Guerre en Ukraine : "une dizaine de morts" dans une frappe russe sur un terrain militaire à Dnipro, selon un responsable ukrainien

"On déplore une dizaine de morts et entre 30 et 35 blessés", a déclaré vendredi Guennadi Korban, responsable de la défense territoriale de Dnipro, à la chaîne locale Dnipro TV.

Un missile Iskander (image fournie par le ministère de la Défense russe le 30 mars 2022), le type de missile employé par les forces russes pour une frappe sur un terrain militaire à Dnipro (Ukraine), le 27 mai 2022. 
Un missile Iskander (image fournie par le ministère de la Défense russe le 30 mars 2022), le type de missile employé par les forces russes pour une frappe sur un terrain militaire à Dnipro (Ukraine), le 27 mai 2022.  (RUSSIAN DEFENCE MINISTRY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"Une dizaine" de personnes ont été tuées et "entre 30 et 35" ont été blessées, vendredi 27 mai, dans une frappe russe sur un terrain militaire à Dnipro (Ukraine), a annoncé le responsable de la défense territoriale de la ville. "Des missiles Iskander ont frappé un champ de manœuvre de la Garde nationale", a déclaré Guennadi Korban à la chaîne locale Dnipro TV. Ce direct est désormais terminé.

Les séparatistes assurent avoir conquis Lyman. Les séparatistes prorusses ont affirmé, vendredi 27 mai, avoir pris la localité de Lyman, un carrefour important du DonbassNi l'armée russe ni l'armée ukrainienne n'ont immédiatement commenté cette information. 

Zelensky accuse la Russie de "génocide" dans le Donbass. Le président ukrainien a accusé la Russie jeudi de perpétrer un "génocide" dans le Donbass, où la ville de Severodonetsk a subi un déluge de bombes. Les forces russes ont également bombardé Kharkiv jeudi, la deuxième ville d'Ukraine, dans le nord-est du pays, qui avait retrouvé un semblant de vie normale ces dernières semaines. 

Neuf morts dans de nouveaux bombardements sur Kharkiv. Parmi les victimes, "un bébé de cinq mois a péri, de même que son père. La mère est grièvement blessée et 19 civils ont été blessés", a précisé jeudi le gouverneur régional Oleg Sinegoubov sur Telegram. Des missiles ont touché le secteur résidentiel du quartier de Pavlové Polé, au centre-nord de la ville. D'autres zones résidentielles ont également été bombardées. 

 Moscou aidera à "surmonter la crise alimentaire" si les sanctions sont levées. Vladimir Poutine s'est dit prêt jeudi à aider à "surmonter la crise alimentaire" provoquée par le blocage de céréales ukrainiennes et russes en raison du conflit en cours, sous réserve d'une levée des sanctions contre Moscou. Cette déclaration du président russe a eu lieu lors d'un appel téléphonique avec le Premier ministre italien, Mario Draghi. A Washington, le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a accusé la Russie de "se servir de l'alimentation comme d'une arme".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

23h25 : L'agence de notation financièreS&P abaisse la notation de l'Ukraine en raison du conflit avec la Russie. La note du pays sur sa dette libellée en devises étrangères passe donc à CCC+/C, assortie d'une "perspective négative" dans la mesure où elle s'attend "à ce que le conflit militaire russo-ukrainien se prolonge". Dans un communiqué, l'agence souligne avoir confirmé ses notations B-/B "en devise locale", estimant que "la dette publique ukrainienne libellée en hryvnia est moins vulnérable au défaut de paiement".

22h27 : Faisons un nouveau point sur l'actualité :

La police a pris une "mauvaise décision" en n'entrant pas rapidement dans l'école élementaire d'Uvalde, où s'était retranché dans une classe un tireur qui y a commis un massacre, a reconnu le directeur du département de la sécurité publique du Texas. Ce mea culpa intervient alors que la polémique enfle autour de l'intervention des forces de l'ordre le jour du drame.

• Fin de parcours pour Diane Parry, éliminée au troisième tour par Sloane Stephens. La Tricolore de 19 ans a été logiquement battue en deux sets (6-2, 6-3) par l'Américaine, ex-numéro 3 mondiale. Vous pouvez suivre la fin des rencontres du jour dans notre direct.

Les forces russes continuent leur offensive dans le Donbass. Le procureur de la Cour pénale internationale a de son côté appelé Moscou à coopérer à l'enquête sur les crimes de guerres présumés commis depuis le début de l'invasion, tandis que les séparatistes ont revendiqué la prise de la ville de Lyman. Voici ce qu'il faut retenir de cette journée.


Incident diplomatique en mer, sur fond de guerre en Ukraine. Les Gardiens de la Révolution iraniens se sont emparés de deux pétroliers grecs dans les eaux du Golfe. Téhéran avait peu de temps auparavant protesté contre la saisie par la Grèce d'un navire transportant du pétrole iranien.

21h04 : "L'invitation est là. Ma porte est ouverte et je continuerai également à frapper à la porte de la Fédération de Russie."

La Russie devrait coopérer à l'enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur les crimes de guerre présumés commis depuis l'invasion de l'Ukraine par Moscou, assure le procureur du tribunal. "S'il y a des allégations de la part de la Fédération de Russie, s'il y a des informations dont elle dispose, si elle mène ses propres enquêtes ou poursuites ou si elle a des informations pertinentes, partagez-les avec nous", a-t-il ajouté.

20h44 : Cette rupture entre la branche moscovite de l'Eglise orthodoxe ukrainienne et Moscou survient alors que des centaines de ses prêtres ont signé récemment une lettre ouverte appelant à faire juger le patriarche russe Kirill par un tribunal religieux, à cause de ses positions sur le conflit.

20h50 : Bonsoir @Histoire mouvante et. La branche moscovite de l'Eglise orthodoxe ukrainienne a annoncé rompre avec la Russie, déclarant "sa pleine indépendance" vis-à-vis des autorités spirituelles russes. Or, celle-ci était jusqu'ici subordonnée au patriarche russe Kirill, qui a clairement exprimé son soutien à l'offensive de Vladimir Poutine contre l'Ukraine. Cette initiative est donc le second schisme orthodoxe en Ukraine en quelques années. Comme vous le soulignez, une partie de l'Eglise ukrainienne avait déjà rompu avec Moscou en 2019 à cause du rôle du Kremlin dans le pays.

20h42 : Attention, il y a 2 Eglises orthodoxes ukrainiennes :celle qui dépend du Patriarcat de Kiev et qui est autocéphale et qui n'a aucun lien avec Moscou, elle est reconnue par Constantinople et celle qui dépend du patriarcat de Moscou. C'est cette dernière qui romprait avec Moscou ?? C'est étonnant....Elle est surtout implantée dans l'est de l'Ukraine Donetsk Lugansk....Karkhov, Kherson...

20h39 : Je comprend plus rien, il y avais déjà un patriarcat de Kiev indépendant de Moscou depuis peu pourtant si je me trompe pas?

20h16 : L'Eglise orthodoxe d'Ukraine, jusqu'ici affiliée à Moscou, annonce rompre avec la Russie. "Nous ne sommes pas d'accord avec le patriarche moscovite Kirill (...) en ce qui concerne la guerre en Ukraine", a expliqué dans un communiqué l'Eglise ukrainienne, à l'issue du concile consacré à "l'agression" contre son pays qui a prononcé "la pleine indépendance et l'autonomie de l'Eglise orthodoxe ukrainienne".

20h41 : Il est déjà l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité de ce début de soirée :

Des élus communistes de la région de Primorié, en Russie, ont demandé, lors d'une réunion de l'Assemblée locale, l'arrêt de l'offensive en Ukraine. Suivez notre direct.


La police a pris une "mauvaise décision" en n'entrant pas rapidement dans l'école élementaire d'Uvalde, où s'était retranché dans une classe un tireur qui y a commis un massacre, a reconnu le directeur du département de la sécurité publique du Texas. Ce mea culpa intervient alors que la polémique enfle autour de l'intervention des forces de l'ordre le jour du drame.

• Fin de parcours pour Diane Parry, éliminée au troisième tour par Sloane Stephens. La Tricolore de 19 ans a été logiquement battue en deux sets (6-2, 6-3) par l'Américaine, ex-numéro 3 mondiale. Vous pouvez suivre la fin des rencontres du jour dans notre direct.

• Les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions financières à la suite des derniers tirs de missiles nord-coréens. Elles visent notamment deux banques russes accusées de soutenir le programme d'armes de destruction massive de la Corée du Nord.

19h40 : "À titre de comparaison, l'armée française en Algérie a perdu 25 000 hommes. Là, c'est 15 000 morts en trois mois, ce sont des chiffres considérables."


Plus de trois mois après le début de l'invasion russe en Ukraine, "on est dans quelque chose que l'on n'a pas vu en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale" sur la question des pertes humaines, estime sur franceinfo Jean-Dominique Merchet, journaliste à L'Opinion, spécialiste des questions militaires et auteur du blog Secret Défense. "On doit être à quelque chose comme 300 morts par jour", explique-t-il.

18h10 : Il est 18 heures, on fait le point :

Des élus communistes de la région de Primorié, en Russie, ont demandé, lors d'une réunion de l'Assemblée locale, l'arrêt de l'offensive en Ukraine. Suivez notre direct.


• Les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions financières à la suite des derniers tirs de missiles nord-coréens. Elles visent notamment deux banques russes accusées de soutenir le programme d'armes de destruction massive de la Corée du Nord.


• Les avocats d'Amber Heard et Johnny Depp présentent en ce moment leurs conclusions, leur dernière occasion de convaincre le jury de ce procès ultra-médiatisé aux Etats-Unis entre les deux acteurs. On vous explique pourquoi il a passionné l'Amérique et au-delà.


• Novak Djokovic, n°1 mondial et tenant du titre, et Rafael Nadal, treize fois vainqueur porte d'Auteuil, se sont tranquillement qualifiés pour les 8es de finale du Grand Chelem parisien cet après-midi. La Française Diane Parry est, elle, en train d'en découdre. Vous pouvez suivre sa rencontre dans notre direct.

17h17 : Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, s'adressera lundi aux dirigeants européens réunis en sommet à Bruxelles. Le projet d'embargo de l'UE sur le pétrole russe est toujours bloqué par la Hongrie, qui dépend du pétrole acheminé de Russie par l'oléoduc Droujba.

14h33 : "Nous comprenons que si notre pays ne cesse pas l'opération de guerre, il y aura de plus en plus d'orphelins."


Des élus communistes de la région de Primorié, en Russie, ont demandé, lors d'une réunion de l'Assemblée locale, l'arrêt de l'offensive en Ukraine. Plusieurs autres élus ont tenté de les faire taire, et ils ont ensuite été privés de droit de vote. C'est la première fois qu'une telle initiative est lancée par le Parti communiste, qui a soutenu l'invasion ukrainienne.

14h24 : Parmi les exemples listés par ce rapport : la négation de l'identité ukrainienne jusqu'aux plus hauts sommets de l'Etat russe, les meurtres de masse et l'usage des viols comme arme de guerre. Les auteurs du rapport ajoutent que les autres Etats ont une obligation légale d'empêcher les génocides si le risque est avéré.

14h24 : "La Russie est responsable d'incitations directes et publiques à commettre un génocide, et d'un schéma d'atrocités qui peut faire conclure à une volonté de détruire partiellement la nation ukrainienne."

Un nouveau rapport d'experts indépendants (en anglais) affirme qu'au cours de son invasion de l'Ukraine, la Russie a enfreint à de multiples reprises la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide.

13h15 : "Une dizaine" de personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans une frappe russe sur une installation militaire à Dnipro, grande ville industrielle du centre-est de l'Ukraine, assure le responsable de la défense de la ville. Les missiles ont causé des "destructions sérieuses", selon le gouverneur régional.

(RUSSIAN DEFENCE MINISTRY / AFP)

12h05 : Il est midi. Nous faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

Le pouvoir d'achat, la santé et le climat sont les trois "urgences" auxquelles le gouvernement doit s'atteler, a annoncé Elisabeth Borne après avoir fixé "trois mots d'ordre" à ses ministres réunis à Matignon : "rapidité, efficacité et résultats". Suivez notre direct.


Parry attendue en 3e rotation sur le Central, joli duel entre Dimitrov et Schwartzman... Suivez les matchs du jour

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de pratiquer un "génocide" dans le Donbass, dans l'est du pays, où la ville de Severodonetsk subit un déluge de bombes. Suivez notre direct.

Le débat sur les armes est reparti aux Etats-Unis après la tuerie au Texas. On vous explique comment la NRA, le lobby américain pro-armes, réussit à empêcher toute réforme.

11h19 : Les séparatistes prorusses de Donetsk ont affirmé avoir conquis la localité de Lyman, dans l'est de l'Ukraine, un important nœud ferroviaire qui ouvre la route vers les grandes villes de Sloviansk et Kramatorsk.

10h14 : Au moins cinq civils ont été tués en 24 heures dans la région de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, épicentre de combats acharnés avec les troupes russes, a annoncé le gouverneur de la région, Serguiï Gaïdaï.

09h26 : Il est 9 heures. Nous faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

Elisabeth Borne réunit le gouvernement à Matignon ce matin, pour "définir les feuilles de route des différents ministres et partager la méthode gouvernementale". Suivez notre direct.


Un séisme de magnitude 6,2 est survenu au large de la côte est du Timor oriental. La secousse s'est produite à une profondeur de 51,4 km au large de la pointe orientale de l'île de Timor, qui est partagée entre le Timor oriental et l'Indonésie.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de pratiquer un "génocide" dans le Donbass, dans l'est du pays, où la ville de Severodonetsk subit un déluge de bombes. Suivez notre direct.

Le débat sur les armes est reparti aux Etats-Unis après la tuerie au Texas. On vous explique comment la NRA, le lobby américain pro-armes, réussit à empêcher toute réforme.

06h41 : Le président russe Vladimir Poutine s'est dit prêt à aider à "surmonter la crise alimentaire" provoquée par le blocage de céréales ukrainiennes et russes en raison du conflit en cours, sous réserve d'une levée des sanctions contre Moscou.

06h28 : "L'actuelle offensive des occupants dans le Donbass pourrait rendre la région inhabitée."

Volodymyr Zelensky a accusé les envahisseurs de chercher à "réduire en cendres" Severodonetsk et d'autres villes de la région, dans son adresse télévisée dans la nuit de jeudi à vendredi.

06h06 : En avril, le Parlement ukrainien avait déjà adopté une résolution qualifiant de "génocide" les agissements de l'armée russe, et avait exhorté tous les pays étrangers et organisations internationales à faire de même. Le président américain Joe Biden a lui-même employé cette expression, tandis que son homologue français Emmanuel Macron s'y refuse.

06h05 : Les forces russes pratiquent la "déportation" et "les tueries de masse de civils" dans le Donbass, a poursuivi Volodymyr Zelensky, dénonçant "une politique évidente de génocide menée par la Russie". Les accusations de Volodymyr Zelensky font écho à celles de Moscou, qui a justifié son invasion par un prétendu "génocide" pratiqué par les Ukrainiens contre la population russophone dans le Donbass.

07h50 : Il est 6 heures. Nous faisons un premier point sur l'actualité de la journée :

Un séisme de magnitude 6,1 est sruvenu au large de la côte est du Timor oriental. La secousse s'est produite à une profondeur de 51,4 km au large de la pointe orientale de l'île de Timor, qui est partagée entre le Timor oriental et l'Indonésie.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de pratiquer un "génocide" dans le Donbass, dans l'est du pays, où la ville de Severodonetsk subit un déluge de bombes.

Joe Biden se rendra dimanche, à Uvalde, au Texas, où 21 personnes, dont 19 enfants, ont péri dans une fusillade mardi. Deux jours après le drame, la chronologie des faits et le rôle de la police sont au centre des questions. Certains témoins à l'extérieur de l'école dénoncent la passivité des forces de l'ordre.

• Ca passe pourJeanjean, Cornet, Simon et Gaston, ça casse pour Garcia : quatre qualifications en cinq matchs... voici ce que l'on peut retenir du parcours des Français à l'issue de la journée d'hier à Roland Garros.

• Andy Fletcher, membre fondateur du groupe de rock alternatif britannique Depeche mode, est mort à l'âge de 60 ans. "Nous sommes choqués et remplis d'une immense tristesse", a annoncé le groupe.