérer l’intégralité de son territoire”, explique Stéphanie Perez, envoyée spéciale à Kherson.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.