DIRECT. La Crimée a décidé de rejoindre la Russie

Un premier sondage à la sortie des urnes donne 93% de votes favorables pour le rattachement de la péninsule à la Crimée.

Des employés installent un bureau de vote pour le référendum du 16 mars 2014, en Crimée.
Des employés installent un bureau de vote pour le référendum du 16 mars 2014, en Crimée. (VALERIY MELNIKOV / RIA NOVOSTI / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un million et demi d'électeurs de la péninsule ukrainienne de Crimée ont voté, dimanche 16 mars. Ils devaient dire s'ils souhaitaiennt quitter l'Ukraine pour rejoindre la Russie, alors que le monde entier a dénoncé la légalité de ce référendum.

 Les habitants de Crimée ont voté à 93% pour un rattachement de leur péninsule à la Russie, dimanche 17 mars, selon un sondage à la sortie des urnes réalisé par l'agence de presse officielle russe.

 Selon un tweet du Premier ministre pro-russe de Crimée Sergei Aksyonov, relevé par le Guardian, la participation était de 73,4% deux heures avant la fermeture des bureaux de vote. Elle pourrait atteindre 80% selon les informations de la BBC. Pour mémoire les minorités ukrainienne et tatare, qui constituent ensemble 37% de la population, ont appelé à un boycott du vote.

Les premières réactions occidentales condamnent avec force le référendum. Les actes de la Russie sont "dangereux et déstabilisants", a estimé la Maison Blanche, qui rejette par ailleurs le référendum. De son côté, le premier ministre séparatiste de Crimée salue une décision "historique"

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

23h09 : Ce live est terminé pour ce soir. Retrouvez l'intégralité des informations développées par francetv info sur notre page d'accueil. En voici l'essentiel.  •  On s'y attendait, la Crimée à dit "oui" à la Russie, à 95% et demandera dès demain son inclusion dans son nouveau pays. Côté occidental, on refuse de reconnaître la légitimité du vote.

 Lundi, 5h30, c'est le début de la circulation alternée en région parisienne. Chez les usagers, la résignation domine. Les exemples de précédents dans d'autres pays n'incitent pas forcément à l'optimisme.

Le PSG et Monaco ont assuré leurs places au classement en battant respectivement Saint-Etienne et Lyon. Le 3e, Lille, pointe à 17 points du leader, à 8 du dauphin.

•  L'enquête sur la disparition du Boeing de la Malaysia Airlines se concentre sur la personnalité des pilotes.

Rendez-vous demain à six heures pour un nouveau direct.

22h38 :  Le dirigeant sécessionniste de Crimée Serguiï Axionov, commentant le résultat du référendum de rattachement à la Russie, a lancé ce soir à la foule à Simféropol: "Nous rentrons à la maison".

22h24 :  Et pendant ce temps, à Simferopol, en Crimée, on sort le feu d'artifice et on scande "on est en Russie", rapporte un journaliste du Guardian.

21h59 :  D'après le Kremlin, Barack Obama a appelé Vladimir Poutine ce soir. Les sujets de désaccord sont nombreux, mais les deux chefs d'Etat sont d'accord sur un point : "malgré les différences d'appréciation, il est nécessaire de chercher ensemble des moyens de stabiliser la situation en Ukraine", peut-on lire dans le communiqué russe.

21h38 : Vladimir Poutine répond aux Etats-Unis : pour lui, le référendum en Crimée est conforme à la loi internationale.

21h33 :  Les premiers résultats officiels font état de 95% des votants en faveur du rattachement de la Crimée à la Russie, avec 50% des bulletins dépouillés. Un léger mieux par rapport aux sondages sortie des urnes, qui donnaient 93%.

20h36 :  La transition se met en place très très vite en Crimée. A en croire le correspondant du Telegraph, les retraites et les salaires seront payés en roubles et plus en hryvnias ukrainiens.

20h27 :  Et pendant ce temps, place de l'Indépendance, à Kiev... RAS, tweete un journaliste de France 2.

20h27 : La Crimée demandera demain son rattachement à la Russie, annonce le premier ministre de la région.

20h24 :  @Alizée57 Lors des législatives de 2012, c'était la même configuration. Photo à l'appui.


(SERGEI SUPINSKY / AFP)

20h23 :  Concernant ces urnes transparentes et ces bulletins sans enveloppe, est-ce que ça a toujours été ainsi ? Les votes précédents, avant la crise ?

20h21 :  Une autre photo, cette fois du dépouillement dans un bureau de vote de Simferopol, la capitale de la Crimée.


(VASILY FEDOSENKO / REUTERS)

20h17 : @Alizée57  C'est tout à fait exact. Un journaliste du Globe and Mail a posté une photo saisissante plus tôt dans la journée : "tous les votes qu'on peut voir sont pour le choix n°1, le rattachement à la Russie", écrit-il.

20h16 :  Bonsoir. Je viens de voir sur France 2 des personnes en train de voter. L'urne est en plexiglas ou en verre, mais il n'y a pas d'enveloppe et on voit exactement ce que la personne a voté !!!!

20h11 :  Hasard ? La Crimée a décrété que la journée de demain serait un jour férié. Histoire de conclure de façon express le rattachement à la Russie ?

20h09 :  Des irrégularités entachent le référendum en Crimée. Par exemple, d'après RTL, une ressortissante russe a voté : "je suis rentrée et j'ai demandé si je pouvais voter avec un simple titre de séjour", affirme Elena. Et on lui a dit oui, alors que c'est illégal.

20h02 : 20 heures. C'est l'heure du point sur l'actu.

 J-1 avant le début de la circulation alternée en région parisienne. Chez les usagers, la résignation domine.

On s'y attendait, la Crimée à dit "oui" à la Russie, à 93% d'après un sondage sortie des urnes. Scènes de liesses à Simferopol, le ton qui monte dans la chancelleries occidentales.

Le premier choc de la 29e journée de Ligue 1 a tenu toutes ses promesses : Lyon a été battu par Monaco (2-3) au terme d'un excellent match. 

 Les Jeux de Sotchi, c'est bien fini : la flamme olympique s'est éteinte au terme d'une cérémonie de clôture spectaculaire.

19h56 :  Laurent Fabius ne reconnaît pas non plus la légitimité du référendum en Crimée et "appelle la Russie à prendre immédiatement des mesures qui permettent d'éviter une escalade inutile et dangereuse."

19h33 :  Scènes de liesse à Simferopol, où des drapeaux russes flottent sur la place Lénine, d'après Russia Today.

19h32 :  Bonne ambiance sur les plateaux télévisés russes. Un présentateur, Dmitry Kiselev, de la chaîne Russia 1, vient de dire à l'antenne : "la Russie est le seul pays capable de réduire les Etats-Unis en poussière radioactive". Manifestement, la réaction de la Maison-Blanche ne les impressionne pas.

19h23 :  Le Kyiv Post tweete que ses journalistes n'ont pas pu assister au dépouillement des bulletins du référendum.

19h15 :  Le premier ministre de Crimée (non-reconnu par Kiev) souhaite que sa région rejoigne la Russie "dans un calendrier aussi serré que possible."

19h11 :  La preuve en images...

19h10 :  La Maison Blanche réagit aussitôt. Sans surprise, elle rejette le référendum en Crimée. Elle qualifie les actes de la Russie de "dangereux et déstabilisateurs".

19h08 :  La source de ce sondage, c'est l'agence Ria Novosti, propriété du gouvernement russe.

19h07 :  D'après un sondage sortie des urnes, les habitants de la Crimée ont plébiscité à 93% le rattachement à la Russie.

18h58 :  Le référendum en Crimée est-il légal ? La question est "secondaire" pour Jean-Luc Mélenchon, au micro de France 24 et France Inter. Il s'explique.


(FRANCE 24 / FRANCE INTER)

18h31 :  Un chiffre impressionnant sur le référendum en Crimée : à la mi-journée, à Sébastopol, 80% des électeurs s'étaient déjà rendus aux urnes, d'après la BBC. "Les gens se sont mobilisés comme jamais", constate un observateur du scrutin.

18h24 :  Une manifestation a eu lieu en faveur du rattachement à la Russie, à Odessa, une des principales villes du sud du pays - mais pas en Crimée. Le gouvernement ukrainien dénonce "des agents du Kremlin".




(REUTERS)

18h18 :  Le premier ministre de Crimée, Sergei Aksyonov (même s'il n'est pas reconnu par le gouvernement de Kiev), indique que la participation au référendum est de 73,4%, deux heures avant la fermeture des bureaux de votes, indique le Guardian (en anglais).

17h57 : Le soleil brille dans le ciel, mais il est déjà 18 heures. L'heure de remettre de la crème solaire, et du point sur l'actu. 

J-1 avant le début de la circulation alternée en région parisienne. Chez les usagers, la résignation domine.

 H-1 avant les résultats du référendum en Crimée. Son issue - le "oui" au rattachement à la Russie - ne fait guère de doute, et l'UE et les Etats-Unis ont déjà prévenu qu'ils n'en tiendraient pas compte.

2-1 pour Monaco sur la pelouse de Lyon à la pause du premier choc de la 29e journée de L1. Le deuxième choc, c'est PSG-Saint-Etienne ce soir, à 21 heures.

Les Jeux de Sotchi, c'est bien fini : la flamme olympique va être éteinte dans quelques minutes, à l'issue de la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques.

17h35 :  Ces derniers jours, une guerre virtuelle a commencé en Ukraine et dans les pays engagés dans cette crise diplomatique entre la Russie et les Occidentaux. Dernière illustration en date : une tentative de piratage du site de l'OTAN par des activistes pro-russes. Les précisions dans notre article
(MENAHEM KAHANA / AFP)

17h22 :  Comme les Etats-Unis, l'Union européenne annonce qu'elle juge "illégal" le référendum en Crimée, et affirme qu'elle prendra des sanctions demain. 

15h58 : Il est 16 heures. Voici les principaux titres de l'actualité. Les habitants de la province continuent de voter, à l'occasion du référendum controversé qui doit permettre à la province de rejoindre la Russie.

Les commandants des forces russes et ceux des forces ukrainiennes dans la péninsule de Crimée se sont mis d'accord pour que les bases ukrainiennes ne soient plus bloquées jusqu'au vendredi 21 mars

 La France envoie des enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses pour participer aux recherches en Malaisie. Au total, 25 pays participent désormais aux recherches pour retrouver le Boeing disparu.

 Le gouvernement met en place demain la circulation alternée à Paris et dans 22 communes, en raison du pic de pollution aux particules fines. Les Franciliens concernés se préparent à cette journée particulière.

 La rencontre entre Montpellier et Bordeaux s'est terminée par un match nul, 1-1. Buts de Vitorino Hilton (34e) et de Carlos Henrique (24e). 

15h52 : Les pro-russes pénètrent aux sièges du parquet et des services spéciaux à Donetsk, qui ne se trouve pas en Crimée. Une journaliste poste une photo sur Twitter.

15h05 : La chancelière allemande Angela Merkel et le président russe Vladimir Poutine ont eu une conversation téléphonique. La première a condamné l'intervention de troupes russes hors de Crimée et demande davantage d'observateurs de l'OSCE en Ukraine, selon les autorités allemandes. Le second a "souligné que la Russie respecterait le choix des habitants de Crimée", selon le Kremlin.

14h14 :  Manifestation d'habitants pro-russes à Donetsk (Ukraine). Les résultats du référendum sont attendus vers 19 heures, mais il n'y a pas vraiment de suspense.
ALEXANDER KHUDOTEPLY / AFP

13h58 : "Un accord a été conclu avec la flotte (russe) de la mer Noire et avec le ministère russe de la Défense en vue d'une trêve en Crimée jusqu'au 21 mars", a déclaré Ihor Tenioukh, ministre ukrainien intérimaire de la Défense. Les forces russes ne prendront donc aucune initiative contre les installations militaires ukrainiennes dans la péninsule.

13h56 : Il est 14 heures. Voici les principaux titres de l'actualité.Les habitants de la province continuent de voter, à l'occasion du référendum controversé qui doit permettre à la province de rejoindre la Russie. Les résultats partiels sont attendus dès 19 heures, à la clôture des bureaux.

 La France envoie des enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses pour participer aux recherches en Malaisie. Au total, 25 pays participent désormais aux recherches pour retrouver le Boeing disparu.

 Le gouvernement met en place demain la circulation alternée à Paris et dans 22 communes, en raison du pic de pollution aux particules fines. Quelque 700 policiers vont effectuer des contrôles. Voici le mode d'emploi.

Marie Bochet a remporté son quatrième titre paralympique à Sotchi (Russie), lors de l'épreuve de slalom géant. Solène Jambaqué obtient le bronze. Enfin, Thomas Clarion est troisième lors du 10 km libre malvoyants. La France termine à la 5e place du classement des nations, dominé par la Russie.

13h42 : Les ministères russe et ukrainien de la Défense s'accordent sur une trêve en Crimée jusqu'au 21 mars, annonce le ministre ukrainien de la Défense par intérim.

13h31 : @boix philippe Les premiers résultats préliminaires du référendum d'autodétermination doivent être annoncés après la clôture des bureaux de vote à 19 heures (20 heures en Ukraine).