Guerre en Ukraine : le secrétaire général de l'ONU va rencontrer les présidents ukrainien et turc à Lviv jeudi

Antonio Guterres rencontrera Volodymyr Zelensky et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, en Ukraine, jeudi 18 août, avant de se rendre à Odessa puis en Turquie.

Le secrétaire général de l\'ONU Antonio Guterres, à Tokyo (Japon), le 8 août 2022.
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, à Tokyo (Japon), le 8 août 2022. (KAZUHIRO NOGI / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, va se rendre en Ukraine jeudi 18 août, a annoncé son porte-parole, mardi 16 août. "A l'invitation du président Volodymyr Zelensky, le secrétaire général sera à Lviv jeudi pour participer à une rencontre trilatérale avec le président turc Recep Tayyip Erdogan et le dirigeant ukrainien", a détaillé le porte-parole. La visite permettra notamment d'"examiner" la mise en œuvre de l'accord international signé en juillet à Istanbul pour permettre les exportations de céréales ukrainiennes par voie maritime, accord "dont la Turquie est un élément clé", a ajouté le représentant. Antonio Guterres se rendra ensuite vendredi à Odessa, l'un des ports utilisés dans le cadre de l'accord, puis en Turquie où il visitera le Centre de coordination conjointe chargé de superviser l'application du texte. Ce direct est maintenant terminé.

Emmanuel Macron appelle au "retrait" des forces russes de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Le chef de l'Etat s'est à nouveau entretenu par téléphone avec son homologue ukrainien "dans la matinée", mardi 16 août, selon l'Elysée. Au cours de cet entretien d'"1h20", Emmanuel Macron a également souligné sa "préoccupation" quant à la "menace" que font peser "les actions des forces armées russes" sur "la sûreté et la sécurité des installations nucléaires ukrainiennes". Depuis fin juillet, plusieurs frappes, dont Moscou et Kiev s'accusent mutuellement, ont visé cette centrale sous contrôle russe, située à Energodar, dans l'oblast (région) de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, faisant craindre une catastrophe nucléaire.

Volodymyr Zelensky appelle à "durcir les sanctions contre la Russie". Durant son appel avec Emmanuel Macron, le président ukrainien a une nouvelle fois appelé à "durcir les sanctions contre la Russie", a-t-il rapporté sur Twitter. Les deux chefs d'Etat ont également abordé la situation autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, mais aussi les enjeux de sécurité alimentaire et l'aide financière apportée à l'Ukraine. 

Explosion de munitions dans une base militaire russe en Crimée. L'explosion des munitions qui s'est produite mardi matin dans une base militaire russe près de Djankoï, dans le nord de la Crimée, est due à un "acte de sabotage", a déclaré l'armée russe, qui n'en désigne toutefois pas les responsables. Selon le gouverneur de la Crimée, Sergueï Aksionov, qui s'est rendu sur les lieux, deux civils ont été blessés et l'évacuation des habitants d'un village voisin a été organisée. 

 Vladimir Poutine accuse Washington de faire traîner le conflit ukrainien et chercher à "déstabiliser" le monde. Le président russe fait notamment référence à la récente visite à Taïwan de la présidente de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi. "La situation en Ukraine montre que les Etats-Unis cherchent à faire traîner ce conflit. Et ils agissent de la même manière en instiguant le potentiel conflictuel en Asie", a-t-il déclaré dans une adresse à la Conférence internationale sur la sécurité à Moscou.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

22h03 : Une deuxième explosion de munitions a eu lieu mardi en Crimée sur une base militaire russe. C’est la deuxième en une semaine. Moscou parle d’actes de sabotage. L’Ukraine ne revendique pas l’attaque. Alors pourquoi la Crimée est-elle visée ? Les précisions de nos confrères de France 2.

20h53 : L'opérateur nucléaire ukrainien Energoatom dénonce une cyberattaque russe "sans précédent" contre son site, en précisant que son fonctionnement n'avait pas été perturbé. "Le groupe russe People's Cyber Armya a mené une cyberattaque en utilisant 7,25 millionsde robots qui ont simulé des centaines de millions de vues sur lapage principale de l'entreprise pendant trois heures" , détaille Energoatom sur sa page Facebook. L'entreprise explique qu'il s'agit de la plus grosse cyberattaque depuis le début de la guerre.

20h10 : Il est un peu plus de 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité.

Lors de son entretien téléphonique avec Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron a appelé au retrait des forces russes de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Suivez notre direct.

• Le Var, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône ont rejoint la liste des départements placés en vigilance orange. Il y en a huit au total, et ils se trouvent dans le sud de la France.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, se rendra jeudi à Lviv où il participera notamment à une rencontre avec les présidents ukrainien, Volodymyr Zelensky, et turc, Recep Tayyip Erdogan, afin d'évoquer l'exportation de céréales depuis les ports ukrainiens.


En tout, 26 pyromanes présumés ont été interpellés depuis le début de l'été, selon le ministère de l'Intérieur à France Télévisions. Parmi eux, quatre ont déjà été condamnés, six sont actuellement en détention provisoire et 22 enquêtes sont en cours.


19h21 : Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, se rendra en Ukraine jeudi où il participera notamment à une rencontre avec les présidents ukrainien, Volodymyr Zelensky, et turc, Recep Tayyip Erdogan, à Lviv, dans l'ouest du pays.

18h17 : Il est 18 heures, voici le point sur l'actualité :

Lors de son entretien téléphonique avec Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron a appelé au retrait des forces russes de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Suivez notre direct.


• Le Var, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône rejoignent la liste des départements placés en vigilance orange. Il y en a huit au total, et ils se trouvent dans le sud de la France.

En tout, 26 pyromanes présumés ont été interpellés depuis le début de l'été, selon le ministère de l'Intérieur à France Télévisions. Parmi eux, quatre ont déjà été condamnés, six sont actuellement en détention provisoire et 22 enquêtes sont en cours.

Le récent vainqueur du Tour de France, Jonas Vingegaard, annonce qu'il ne participera pas aux Championnats du monde sur route en Australie, qui auront lieu du 18 au 25 septembre. Le Danois a "choisi de se concentrer sur d'autres activités au sein de Jumbo-Visma", a précisé le sélectionneur Anders Lund dans un communiqué.

17h52 : L'essai avait été reporté à deux reprises pour éviter d'aggraver les tensions autour de l'Ukraine, puis de Taïwan. Les Etats-Unis annoncent avoir testé avec succès un missile balistique intercontinental (ICBM) Minuteman III. Le missile, qui était non armé, a été lancé depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie, à 00h49 (heure locale), a précisé l'US Air Force dans un communiqué. Équipé d'une ogive, qui en temps de guerre pourrait transporter une bombe nucléaire, il a parcouru 6 760 km avant de s'abîmer en mer près de l'atoll de Kwajalein, dans les îles Marshall.

17h09 : Lors de cet entretien, les deux présidents ont aussi discuté de l'exportation des céréales ukrainiennes, "indispensables à la sécurité alimentaire mondiale", poursuit l'Elysée dans son communiqué. "La France poursuit par ailleurs son soutien aux efforts européens (...) pour exporter le grain ukrainien par voies routière et fluviale", ajoute l'Elysée, qui précise que "celles-ci ont permis d’exporter 2,8 millions de tonnes au mois de juillet".

17h07 : Le président français a également marqué son soutien à la proposition du Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, qui préconise l'envoi d'une mission sur place dans les meilleurs délais, a annoncé l'Elysée dans un communiqué. Les deux présidents ont également échangé sur les modalités d’une telle mission.

17h03 : Lors de son entretien téléphonique avec Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron a appelé au retrait des forces russes de la centrale nucléaire de Zaporijjia.

16h44 : C'est l'heure de la minute culture, voici les contenus qu'il ne fallait pas manquer :

• A l'occasion de la rentrée littéraire 2022, l'écrivain Miguel Bonnefoy publie L'inventeur. Un nouveau roman réjouissant, qui raconte la vie d'un savant oublié, Augustin Mouchot, inventeur au 19e siècle des premières machines à énergie solaire.

Face à la guerre, les musées se battent pour sauvegarder à tout prix leur patrimoine culturel. C'est le cas dans la région de Zaporijjia, où des employés remuent ciel et terre pour évacuer les oeuvres en lieu sûr.

• Avec "Le Seigneur des Anneaux : les Anneaux du Pouvoir", Amazon investit un milliard de dollars pour sa première série à gros budget

15h12 : Selon le ministre finlandais des Affaires Etrangères, Pekka Haavisto, les heures d'ouverture allouées à la demande de visas touristiques seront réduites, ce qui permettra de réduire le nombre de demandes, car une interdiction pure et simple de visas fondée sur la nationalité n'est pas possible.

15h12 : La Finlande va limiter le nombre de visas délivrés aux touristes russes à compter du 1er septembre, en raison du mécontentement croissant dans le pays face à la guerre en Ukraine.

15h05 : Un témoignage rare et glaçant. Le père d'un soldat réfractaire raconte l'enfer des prisons russes, que vit son fils. "Mon fils m'a parlé de tortures, il a dit qu'ils étaient torturés. Je l'avais déjà compris en parlant avec les parents d'autres militaires", raconte-t-il à franceinfo.

15h23 : Face à la guerre, les musées se battent pour sauvegarder leur patrimoine culturel. C'est le cas dans la région de Zaporijjia, dans le sud du pays, où des employés remuent ciel et terre pour évacuer les œuvres en lieu sûr. Des employés de Khortytsia, une île-musée de Zaporijjia, préparent des œuvres d'art pour les emporter en lieu sûr dans l'ouest du pays, le 12 août 2022. (MARINA MOYSEYENKO / AFP) (MARINA MOYSEYENKO / AFP)

14h49 : Continued dialogue with 🇫🇷 President @EmmanuelMacron. Informed about the situation at the front, Russia's nuclear terrorism at the ZNPP. Thanked for 🇫🇷's tangible defense aid. Discussed macro-financial aid to 🇺🇦 & food security challenges. We must increase sanctions on Russia.

Traduction : "Poursuite du dialogue avec le président français Emmanuel Macron. Informé de la situation sur le front, le terrorisme nucléaire de la Russie à la centrale nucléaire de Zaporijjia. Remercié pour l'aide tangible de 🇫🇷 à la défense. A discuté de l'aide macro-financière aux 🇺🇦 et des défis de la sécurité alimentaire. Nous devons accroitre les sanctions contre la Russie."

14h49 : On en sait un peu plus concernant l'appel téléphonique entre Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien affirme sur Twitter que les deux chefs d'Etat ont abordé la "situation sur le front", "le terrorisme nucléaire de la Russie" et qu'il a remercié la France pour son aide "tangible à la défense".

14h05 : Il est 14 heures, l'heure de faire le point sur l'actualité :

• Emmanuel Macron s'est entretenu avec son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, pour aborder la situation autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, a annoncé l'Elysée. L'appel a duré plus d'une heure. Suivez notre direct.


• L'Aude, le Gard, l'Hérault, l'Aveyron et le Tarn sont placés en vigilance orange aux orages, aujourd'hui à partir de 16 heures.

• L'allocation de rentrée scolaire est versée à plus de trois millions de familles françaises. Voici ce qu'il faut savoir sur cette aide versée aujourd'hui.

• Des aides fiscales vont être accordées aux ménages et aux entreprises sinistrés, a annoncé le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal. Nous vous détaillons ces trois mesures dans cet article.

13h37 : L'appel a duré une heure et 20 minutes. Ce matin, le président français, Emmanuel Macron, s'est entretenu avec son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, à propos de la situation à la centrale de Zaporijjia. La présidence française annonce qu'elle précisera plus tard le contenu de ces échanges.

13h21 : "La patrie, ce n'est pas être le lèche-cul en permanence du président", avait lancé le 18 mai le chanteur de 65 ans devant son public à Oufa, une ville du centre du pays. "Maintenant, on tue des gens en Ukraine, pourquoi ? Nos gars meurent en Ukraine, pourquoi ?", a-t-il lancé à la foule, déplorant "les jeunes d'Ukraine et de Russie qui meurent (...) à cause des plans napoléoniens de notre César".

13h28 : Une dénonciation qui lui coûte cher. Le monstre sacré du rock russe, Iouri Chevtchouk, a été condamné à payer une amende de 50 000 roubles (environ 800 euros) pour avoir dénoncé la guerre en Ukraine et le président russe, Vladimir Poutine.

13h21 : On vous en parlait un peu plus tôt sur ce fil d'actualité, l'explosion de munitions qui s'est produite ce matin dans une base militaire russe en Crimée était due à un "acte de sabotage", a annoncé l'armée russe dans un communiqué. Toutefois, les forces russes n'ont pas précisé qui en était responsable.

11h59 : Il est déjà midi, rembobinons l'actualité de la matinée :

• L'Aude, le Gard, l'Hérault, l'Aveyron et le Tarn sont placés en vigilance orange aux orages, aujourd'hui à partir de 16 heures.

• Emmanuel Macron va s'entretenir "en fin de matinée" avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, pour aborder la situation autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, annonce l'Elysée. Suivez notre direct.

• Des aides fiscales vont être accordées aux ménages et aux entreprises sinistrés, a annoncé le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal. Nous vous détaillons ces trois mesures dans cet article.

11h12 : Emmanuel Macron va s'entretenir "en fin de matinée" avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, pour aborder la situation autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, annonce l'Elysée. Depuis fin juillet, le site a été visé par plusieurs frappes, dont Moscou et Kiev s'accusent mutuellement.

11h29 : "La situation en Ukraine montre que les Etats-Unis cherchent à faire traîner ce conflit. Et ils agissent de la même manière en instiguant le potentiel conflictuel en Asie."

Vladimir Poutine accuse Washington d'avoir voulu "déstabiliser la situation dans le monde" avec la récente visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

10h09 : Le gouverneur de Crimée, qui s'est rendu sur les lieux, a annoncé que deux civils avaient été blessés. L'évacuation des habitants d'un village voisin est en cours.

10h07 : Un incendie ayant provoqué une explosion de munitions s'est produit ce matin dans une base militaire russe en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014. "A la suite de l'incendie, une détonation des munitions s'est produite", a précisé le ministère russe de la Défense.

11h53 : Il est 9 heures, on reprend un café et un point sur l'actualité :

• Une vigilance orange aux orages va concerner l'Aude, le Gard, l'Hérault, l'Aveyron et le Tarn, à partir de 16 heures.

• Une "catastrophe" à la centrale nucléaire de Zaporijjia pourrait "porter un coup aux pays de l'Union européenne" tout entière, a averti Volodymyr Zelensky hier soir. Le site a été visé par plusieurs bombardements ces dernières semaines, dont l'Ukraine et la Russie s'accusent mutuellement. Suivez notre direct.

• Des aides fiscales vont être accordées aux ménages et aux entreprises sinistrés, a annoncé le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal. Nous vous détaillons ces trois mesures dans cet article.

06h43 : "Tout incident radioactif à la centrale nucléaire de Zaporijjia peut porter un coup aux pays de l'Union européenne, à la Turquie, à la Géorgie, et à des pays de régions plus éloignées. Tout dépend de la direction et de la force du vent."

Volodymyr Zelensky a alerté hier soir sur les risques d'une "catastrophe" à la centrale nucléaire de Zaporijjia. Le site a été visé par plusieurs bombardements ces dernières semaines, dont l'Ukraine et la Russie s'accusent mutuellement.

06h13 : Voici un premier point sur l'actualité de ce mardi matin :

• Une "catastrophe" à la centrale nucléaire de Zaporijjia pourrait "porter un coup aux pays de l'Union européenne" tout entière, a averti Volodymyr Zelensky hier soir. Le site a été visé par plusieurs bombardements ces dernières semaines, dont l'Ukraine et la Russie s'accusent mutuellement.


• Des aides fiscales vont être accordées aux ménages et aux entreprises sinistrés, a annoncé le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal. Nous vous détaillons ces trois mesures dans cet article.

• Le vice-président sortant William Ruto a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle au Kenya, à l'issue d'un scrutin très serré. Il s'impose avec 50,49% des voix contre 48,85% pour son principal rival, l'ancien opposant Raila Odinga.