Guerre en Ukraine : les soldats qui défendent Marioupol "combattront jusqu'au bout", assure le Premier ministre ukrainien après l'expiration de l'ultimatum russe

L'armée russe avait proposé aux forces de Kiev retranchées à Marioupol de "déposer volontairement les armes et de se rendre afin de sauver leur vie".

Des bâtiments détruits par des bombardements à Marioupol, dans la région de Donetsk (est de l\'Ukraine), le 16 avril 2022.
Des bâtiments détruits par des bombardements à Marioupol, dans la région de Donetsk (est de l'Ukraine), le 16 avril 2022. (SERGEY AVERIN / SPUTNIK VIA AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ils ne se rendront pas sans combattre. Les soldats ukrainiens retranchés dans la ville assiégée de Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, "combattront jusqu'au bout", a assuré le Premier ministre ukrainien dimanche 17 avril. Ils ignorent ainsi l'ultimatum imposé par les forces russes et qui a expiré à la mi-journée. Moscou leur avait proposé de "déposer volontairement les armes et de se rendre afin de sauver leur vie". La ville portuaire représenterait une prise stratégique pour la Russie

Ce direct est terminé.

Volodymyr Zelensky a proposé à Emmanuel Macron de se rendre en Ukraine. "Je voulais qu'il comprenne qu'il ne s'agit pas d'une guerre, que ce n'est rien d'autre qu'un génocide", a-t-il déclaré dans un entretien à CNN. Le président français s'est jusqu'ici refusé à employer le terme de génocide. Son homologue américain Joe Biden a déjà refusé de visiter le pays, ce que Volodymyr Zelensky a qualifié de "très blessant".

L'armée russe bombarde la ville de Kharkiv. Au moins cinq personnes ont été tuées et 13 blessées dans une série de bombardements russes sur la ville de Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, d'après les services de secours à l'AFP. 

Le pape appelle à "entendre le cri de paix". Le pape François a appelé dimanche les dirigeants à "entendre le cri de paix des gens" en ces "Pâques de guerre", en évoquant à nouveau l'Ukraine "martyrisée". "Que l'on arrête de montrer les muscles pendant que les gens souffrent", a lancé le souverain pontife lors de sa traditionnelle bénédiction urbi et orbi, devant quelque 50 000 fidèles réunis sur la place Saint-Pierre, au Vatican. 

Pas de couloirs humanitaires dimanche. Les autorités ukrainiennes ont annoncé la suspension des couloirs humanitaires pour l'évacuation des civils de l'est de l'Ukraine, faute d'accord avec l'armée russe sur un arrêt des tirs. "Nous n'épargnons aucun effort pour que les couloirs humanitaires reprennent le plus rapidement possible", a indiqué sur Telegram la vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

23h02 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

• L'ultimatum de l'armée russe aux derniers soldats ukrainiens pour évacuer Marioupol a expiré. Des bombardements ont eu lieu sur la ville portuaire et sur Kharkhiv. Voici ce qu'il faut retenir des informations de ce 53e jour de guerre.

Marine Le Pen est accusée d'avoir détourné des fonds européens, à hauteur de 137 000 euros, par l'Office européen de lutte antifraude. Ses soutiens dénoncent "une boule puante à quelques jours du second tour".

On a vu un tout petit "classique", ce soir au Parc des Princes. Le PSG s'est imposé 2-1 face l'OM, et n'est plus qu'à une victoire du titre de champion de France.

Le Néerlandais Dylan Van Baarle a remporté Paris-Roubaix en solitaire, devant le grand favori Wout Van Aert. Le premier Français, Adrien Petit, termine sixième. Voici le résumé de la course.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

21h32 : La Suisse a demandé l'exclusion des fonctionnaires russes du Comité international olympique, rapporte le quotidien helvétique Le Temps. Le pays est le siège de 53 fédérations sportives internationales, et des Russes y occupent des positions stratégiques dans une trentaine d'entre elles.

21h03 : Si vous avez loupé ce sujet du 20 heures de France 2, je vous le conseille vivement. Notre journaliste Marc de Chalvron a pu suivre un enquêteur qui enquête sur de possibles crimes de guerre, à Tchernihiv.




(FRANCE 2)

20h37 : @Sejm Je vais manquer de place pour détailler les manœuvres des forces engagées, mais je vous conseille cette série de tweets du colonel Michel Goya qui explique en détail la stratégie ukrainienne, qui parvient à maintenir une poche de résistance et fixer des forces russes trois fois supérieures, tout en parvenant à être ravitaillée (existe aussi en version longue sur son blog).

20h34 : Pourriez-vous rappeler pourquoi l'armée ukrainienne n'arrive pas à briser l'encerclement de Marioupol ? Quelles sont les forces en présence ? Quels matériels permettraient d'attaquer les positions russes et des séparatistes ?

20h04 : 20 heures ! On fait le point sur l'actualité de ce dimanche soir.

L'ultimatum de l'armée russe aux derniers soldats ukrainiens pour évacuer Marioupol a expiré. Des bombardements ont eu lieu sur la ville portuaire et sur Kharkhiv. Suivez les dernières informations dans notre direct.

Marine Le Pen est accusée d'avoir détourné des fonds européens, à hauteur de 137 000 euros, par l'Office européen de lutte antifraude. Ses soutiens dénoncent "une boule puante à quelques jours du second tour".

• Le Néerlandais Dylan Van Baarle a remporté Paris-Roubaix en solitaire, devant le grand favori Wout Van Aert. Le premier Français, Adrien Petit, termine sixième. Voici le résumé de la course.

H-1 avant le clasico PSG-OM entre des Parisiens presque sacrés champions et des Phocéens qui ont besoin de points pour sécuriser leur deuxième place. Le match est à suivre dans ce direct !

19h21 : Il s'appelle "Captain'Ukraine". Ce lapin en chocolat de près 5 kg, création du chocolatier messin Philippe Maas, va bientôt être vendu aux enchères au profit d'une association d'aide aux Ukrainiens, rapporte France 3 Grand Est.




(JEAN-FRANCOIS DIDIER / FRANCE 3 GRAND EST)

19h13 : Cela fait près d'un mois qu'il l'envisage (encore début avril, il hésitait à se rendre à Kiev) mais pour l'instant, le pape semble observer une prudente réserve sur ce dossier. Ce qui lui a été reproché, par des pontes de l'Eglise catholique, mais également, de manière très très très très véhémente, par l'acteur Francis Huster dans une interview lunaire sur France Culture (les meilleurs extraits ont été repris ici dans l'émission "Par Jupiter").

19h09 : Pourquoi le pape ne se rend-il pas à Moscou et à Kiev pour peser de tout son poids pour faire arrêter la guerre ?

18h34 : "La voix [du pape] porte difficilement aussi parce qu'il appartient au catholicisme qui n'est pas forcément entendu par l'orthodoxie. Et puis, peut-être aussi parce que c'est une guerre dissymétrique. C'est une guerre dans laquelle l'Ukraine est l'agressée et la Russie l'agresseur. Et depuis le début de la guerre, le pape François, même s'il a appelé à la paix, même s'il parle de l'Ukraine martyrisée, ne prononce jamais le nom de Vladimir Poutine. Donc, il y a quelque chose qui, me semble t-il, n'est pas toujours très bien posé de la part du pape François."

Au micro de franceinfo, la directrice de la rédaction de Témoignage chrétien revient sur l'appel urbi et orbi du pape, qui réclame une paix pascale en Ukraine.

18h10 : 18 heures ! Faisons le point sur l'actualité de ce dimanche pascal.

• Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a invité Emmanuel Macron à se rendre en Ukraine pour constater qu''il ne s'agit pas d'une guerre, mais d'un génocide". Suivez les dernières informations sur le conflit dans notre direct, alors que l'ultimatum lancé par la Russie aux derniers combattants de Marioupol est arrivé à expiration.

Marine Le Pen est accusée d'avoir détourné des fonds européens, à hauteur de 137 000 euros, par l'Office européen de lutte antifraude. Ses soutiens dénoncent "une boule puante à quelques jours du second tour".

Le Néerlandais Dylan Van Baarle a remporté Paris-Roubaix en solitaire, devant le grand favori Wout Van Aert. Le premier Français, Adrien Petit, termine sixième.

17h21 : La guerre en Ukraine prend également une tournure religieuse. Depuis vingt ans, une partie des orthodoxes ukrainiens tentent de s’émanciper de la tutelle russe et ont développé leur propre église. Mais le clergé qui reste fidèle au patriarcat de Moscou affiche des positions ouvertement pro-russes. On vous explique ici pourquoi les voies du Seigneur sont (aussi) impénétrables pour les orthodoxes.



(CAMILLE MAGNARD / RADIO FRANCE)

16h13 : "J'ai dit [à Emmanuel Macron] que je voulais qu'il comprenne qu'il ne s'agit pas d'une guerre, que ce n'est rien d'autre qu'un génocide. Je l'ai invité à venir quand il en aura l'occasion."

Volodymyr Zelensky est revenu sur sa relation avec le président français sur CNN, notamment son refus de parler d'un "génocide" dans son pays. "Il viendra, et il verra, et je suis sûr qu'il comprendra."

16h08 : Voici qu'il faut retenir de l'actualité :


Une série de frappes sur Kharkiv a fait au moins cinq morts et 13 blessés, selon les services de secours, cités par l'AFP. Moscou a également intensifiéses attaques contre la capitale ukrainienne, détruisant cette nuit "une usine de munitions près de Brovary". Suivez la situation en direct.

Les deux tiers des soutiens à Jean-Luc Mélenchon interrogés par La France insoumise choisissent de ne pas voter pour Emmanuel Macron. Le vote blanc ou nul est arrivé en tête de la consultation menée par le parti après de ses soutiens, avec 37,65% des 215 292 voix exprimées. Suivez notre direct.


La saison des pavés s’achève à l’occasion de la 119e édition de Paris-Roubaix. Cette reine des Classiques est cette année marquée par des abandons, des chutes, des galères et des rebondissements Suivez notre direct.

Marine Le Pen se retrouve à nouveau accusée de détournement de fonds publics européens. Après sa mise en examen en 2018 pour les mêmes faits dans le dossier de ses assistants parlementaires européens, elle est aujourd'hui visée par un deuxième rapport de l'Office de lutte antifraude (Olaf) de l'Union européenne. Franceinfo répond à cinq questions pour comprendre les accusations qui pèsent sur la candidate du Rassemblement national.

16h01 : "Ils combattront jusqu'au bout. A l'heure où je vous parle, ils sont toujours dans Marioupol." Alors qu'a expiré l'ultimatum de la Russie aux combattants ukrainiens qui défendent ce port stratégique du sud-est de l'Ukraine, le Premier ministre ukrainien a déclaré, dans une interview diffusée par la chaîne américaine ABC (lien en anglais), que "la ville n'est pas tombée".

15h40 : Une série de frappes sur Kharkiv a fait au moins cinq morts et 13 blessés, selon les services de secours, cités par l'AFP. Des journalistes de l'agence française ont entendu deux salves de tirs et vu cinq incendies se propager dans des quartiers résidentiels du centre de Kharkiv. (Maryke VERMAAK / AFP)

15h00 : Jeudi, Moscou a perdu le plus important navire de sa flotte en mer Noire, le Moskva. Qu’est-il advenu de l’équipage ? Hier, les Russes ont diffusé une vidéo de ses marins qui suscite de nombreuses questions.

14h00 : L'ultimatum a expiré à Marioupol. La Russie avait donné jusqu'à 13 heures aux derniers défenseurs ukrainiens de la ville de déposer les armes et d'évacuer le complexe métallurgique d'Azovstal où ils sont retranchés. Au petit matin, l'état-major ukrainien avait déjà mentionné "des opérations d'assaut près du port", sans autres détails.

13h48 : "Nous avons vu trop de sang, trop de violence (...) Que l'on arrête de montrer les muscles pendant que les gens souffrent."
Le pape François a appelé ce matin les dirigeants à "entendre le cri de paix des gens" en ces "Pâques de guerre", en évoquant à nouveau l'Ukraine "martyrisée".

(TIZIANA FABI / AFP)

12h56 : Voici qu'il faut retenir de l'actualité de ce matin :

Moscou intensifie ses attaques contre la capitale ukrainienne. "Durant la nuit, des missiles de haute précision lancés par des avions ont détruit une usine de munitions près de Brovary dans la région de Kiev", a annoncé le ministère russe de la Défense, dans un communiqué sur sa chaîne Telegram. Suivez la situation en direct.

Les deux tiers des soutiens à Jean-Luc Mélenchon interrogés par La France insoumise choisissent de ne pas voter pour Emmanuel Macron. Le vote blanc ou nul est arrivé en tête de la consultation menée par le parti après de ses soutiens, avec 37,65% des 215 292 voix exprimées. Suivez notre direct.


La saison des pavés s’achève à l’occasion de la 119e édition de Paris-Roubaix. Dans cette reine des Classiques, on pourrait assister à un duel entre Mathieu van der Poel et Wout Van Aert. Suivez notre direct.

10h35 : Moscou intensifie ses attaques contre la capitale ukrainienne. "Durant la nuit, des missiles de haute précision lancés par des avions ont détruit une usine de munitions près de Brovary dans la région de Kiev", a annoncé le ministère russe de la Défense, dans un communiqué sur sa chaîne Telegram.

10h15 : Il n'y aura pas de couloir humanitaire aujourd'hui pour l'évacuation des civils de l'est de l'Ukraine, ont fait savoir les autorités ukrainiennes. "Nous n'avons pas réussi à négocier un cessez-le-feu sur les itinéraires d'évacuation avec les occupants" russes, a déclaré sur Telegram la vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk.

09h32 : Les derniers combattants ukrainiens retranchés dans le complexe métallurgique d'Azovstal, à Marioupol, ont jusqu'à midi pour quitter les lieux. "Tous ceux qui auront abandonné les armes auront la garantie d'avoir la vie sauve", a assuré le ministère sur Telegram, en lançant cet ultimatum. "C'est leur seule chance".

10h49 : La situation à Marioupol est "tout simplement inhumaine", a estimé hier soir Volodymyr Zelensky dans un message vidéo. "La Russie essaie délibérément de détruire quiconque se trouve à Marioupol", a déclaré le président ukrainien, selon qui il existe "deux options" : "Soit les partenaires fournissent à l'Ukraine toutes les armes lourdes nécessaires, les avions et, sans exagération aucune, immédiatement" pour "réduire la pression sur Marioupol et lever le siège", "soit la voie de la négociation, dans laquelle le rôle des partenaires devrait également être décisif".

10h51 : On ouvre ! Voici qu'il faut retenir de l'actualité ce matin :


La Russie affirme contrôler la quasi totalité de la ville ukrainienne de Marioupol et a lancé aux derniers défenseurs ukrainiens un nouvel appel à déposer les armes pour "avoir la garantie d'avoir la vie sauve". De quoi faire dire au président Volodymyr Zelenski que la situaiton dans ce port stratégique était "inhumaine". Suivez la situation en direct.

• Ce matin sur franceinfo, Louis Aliot a dénoncé "des enquêtes sans principe de contradictoire" ni "respect des droits de la défense" alors que Marine Le Pen est accusée par un rapport de l'Union européenne de détournement de fonds publics au Parlement européen. L'organisme parle d'une somme de 137 000 euros. Trois autres ex-eurodéputés, dont Louis Aliot, sont visés. Explications par ici.

Emmanuel Macron a beaucoup parlé écologie lors de son meeting d'hier à Marseille. Plantation de 140 millions d'arbres, lutte contre les décharges à ciel ouvert et un Premier ministre directement chargé de la planification écologique : le président a parlé vert pendant plus d'une heure devant 2 000 à 3 000 personnes.



La saison des pavés s’achève à l’occasion de la 119e édition de Paris-Roubaix. Dans cette reine des Classiques, on pourrait assister à un duel entre Mathieu van der Poel et Wout Van Aert. Retrouvez notre article.