Guerre en Ukraine : à Boutcha, les habitants racontent l’horreur vécue sous l’occupation russe

Publié
Guerre en Ukraine : à Boutcha, les habitants racontent l’horreur vécue sous l’occupation russe
France 2
Article rédigé par
A. Comte, S. Guillemot, I. Ivlev-Yorke, A. Anisimov - France 2
France Télévisions

Les images de corps de civils gisant dans les rues de Boutcha ont provoqué une vague d’effroi et de colère dans le monde lundi 4 avril. Les survivants décrivent une chasse à l’homme par les soldats russes.

À l’arrière de l'église orthodoxe de Boutcha en Ukraine, une énorme fosse commune, innommable réalité après des semaines de bombardements en ville. Des dizaines de corps anonymes s’entassent. Au moins 300 civils auraient été tués selon les autorités. Les habitants ont parfois été enterrés à la va-vite. "Quatre personnes sont enterrées ici, j’en connais deux. On a fait comme on a pu", rapporte un habitant.

Exécuter les personnes en lien avec l’armée ukrainienne

À Boutcha (Ukraine) les habitants reçoivent un premier repas chaud de la part de l’armée qui a repris la ville. Un homme souhaite montrer que des civils ont été abattus sans raisons. "Ils étaient en colère contre nous, ils disaient que l’armée ukrainienne leur tirait dans le dos", détaille un autre homme. Certains chars russes ont même roulé sur certains véhicules dans les rues. Selon la population, les Russes cherchaient les personnes ayant un lien avec l’armée ukrainienne pour les exécuter. Avant de fuir, l’armée russe a laissé de nombreuses mines. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.