DIRECT. Ukraine : la présidentielle est "largement conforme aux normes démocratiques", selon l'OSCE

Petro Porochenko, que les premiers résultats donnent vainqueur de l'élection, s'est exprimé lundi matin sur la situation dans l'Est, entraînant une réaction de la Russie.

Petro Porochenko, qui a annoncé sa victoire à la présidentielle ukrainienne, le 25 mai 2014.
Petro Porochenko, qui a annoncé sa victoire à la présidentielle ukrainienne, le 25 mai 2014. (SERGII KHARCHENKO / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Sans attendre la proclamation officielle des résultats, et sur la base de sondages le créditant de la majorité absolue dès le premier tour, Petro Porochenko, qui a fait fortune dans la confiserie, s'est proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en Ukraine, dimanche 25 mai. Petro Porochenko s'est à nouveau exprimé, lundi, alors que la Russie a réagi à son tour. 

Suivez dans notre direct les dernières informations.

Porochenko favorable à la poursuite de l'opération militaire dans l'Est. Le futur président ukrainien, Petro Porochenko, a indiqué qu'il ne laisserait pas les séparatistes pro-russes transformer l'est du pays, en proie à une insurrection armée, "en Somalie". Il a dit souhaiter conserver Arseni Iatseniouk, le président par intérim, comme Premier ministre. Il a également annoncé qu'il réservait "très probablement" sa toute première visite à l'étranger à la Pologne.

A Donetsk, le principal terminal de l'aéroport international a été touché par des tirs d'hélicoptères de l'armée ukrainienne, dans une offensive contre les insurgés pro-russes qui en ont pris le contrôle dans la matinée.

 La présidentielle est "largement conforme aux normes démocratiques", estime lundi l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). De son côté, l'Union européenne a exprimé son souhait de travailler "étroitement" avec le prochain président ukrainien, Petro Porochenko.

La Russie "prête au dialogue". Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a appelé à mettre fin à l'opération "antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine. "Nous sommes prêts au dialogue avec les représentants de Kiev, avec Petro Porochenko", a-t-il ajouté. De son côté, Viktor Ianoukovitch, président ukrainien déchu, a dit "respecter" le choix du peuple.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

20h24 :  Le maire de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, conseille aux habitants de rester chez eux, après des combats intenses entre troupes ukrainiennes et séparatistes pro-russes qui "ont fait des victimes civiles".

20h00 : L'essentiel de l'info :


•  Coup de théâtre : l'ex-directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, Jérôme Lavrilleux, a reconnu que des prestations fournies par la société Bygmalion ont été indûment facturées à l'UMP au lieu d'être imputées aux comptes de campagne du candidat.
•  A peine élue, déjà débarquée. La numéro deux de la liste Front national dans l'Ouest démissionne, contrainte de laisser sa place. Elle dénonce un "diktat" de son parti.

• Pour la gauche, les élections européennes ont été une nouvelle débâcle après les municipales. Comment les candidats battus analysent-ils leur défaite ? Francetv info a recueilli leurs réactions.

•  Au lendemain de l'élection présidentielle, l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses s'affrontent pour le contrôle de l'aéroport de Donetsk. Le site est un point stratégique d'accès à l'est de l'Ukraine, en partie aux mains des insurgés.

18h04 : 18 heures, c'est le moment de faire un nouveau point sur l'actualité :
•  L'avocat de Bygmalion assure que la société de communication a établi de "fausses factures", "à la demande de l'UMP", afin de dissimuler des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Des perquisitions sont en cours à l'UMP et chez Bygmalion. Les détails dans notre article.

•  A peine élue, déjà débarquée. La numéro deux de la liste Front national dans l'Ouest démissionne, contrainte de laisser sa place. Elle dénonce un "diktat" de son parti.

• Pour la gauche, les élections européennes ont été une nouvelle débâcle après les municipales. Comment les candidats battus analysent-ils leur défaite ? Francetv info a recueilli leurs réactions.

•  Au lendemain de l'élection présidentielle, l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses s'affrontent pour le contrôle de l'aéroport de Donetsk. Le site est un point stratégique d'accès à l'est de l'Ukraine, en partie aux mains des insurgés.

16h42 : La bataille pour le contrôle de l'aéroport de Donetsk continue entre l'armée et les séparatistes prorusses. Le site est un point stratégique d'accès à l'est de l'Ukraine. Voici des images des combattants insurgés.



(ALEXANDER KHUDOTEPLY / AFP)

16h08 : Les combats font rage à l'aéroport de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine : l’armée tente de reprendre le contrôle du site aux milices séparatistes prorusses. Voici des images montrant un nuage de fumée au-dessus de l'aéroport, après les tirs de l’aviation ukrainienne.


(images REUTERS)

14h13 :  Il est le nouvel homme fort de l'Ukraine. Du moins, de la partie du pays qui n'a pas détourné le regard de Kiev pour regarder vers Moscou. Qui est Petro Porochenko, le nouveau président ukrainien ? Francetv info dresse le portrait de ce "Willy Wonka" milliardaire.


(GLEB GARANICH / REUTERS)

14h09 : Il est 14 heures passées de quelques minutes, c'est le moment de faire un nouveau point sur l'actualité :

Empêtré dans l'affaire BygmalionJean-François Copé va "porter plainte contre X", selon l'AFP. Une filiale de la société de communication est soupçonnée d'avoir surfacturé des prestations - certaines fictives - commandées par l'UMP.

Les résultats officiels des élections européennes en France viennent de tomber. Le FN arrive en tête avec 24,85%, devant l'UMP à 20,8%. Le PS est troisième à 13,98%. Découvrez qui sont les 74 eurodéputés français.

• Y aura-t-il de nouvelles baisses d'impôts après les européennes ? Manuel Valls les estimait nécessaires ce matin sur RTL, au lendemain de la déroute du PS. "Il n'y a pas de nouvelle annonce", précise Matignon à francetv info. Retour sur ce rétropédalage.

• L'Ukraine a voté hier pour se choisir un nouveau président, et c'est Petro Porochenko qui sort vainqueur des urnes. Francetv info dresse le portrait de ce "Willy Wonka" milliardaire.

• L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant est placé en garde à vue dans le cadre de l'affaire Tapie.

13h35 :  L'OSCE estime que le scrutin en Ukraine offre "la légitimité" au président pour dialoguer avec l'est du pays, en partie aux mains des séparatistes pro-russes.

13h33 :  La présidentielle en Ukraine a été "largement conforme aux normes démocratiques", estime l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

13h32 : "Kiev doit revenir à la vie normale."

Tout un symbole. L'ancien champion du monde de boxe et futur maire de Kiev Vitali Klitschko estime que les barricades de la place de l'Indépendance "doivent être démantelées". Le lieu a été au cœur de la révolution pro-européenne, qui a abouti à la destitution du président Viktor Ianoukovitch.

13h22 :  L'aéroport de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, est passé dans la matinée sous contrôle des insurgés pro-russes. Une explosion et des tirs sporadiques étaient entendus à proximité, a constaté un journaliste de l'AFP.

12h38 :  L'Ukraine a voté hier pour choisir son nouveau président. Au lendemain du scrutin, le Premier ministre russe Dimitri Medvedev a choisi de se rendre en Crimée, péninsule du sud-est du pays annexée par Moscou depuis la mi-mars.

12h07 : Voici les principaux titres :

• #EUROPEENNES 
"Il faut de nouvelles baisses d'impôt, notamment de l'impôt sur le revenu (...) parce que c'est devenu insupportable", estime le Premier ministre, Manuel Valls

• François Hollande a convoqué ce matin le Premier ministre et plusieurs ministres à l'Elysée, pour une réunion de crise.

Percée des eurosceptiques, victoire des partis au pouvoir... Retrouvez les résultats dans quelques-uns des vingt-huit pays de l'Union européenne. • L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant est placé en garde à vue dans le cadre de l'affaire Tapie.

Le pape François a exhorté musulmans, chrétiens et juifs à travailler "ensemble pour la justice et la paix". Il s'est recueilli devant le mur des Lamentations, à Jérusalem (Israël).

Petro Porochenko, qui revendique la victoire à la présidentielle ukrainienne, a indiqué qu'il ne laisserait pas les séparatistes pro-russes transformer l'est du pays. Suivez les événements en direct.

11h23 :  Petro Porochenko espère rencontrer les dirigeants russes dans la première quinzaine de juin.

11h22 :  Petro Porochenko, candidat à la présidentielle donné vainqueur, veut poursuivre l'opération militaire contre les séparatistes pro-russes dans l'Est. Un peu plus tôt, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov , avait pourtant averti que cette option serait une "erreur colossale".

10h51 :  Petro Porochenko, donné vainqueur de la présidentielle, souhaite conserver le président par intérim Arseni Iatseniouk comme Premier ministre.

08h57 : L'aéroport de Donetsk, dans l'Est, est fermé après un raid des séparatistes prorusses. 

06h58 : Voici les premiers mots de Petro Porochenko, donné vainqueur à la présidentielle ukrainienne. Le milliardaire recueillerait 56% des voix.


FRANCE 3