Économie : avec une croissance en baisse, la France peut-elle entrer en récession ?

Publié
Économie : avec une croissance en baisse, la France peut-elle entrer en récession ?
Article rédigé par
V.Frédéric, L.Campisi, N.Auern M.Multo, A.D'Abrigeon - France 2
France Télévisions

Les prévisions de croissance de la Banque de France ont été revues à la baisse pour l'année 2022. Elles seraient de 2,3% en 2022. Cependant, la guerre en Ukraine et la hausse des prix de l'énergie pourraient plomber la croissance. 

Mercredi 22 juin, l'incertitude plane sur la croissance française, qui pourrait remonter ou plonger. Seul le secteur du tourisme semble pour l'instant tenir bon. Dans un parc d'attractions, la saison s'annonce déjà meilleure que celle de 2019, avant l'épidémie de Covid-19. "Il y a une question qu'on se pose, c'est la question du pouvoir d'achat, du contexte inflationniste, qui peut être un frein", s'inquiète Delphine Pons, directrice générale du parc Astérix.             

Une inflation de 5,6% en 2022 et de 3,4% en 2023 

Hormis le tourisme, le reste de l'économie ralentit avec une croissance 2022 estimée entre 2,8% et 3,4% en mars par la Banque de France. Cette croissance tomberait finalement à 2,3% en 2022, 1,2% en 2023 et 1,7% en 2024. La France éviterait la récession, mais la guerre en Ukraine complique la situation. "Le risque, c'est que le gouvernement ne puisse pas prendre en charge la totalité de la hausse des prix du gaz, que les ménages soient obligés de payer une facture beaucoup plus lourde", explique Stéphanie Villers, économiste. La Banque de France prévoit une inflation de 5,6% en 2022 et de 3,4% en 2023. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.