DIRECT. L'Ukraine ne reculera pas face aux "terroristes", avertit son président

L'apaisement espéré après l'accord de Genève signé la semaine dernière ne se vérifie pas sur le terrain, jeudi 24 avril. Suivez la situation en direct sur francetv info.

Un soldat ukrainien au checkpoint du village de Malinivka, à l\'est de Sloviansk, ville séparatiste pro-russe, le 24 avril 2014. 
Un soldat ukrainien au checkpoint du village de Malinivka, à l'est de Sloviansk, ville séparatiste pro-russe, le 24 avril 2014.  ( MARKO DJURICA / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

L'apaisement espéré après l'accord de Genève signé la semaine précédente ne se vérifie pas sur le terrain, jeudi 24 avril. Suivez la situation en direct sur francetvinfo. 

Des blindés ukrainiens sont entrés dans Sloviansk jeudi matin. Le bilan de cette opération pourrait atteindre cinq morts parmi les insurgés pro-russes, selon le ministère de l'Intérieur ukrainien.

L'Ukraine ne reculera pas devant "la menace terroriste" dans l'est du pays, en proie à une insurrection pro-russe, prévient le président par intérim Olexandre Tourtchinov. Il accuse Moscou de "soutenir ouvertement les terroristes". 

En réponse à l'assaut de Kiev à Sloviansk, bastion des insurgés pro-russes, le ministère de la Défense russe a annoncé de nouvelles manœuvres militaires à la frontière ukrainienne. Un peu plus tôt, le président russe Vladimir Poutine avait dénoncé un "crime sérieux [du régime en place à Kiev] contre son propre peuple", annonçant que ces actes auraient "des conséquences".

Barack Obama accuse la Russie de ne pas respecter l'accord de Genève, et menace Moscou de "nouvelles sanctions". Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, accuse les Occidentaux d'utiliser l'Ukraine"comme un pion dans le jeu géopolitique". Selon lui, les Etats-Unis et l'Union européenne ont tenté de fomenter une révolution en Ukraine.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

22h00 : 22 heures. Prenons le temps de faire un point sur l'actualité :

 Détenu par des séparatistes de l'est de l'Ukraine, le journaliste américain Simon Ostrovsky a été libéré. Les autorités de Kiev ont lancé aujourd'hui une opération dans la région, faisant cinq morts parmi les séparatistes pro-russes.

La police des polices enquête sur un viol au 36 quai des Orfèvres à Paris. Quatre membres de la Brigade de recherche et d'intervention ont été placés en garde à vue dans le cadre de cette affaire. Francetv info vous en dit plus.

Les demi-finales aller de la Ligue Europa se jouent en ce moment même. A la mi-temps, le Benfica mène 1-0 face à la Juventus de Turin tandis que Séville domine pour l'instant Valence 2-0. Le rappeur Rohff a été mis en examen pour "violences volontaires" et placé en détention provisoire, après l'agression d'un vendeur de la marque de son rival, le rappeur Booba.

20h14 :  Nous vous en parlions plus tôt : le journaliste américain Simon Ostrovsky, détenu par des séparatistes dans l'est de l'Ukraine, a été libéré. "Je suis en sécurité, écrit-il sur son compte Twitter. Merci à tous pour votre soutien."

20h00 : 20 heures, c'est le moment de faire un point sur l'actualité :

Kiev a donné 48 heures à Moscou pour lui fournir des explications et des détails sur ses manœuvres militaires en cours près de la frontière ukrainienne. Plus tôt dans la journée, des militaires ukrainiens ont mené une opération dans l'est du pays, faisant cinq morts parmi les séparatistes pro-russes. Suivez notre direct.

La police des polices enquête sur un viol au 36 quai des Orfèvres à Paris, selon plusieurs médias. Trois membres de la Brigade de recherche et d'intervention ont été placés en garde à vue dans le cadre de cette affaire. Les détails dans notre article.

Le rappeur Rohff a été mis en examen pour "violences volontaires" et placé en détention provisoire, après l'agression d'un vendeur de la marque de son rival, le rappeur Booba.
Malgré le plan d'économies de 50 milliards d'euros prévu par le Premier ministre, Manuel Valls annonce qu'une "mesure forte" sera bientôt prise en faveur des retraités modestes.

19h48 :  Kiev lance un ultimatum à Moscou. L'Ukraine a donné 48 heures à la Russie pour lui fournir des explications et des détails sur ses manœuvres militaires en cours près de la frontière ukrainienne.

19h09 :  Une fumée âcre continue de s'échapper des amas de sacs de sable et de pneus qui barrent l'une des voies d'accès à Sloviansk, dans l'est du pays. Les insurgés présents à cet avant-poste ont subi le premier assaut donné par des blindés ukrainiens.


UER

18h45 :  Retenu depuis mardi par des séparatistes pro-russes à Sloviansk, dans l'est de l'Ukraine, le journaliste américain Simon Ostrovsky vient d'être libéré. Un journaliste de Radio-Canada l'annonce sur Twitter, photo à l'appui.

18h05 : Que retenir de l'actualité à 18 heures ? • Le rappeur Rohff a été mis en examen pour "violences volontaires" et placé en détention provisoire, après l'agression d'un vendeur de la marque de son rival, le rappeur Booba.

• Des militaires ukrainiens ont mené une opération ce matin à Sloviansk, dans l'est du pays, faisant cinq morts parmi les séparatistes pro-russes. Vladimir Poutine promet à Kiev des "conséquences", alors que des manœuvres militaires russes sont en cours à la frontière avec l'Ukraine. Suivez notre direct.

• Malgré le plan d'économies de 50 milliards d'euros prévu par le Premier ministre, Manuel Valls annonce qu'une "mesure forte" sera bientôt prise en faveur des retraités modestes.

Moderniser le métier de taxi et mieux réguler l'activité des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) : ce sont les propositions faites par le député Thomas Thévenoud, qui doit remettre son rapport cet après-midi à Manuel Valls.

17h53 : "Nous n'allons pas reculer devant la menace terroriste. Nous exigeons que la Russie cesse de s'ingérer dans nos affaires intérieures, arrête le chantage et les menaces, et retire ses troupes de la frontière est de l'Ukraine."
 Face à l'insurrection prorusse qui secoue l'est de l'Ukraine, le président du pays accuse Moscou de "soutenir ouvertement les assassins et les terroristes", dans un message diffusé par la télévision ukrainienne. Il a également pointé du doigt les manœuvres militaires russes en cours à la frontière avec l'Ukraine.

16h55 :  A Sloviansk, fief des séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine, visé ce matin par une opération militaire ukrainienne, des tracts ont été lâchés par des hélicoptères, selon un journaliste britannique présent sur place. Ecrits en russe, ils incitent les résidents à fuir les "terroristes russes". Le document proclame également : "Souvenez-vous qu'en suivant ces règles, vous sauvez votre région."

16h21 : Que faut-il retenir de l'actualité à 16 heures passé : Des militaires ukrainiens ont mené une opération ce matin à Sloviansk, dans l'est du pays, faisant cinq morts parmi les séparatistes pro-russes. Vladimir Poutine promet à Kiev des "conséquences", alors que des manœuvres militaires russes sont en cours à la frontière avec l'Ukraine. Suivez notre direct.

•  Le rappeur Rohff a été mis en examen cet après-midi pour "violences volontaires en réunion avec préméditation", après l'agression d'un vendeur d'une boutique commercialisant la marque de son rival, Booba.

Malgré le plan d'économies de 50 milliards d'euros prévu par le Premier ministre, Manuel Valls annonce qu'une "mesure forte" sera bientôt prise en faveur des retraités modestes.

Moderniser le métier de taxi et mieux réguler l'activité des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) : ce sont les propositions faites par le député Thomas Thévenoud, qui doit remettre son rapport cet après-midi à Manuel Valls.

15h47 :  Les gouvernements tchèque et slovaque sont sceptiques sur les sanctions "élargies" envisagées par l'Europe et les Etats-Unis contre la Russie, pour son action en Ukraine. Selon Prague et Bratislava, ces sanctions pourraient avoir des répercussions fortes sur l'économie européenne. En revanche, les Premiers ministres tchèque et slovaque demandent à Moscou de retirer ses troupes à la frontière ukrainienne.

16h04 :  Alors que les observateurs ont les yeux rivés sur Sloviansk, où une opération militaire ukrainienne s'est déroulée ce matin, faisant cinq morts côté pro-Russes, un journaliste français présent sur place décrit la situation comme "très calme" dans le centre de la ville.


14h58 :  Selon Moscou, ces exercices militaires ont été décidés en réaction à "la machine militaire ukrainienne" qui a mené un assaut ce matin dans l'est de l'Ukraine, et aux exercices de l'Otan conduits en Europe de l'Est. Suivez la situation dans notre direct.

14h55 :  Le ministre de la Défense russe annonce que de nouvelles manœuvres militaires débutent à la frontière avec l'Ukraine.

14h28 :  Selon Agritel, spécialiste des marchés agricoles, l'aggravation de la crise ukrainienne a des conséquences sur les cours du blé.

13h46 :  Quand le régime russe ressemblera à une véritable démocratie comme le dit si' bien' notre Depardieu international, surtout du côté des dérives, les poules auront des dents. La Russie est un grand pays avec une grande culture mais les méthodes utilisées pour retrouver son lustre sont inacceptables.

13h45 :  Bizarre...il ne tient pas le même discours concernant la Syrie, pourtant El Assad bombarde sa population? Non?

13h45 :  Et en Tchétchènie, Poutine qu'est-ce-qu'il a fait ?

13h44 :  Dans les commentaires, vous êtes nombreux à pointer du doigt l'attitude de la Russie et de son président dans la crise ukrainienne. Vladimir Poutine qui promet "des conséquences" à l'Ukraine pour l'opération militaire menée ce matin à Sloviansk.

13h23 :  Une journaliste présente à Sloviansk confirme que les troupes qui ont mené un assaut contre des barrages ce matin à Sloviansk sont des soldats ukrainiens participant à l'opération "anti-terroriste" décidée par Kiev la semaine dernière.

13h15 :  Selon un témoin cité par Reuters, les troupes ukrainiennes se sont retirées d'un barrage démantelé ce matin à Sloviansk, dans l'est de l'Ukraine. Les séparatistes pro-russes seraient alors revenus sur place.

13h11 : "Si ces gens en sont venus à la phase dite 'critique', il ne s'agit pas d'une phase critique, mais d'une action punitive et elle aura évidemment des conséquences pour ceux qui ont pris ces décisions, y compris sur nos relations bilatérales."

Vladimir Poutine continue de réagir aux opérations de l'armée ukrainienne à Sloviansk, dans l'est du pays. Dans le même temps, le ministre russe des Affaires étrangères a invité les Etats-Unis à user de leur influence pour contraindre le gouvernement ukrainien à remplir sa part de l'accord conclu, la semaine dernière, à Genève.

12h58 : "Si le régime actuel à Kiev a vraiment commencé à utiliser l'armée contre la population dans le pays, c'est un crime très grave contre son propre peuple. C'est une opération de répression qui aura des conséquences pour les gens qui prennent ces décisions, en particulier pour les relations intergouvernementales."

 Vladimir Poutine réagit à l'opération de l'armée ukrainienne lancée ce matin à Sloviansk, durant laquelle "jusqu'à cinq terroristes" ont été tués, selon le ministère de l'Intérieur ukrainien.



(KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

12h38 :  Vladimir Poutine réagit avec hostilité aux opérations militaires qui ont fait "jusqu'à cinq morts" ce matin à Sloviansk, dans l'est de l'Ukraine. Trois barrages tenus par des pro-Russes ont été démantelés. Pour le président russe, les actes de Kiev "auront des conséquences".

12h33 :  Pour Vladimir Poutine, si les autorités ukrainiennes ont fait usage de forces armées dans l'est de l'Ukraine, il s'agit de "crimes graves contre son propre peuple".

12h09 : A midi, on fait le point sur l'actualité. 

 Les événements s'accélèrent dans l'est de l'Ukraine. Des blindés ont pris d'assaut un poste de contrôle tenu par des "insurgés" pro-russes. On compte jusqu'à cinq morts. La situation est à suivre en direct ici.
Nouveau meurtre dans la cité phocéenneUn homme a été tué par balles ce matin dans une cité des quartiers nord de Marseille, selon une source judiciaire.

 Alstom va-t-il passer sous pavillon américain ? Le conglomérat américain General Electric serait en discussion avancée pour racheter le groupe industriel français. "Des rumeurs sans fondement", selon Alstom. 

Moderniser le métier de taxi et mieux réguler l'activité des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) : ce sont les propositions faites par le député Thomas Thévenoud, qui doit remettre son rapport cet après-midi à Manuel Valls.

11h58 :  "Jusqu'à cinq" insurgés tués à Sloviansk, selon le ministère de l'Intérieur ukrainien. 

11h54 :  Une fumée noire et épaisse s'élève au-dessus de Sloviansk, ville de l'est du pays prise d'assaut par les forces armées ukrainiennes.


(APTN)

11h41 :  Les échanges de tirs ont fait un mort à Sloviansk, selon des sources médicales. 

11h36 :  Un journaliste de la télévision suisse tweete cette photo d'une barricade en feu à Sloviansk.

11h21 :  Un journaliste de la BBC à Moscou (Russie) relaie ces images du poste de contrôle en feu à Sloviansk. Il précise que l'origine des images est en cours de vérification.

11h12 :  Dans la ville, le personnel civil de la mairie "a reçu l'ordre d'évacuer le bâtiment", déclare Stella Khorocheva, la porte-parole du leader séparatiste local Viatcheslav Ponomarev. "Les hommes armés qui assurent la défense de la mairie restent sur place", a-t-elle ajouté.

11h10 :  Selon un journaliste sur Twitter, les lignes téléphoniques sont coupées à Sloviansk, et des combats ont bien lieu en périphérie de la ville.

11h00 :  Des blindés ukrainiens sont entrés à Sloviansk, un des bastions des séparatistes pro-russes. 

10h39 :  Les militants pro-russes, qui ont dit à l'AFP avoir eux-mêmes mis le feu au barrage, battent en retraite alors qu'un hélicoptère survole la zone et qu'on entend des tirs. Un militant affirme avoir vu sept blindés ukrainiens de l'autre côté du barrage.

10h38 :   Des échanges de tirs sont signalés à Sloviansk et un poste de contrôle des séparatistes pro-russes est en flammes.

10h15 : A 10 heures, que faut-il retenir dans l'actualité de ce jeudi ? 

•  La désescalade espérée après l'accord de Genève signé la semaine dernière ne se vérifie pas sur le terrain. Un soldat ukrainien a été blessé lors d'un assaut d'une centaine de séparatistes. Sur le front diplomatique, Barack Obama accuse la Russie de ne pas respecter l'accord de Genève et menace Moscou de "nouvelles sanctions". Le point dans notre direct.

 Alstom va-t-il passer sous pavillon américain ? Le conglomérat américain General Electric serait en discussion avancée pour racheter le groupe industriel français. "Des rumeurs sans fondement", selon Alstom. 

Moderniser le métier de taxi et mieux réguler l'activité des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) : ce sont les propositions faites par le député Thomas Thévenoud, qui doit remettre son rapport cet après-midi à Manuel Valls.

Le groupe Auchan est visé par une plainte dans le drame du Rana Plaza. L'enseigne de grande distribution française est dans la ligne de mire de plusieurs ONG. Elle aurait fait fabriquer des vêtements dans cet immeuble qui s'est effondré le 24 avril 2013. Le détail dans notre article.

09h36 :  Les autorités ukrainiennes annoncent qu'un soldat a été blessé lors d'un assaut des séparatistes la nuit dernière contre une base militaire située à Artemivsk, proche du bastion pro-russe de Slaviansk. Près de 100 assaillants "ont ouvert le feu avec des armes automatiques, mitrailleuses et ont fait usage de grenades"

Kiev annonce également avoir repris le contrôle de la mairie de Marioupol. Le bâtiment était occupé par les séparatistes depuis le 13 avril. Les dernières informations sont à retrouver dans notre direct.

08h54 : La tension monte encore d'un cran entre les Etats-Unis et la Russie, sur le dossier ukrainien. Un peu plus tôt ce matin, Barack Obama avait accusé la Russie de ne pas respecter l'accord international de Genève sur l'Ukraine et l'a menacée de nouvelles sanctions.

08h44 :  Moscou accuse les Etats-Unis d'avoir voulu fomenter une révolution en Ukraine.

08h07 : A 8 heures, c'est le moment de faire le point sur l'actualité. 

• 
Moderniser le métier de taxi et mieux réguler l'activité des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) : ce sont les propositions faites par le député Thomas Thévenoud, qui doit remettre son rapport cet après-midi à Manuel Valls.
En visite au Japon, Barack Obama accuse la Russie de ne pas respecter l'accord de Genève et affirme que de nouvelles sanctions seront prises si Moscou ne s'y conforme pas.
La fronde au sein du PS contre le plan d'économies du gouvernement  est loin de se calmer. Le gouvernement a confirmé hier son intention de ramener le déficit à 3% pour 2015, grâce au plan d'économies de 50 milliards d'euros. Plusieurs parlementaires menacent de ne pas voter le texte.
• Un précieux but de Karim Benzema et une défense de fer ont permis au Real Madrid de sortir vainqueur du choc hier soir l'opposant au Bayern Munich (1-0) en demi-finale aller de Ligue des champions et de prendre une option sur la finale.

06h19 :  Barack Obama accuse la Russie de ne pas respecter l'accord de Genève et affirme que de nouvelles sanctions seront prises si Moscou ne s'y conforme pas.