Fête de l'indépendance ukrainienne : le 24 août, une date "extrêmement importante" pour le pays, selon un historien

Pour Antoine Arjakovsky, historien spécialiste de l'Ukraine, "les Ukrainiens se sont beaucoup battus depuis pour réaffirmer le fait qu'ils ont une histoire propre, qu'ils ont une identité et une culture propres, distinctes de leurs voisins".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Des manifestants à Nice sur la Promenade des Anglais pour célébrer la fête de l'indépendance ukrainienne et les six mois du début de l'invasion russe, le 24 août 2022. (VALERY HACHE / AFP)

Les Ukrainiens fêtent aujourd'hui leur indépendance de la Russie en 1991, "une date extrêmement importante" pour le pays selon Antoine Arjakovsky, historien et directeur de recherche au Collège des Bernardins, spécialiste de l’Ukraine, invité de franceinfo mercredi 24 août. Au-delà de l'indépendance en 1991, l'historien explique que, depuis, les Ukrainiens "se sont beaucoup battus depuis pour réaffirmer le fait qu'ils ont une histoire propre et millénaire, qu'ils ont une identité et une culture propres, distinctes de leurs voisins".

franceinfo : Que célèbrent les Ukrainiens aujourd'hui ?

Antoine Arjakovsky : Le 24 août 1991, les Ukrainiens ont saisi très rapidement une opportunité de prendre leur indépendance offerte par l'Histoire. Le 19 août, un putsch du parti communiste de l'époque a lieu à Moscou et échoue au bout de trois jours, Boris Elstine en sort vainqueur. Très vite, les Ukrainiens comprennent que c'est leur chance, les députés se réunissent, proclament l'indépendance de l'Ukraine et soumettent la proposition à la population qui ratifie le texte à plus de 90% le 1er décembre 1991. Il faut bien rappeler que tous les territoires étaient favorables à l'indépendance, avec la Crimée et le Donbass. Cela a précipité la fin de l'Union soviétique le 26 décembre et le début de la nouvelle histoire de l'Ukraine. C'est une date extrêmement importante.

Depuis 1991, que s'est-il passé ?

Les Ukrainiens se sont beaucoup battus depuis pour réaffirmer le fait qu'ils ont une histoire propre et millénaire, qu'ils ont une identité et une culture propres, distinctes de leurs voisins, la Russie et de la Pologne.

"Il y a eu trois soulèvements "Maidan" : le Maidan de granit en 1991 qui a mené à l'indépendance du pays, le Maidan de la révolution orange en 2004 et le Maidan de la révolution de la dignité (Euromaidan) en 2013-2014, qui a été la manifestation de la volonté des Ukrainiens d'affirmer non seulement la démocratie mais aussi leur appartenance à la civilisation européenne."

Antoine Arjakovsky, historien

à franceinfo

C'est pour cela que c'est très important, le 24 août pour eux. Il y a plein de sondages publiés auourd'hui dans la presse ukrainienne qui disent que les Ukrainiens se sentent très fiers de l'être et sont solidaires de leur Etat.

Qu'a changé cette guerre sur l'identité ukrainienne ?

Jusque-là, l'identité ukrainienne se vivait de façon plus large : les Ukrainiens sont par exemple bilingues russe-ukrainien pour la plupart. Mais aujourd'hui, on voit des sondages apparaître disant que la majorité des Ukrainiens ont pour la majorité adopté l'ukrainien à la maison, seuls 30% y parlent encore le russe. De même au niveau religieux : avant la guerre, dans les 75% d'Ukrainiens chrétiens orthodoxe la plupart disaient suivre le patriarcat de Moscou. Aujourd'hui, ce chiffre est tombé à 4%. Cette guerre a changé les mentalités de façon radicale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.