Guerre en Ukraine : à Boutcha, ville en banlieue de Kiev, les civils gisent sur le sol

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : à Boutcha, ville en banlieue de Kiev, les civils gisent sur le sol
France 3
Article rédigé par
B.Barnier, C.Beauvalet - France 3
France Télévisions

Les images de corps de civils gisant dans les rues de Boutcha, en Ukraine, ont suscité l'indignation dans le monde entier, dimanche 3 avril. Le pays accuse la Russie de génocide.

Dans les rues de Boutcha (Ukraine), des corps gisent à même le sol, dimanche 3 avril. L'armée russe a quitté la ville, située au nord-ouest de Kiev (Ukraine). Selon les habitants, des civils auraient été abattus sans raison par des soldats russes. "Ils tiraient sur tous ceux qui passaient par là, sans aucune distinction", témoigne un habitant.

Près de 300 personnes enterrées dans des fosses communes

Des soldats ukrainiens tractent la dépouille d'un homme à l'aide d'une corde, car son corps pourrait être piégé. Sur la route, un véhicule, en partie écrasé par un blindé. Selon des habitants, le conducteur était encore à l'intérieur lorsque la voiture a été écrasée. Les autorités locales estiment que près de 300 personnes ont dû être enterrées dans des fosses communes, les cimetières étaient inaccessibles à cause des combats. Les Russes sont-ils responsables de ces exactions ? Des Etats-Unis à l'Europe, la condamnation est, en tout cas, unanime. L'armée russe rejette quant à elle toute accusation.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.