Le secrétaire général de l'Otan s'attend à ce que davantage d'armes lourdes soient livrées à l'Ukraine "dans un futur proche"

Cette déclaration intervient au lendemain de l'annonce de la livraison de chars lourds à l'Ukraine par le Royaume-Uni dans les semaine à venir.

Au lendemain d\'une frappe sur un immeuble de Dnipro, dans l\'est de l\'Ukraine, les opérations de sauvetage se poursuivent, le 15 janvier 2023.
Au lendemain d'une frappe sur un immeuble de Dnipro, dans l'est de l'Ukraine, les opérations de sauvetage se poursuivent, le 15 janvier 2023. (MUSTAFA CIFTCI / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"Les récentes promesses de livraison d'armement lourd sont importantes et je m'attends à ce qu'il y en ait davantage dans un futur proche". Dans un entretien au quotidien allemand Handelsblatt, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a déclaré anticiper, dimanche 15 janvier, de nouvelles livraisons d'armement lourd à l'Ukraine de la part des alliés occidentaux. Il s'est exprimé depuis la base américaine de Ramstein, en Allemagne, à quelques jours d'une nouvelle réunion de coordination entre les pays alliés de Kiev, prévue le 20 janvier, et au lendemain de l'annonce de la livraison de chars lourds à l'Ukraine par le Royaume-Uni. Ce direct est désormais terminé. 

Le bilan de la frappe sur un immeuble d'habitation monte à 29 morts. Les secours continuent de s'activer, dimanche, pour tenter de trouver des survivants dans les ruines d'un immeuble de Dnipro, à l'est de l'Ukraine, touché par une frappe russe. Le bilan est passé à 29 morts, 73 blessés, dont 12 grièvement, selon l'administration militaire de la région de Dnipropetrovsk. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait par ailleurs déclaré plus tôt, sur le réseau social Telegram, que 43 personnes étaient toujours portées disparues.

Des coupures de courant massives. Au total, "l'ennemi a procédé à trois frappes aériennes et à une cinquantaine de tirs de missiles dans la journée", a précisé l'état-major de l'armée ukrainienne. "En outre, les occupants ont lancé 50 attaques avec de multiples lance-roquettes." Des coupures de courant ont affecté par ailleurs la plupart des régions du pays après de nouvelles attaques russes contre des installations de production d'électricité, selon les autorités ukrainiennes.

La déclaration optimiste de Vladimir Poutine. "La dynamique est positive et tout se déroule selon les plans du ministère de la Défense et de l'état-major. J'espère que nos combattants vont encore nous ravir plus d'une fois avec leurs résultats militaires", a expliqué dimanche le président russe. Sa déclaration intervient après la prise revendiquée de Soledar par Moscou, une affirmation vigoureusement démentie par Kiev. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

20h07 : 20 heures ! Faisons le point sur l'actualité de ce dimanche soir (que vous mangiez une tartiflette vegan ce soir ou pas).

Météo France place 22 départements du Nord-Ouest en vigilance orange aux vents violents (certains dès maintenant, le gros des troupes à partir de minuit). Le Cantal et la Lozère font eux l'objet d'une vigilance orange à la neige et au verglas.

Le bilan de la frappe russe sur un immeuble de la ville ukrainienne de Dnipro s'alourdit encore, avec au moins 29 morts, 43 portés disparus et plus de 70 de blessés. Nous avons joint l'auteur d'une photographie marquante d'une rescapée au milieu des décombres : "j'espère que cette photo nous aidera à montrer ce que la Russie nous fait subir".

Si vous voyez arriver 624 euros sur votre compte en banque demain, c'est que vous faites partie des neuf millions de foyers qui bénéficient d'une réduction ou d'un crédit d'impôts.


Le carton de la 19e journée de L1 est à mettre à l'actif de Monaco, qui a dispersé façon puzzle l'AC Ajaccio (7-1).

20h02 : "J'espère que cette photo nous aidera à montrer ce que la Russie nous fait subir et peut-être à changer le cours de la guerre."

20h00 : Vous avez peut-être vu cette incroyable photo d'une survivante de la frappe russe sur l'immeuble de Dnipro assise dans les ruines à côté de sa baignoire. Notre journaliste Violaine Jaussent a joint le photographe qui a réalisé ce cliché marquant.




(Arsen Dzodzaiev / Hromadske)

18h10 : 18 heures et des briquettes ! Ce ne serait pas l'heure d'un petit point sur l'actu ?

Météo France place 22 départements du Nord-Ouest en vigilance orange aux vents violents (certains dès maintenant, le gros des troupes à partir de minuit). Le Cantal et la Lozère font eux l'objet d'une vigilance orange à la neige et au verglas.

Le bilan de la frappe russe sur un immeuble de la ville ukrainienne de Dnipro s'alourdit encore, avec au moins 29 morts, 43 portés disparus et plus de 70 de blessés.


• Si vous voyez arriver 624 euros sur votre compte en banque demain, c'est que vous faites partie des neuf millions de foyers qui bénéficient d'une réduction ou d'un crédit d'impôts.

17h34 : C'est le moment de lire notre article qui résume les différentes livraisons de chars à Kiev. Si vous ne savez pas faire la différence entre un Challenger 2, un Léopard 2 et un AMX-10 RC, la lecture est plus que conseillée.




(ANATOLII STEPANOV / AFP)

17h41 : Selon le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, les livraisons d'armes lourdes à l'Ukraine vont se multiplier dans un futur proche. "Nous sommes dans une phase décisive de la guerre", a-t-il estimé dans le journal allemand Handelsblatt (article en allemand pour les abonnés). "Aussi, il est important que nous fournissions à l'Ukraine les armes dont elle a besoin pour gagner".

17h36 : Victime collatérale de la guerre en Ukraine : le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire. Pourquoi ? Parce que pour publier des articles scientifiques basés sur les résultats de leur accélérateur de particules, il faut un consensus des deux tiers des chercheurs, installés dans toute l'Europe, explique le Guardian (article en anglais). Or, depuis le début de la guerre, certains refusent de cosigner aux côtés d'instituts de recherche russes.

17h37 : Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky a donné sur le réseau social Telegram un nouveau bilan de la frappe contre un immeuble de 9 étages à Dnipro hier : il dénombre au moins 25 morts, 73 blessés, 39 personnes secourues et 43 toujours portées disparues.

15h06 : Trente-neuf personnes, dont six enfants, ont été secourues dans la ville de Dnipro. Vingt-deux autres sont mortes dans l'effondrement de l'immeuble après une frappe aérienne. Quarante-trois personnes sont encore recherchées.

14h27 : Voici un point sur l'actualité en ce début d'après-midi :

Le crash d'un avion au Népal a fait au moins 67 morts, a annoncé la police locale. Soixante-douze personnes se trouvaient à bord de l'appareil.

• Le bilan de l'effondrement d'un immeuble à Dnipro, touché par une frappe aérienne hier, est désormais d'au moins 21 morts et 71 blessés. Trente-neuf personnes ont pu être secourues et une quarantaine sont encore portées disparues.

Les températures vont chuter à partir d'aujourd'hui, annonce Météo France. Mais attention, ce n'est qu'un retour aux normales de saison.

13h45 : Voici deux articles à ne pas rater sur notre site aujourd'hui :

• Les combats entre forces russes et ukrainiennes à Soledar ont poussé de nombreux civils à fuir la zone. "Quand vous voyez vos voisins brûlés vifs, vous comprenez que la mort peut vous frapper", raconte un de ces habitants.

Le 14 janvier 2023, Léna et sa mère Luba ont fui leur village de Paraskoviivka près de Soledar (Ukraine) car leur vie était en danger. (GILLES GALLINARO / RADIOFRANCE)(GILLES GALLINARO / RADIOFRANCE)


• Depuis qu'il a pris la tête de Twitter, Elon Musk a pris une série de décisions qui ont fait fuir certains utilisateurs. Ils nous ont expliqué pourquoi ils se sont envolés.

Excédés par la direction prise par Twitter, certains utilisateurs ont décidé de dire adieu à la plateforme à l'oiseau bleu. (PAULINE LE NOURS / FRANCEINFO) (PAULINE LE NOURS / FRANCEINFO)

13h07 : Les secours ukrainiens œuvrent sans relâche depuis hier soir, pour tenter de retrouver des survivants après l'effondrement d'un immeuble résidentiel touché par une frappe aérienne à Dnipro. Voici plusieurs photos des opérations sur place.





(AFP)

13h48 : Depuis plusieurs jours, la ville de Soledar est le théâtre de violents combats entre les forces russes et ukrainiennes. Les affrontements se sont étendus aux villages voisins, entraînant la fuite de nombreux civils. "Quand vous voyez vos voisins brûlés vifs, vous comprenez que la mort peut vous frapper", raconte un de ces habitants.

Le 14 janvier 2023, Léna et sa mère Luba ont fui leur village de Paraskoviivka près de Soledar (Ukraine) car leur vie était en danger. (GILLES GALLINARO / RADIOFRANCE)(GILLES GALLINARO / RADIOFRANCE)

12h05 : Il est midi, on rembobine l'actualité de ce dimanche matin :

Le crash d'un avion au Népal a fait au moins 67 morts, a annoncé la police locale. Soixante-douze personnes se trouvaient à bord de l'appareil.

• Le bilan de l'effondrement d'un immeuble à Dnipro, touché par une frappe aérienne hier, est désormais d'au moins 21 morts et 71 blessés. Trente-neuf personnes ont pu être secourues et une quarantaine sont encore portées disparues.

Les températures vont chuter à partir d'aujourd'hui, annonce Météo France. Mais attention, ce n'est qu'un retour aux normales de saison.

09h22 : La présidence ukrainienne a précisé cette nuit qu'entre 100 et 200 personnes sont sans abri après cette frappe. Quelque 1 700 habitants de Dnipro sont par ailleurs privés d'électricité et de chauffage.

09h21 : Dans une vidéo publiée par les services de secours ukrainiens sur Facebook et Telegram, ce matin, des sauveteurs continuaient de chercher des survivants dans les décombres de l'immeuble. Selon Valentyn Reznichenko, les secours ont jusqu'à présent réussi à extraire 38 personnes des gravats.

09h16 : Le bilan de l'effondrement d'un immeuble à Dnipro, touché par une frappe aérienne hier, est désormais d'au moins 20 morts et 73 blessés, annonce le chef de l'administration militaire régionale de Dnipropetrovsk. "Les opérations de secours se poursuivent", a-t-il ajouté, précisant qu'une quarantaine de personnes sont encore portées disparues.

11h54 : Voici un premier point sur les titres :

• Le bilan de l'effondrement d'un immeuble à Dnipro, touché par une frappe hier, est désormais d'au moins 20 morts et 73 blessés. Les secours continuent de s'activer pour tenter de trouver des survivants.

Un avion s'est écrasé au Népal, avec 72 personnes à bord. "Les secours sont en chemin, nous ne savons pas actuellement s'il y a des survivants", a précisé un porte-parole de la compagnie aérienne Yeti Airlines.

Une fusillade visant une église de Londres a fait six blessés, hier. Une enfant de 7 ans se trouve dans un état critique.

Les températures vont chuter à partir d'aujourd'hui, annonce Météo France. Mais attention, ce n'est qu'un retour aux normales de saison.