Guerre en Ukraine : des coupures de courant dans toutes les régions après des frappes russes

L'opérateur électrique ukrainien Ukrenergo avertit que des coupures d'électricité en urgence devront être appliquées dans toute l'Ukraine, alors que le pays fait face aux conséquences de nouvelles frappes russes.

Un bus circule pendant une coupure de courant dans le centre-ville d\'Odessa, en Ukraine, le 5 décembre 2022.
Un bus circule pendant une coupure de courant dans le centre-ville d'Odessa, en Ukraine, le 5 décembre 2022. (OLEKSANDR GIMANOV / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé. 

L'opérateur électrique ukrainien Ukrenergo a averti, lundi 5 décembre, que des coupures d'électricité en urgence devront être appliquées dans toute le pays, après de nouvelles frappes russes. "Pour maintenir l'équilibre entre la production et la consommation (..) l'électricité sera fournie prioritairement aux infrastructures essentielles", a annoncé Ukrenergo sur Telegram. 

Moscou accuse Kiev d'avoir attaqué deux bases aériennes russes avec des drones. L'armée russe accuse l'Ukraine d'avoir attaqué deux bases aériennes avec des drones. "Le régime de Kiev (...) a tenté d'effectuer des frappes avec des drones de conception soviétique sur la base aérienne de Diaguilevo, dans la région de Riazan, et celle d'Enguels, dans la région de Saratov", a écrit dans un communiqué le ministère russe de la Défense. Trois militaires russes "ont été mortellement blessés" dans ces attaques, a-t-il ajouté. 

Moscou affirme que le plafonnement des prix du pétrole russe n'aura "pas d'impact". L'économie russe "a toutes les capacités nécessaires" pour financer l'offensive en Ukraine, a assuré le porte-parole du Kremlin. "En revanche, ces mesures auront sans aucun doute un impact sur la stabilité du marché mondial de l'énergie (...) C'est un pas vers leur déstabilisation", a dénoncé Dmitri Peskov. 

Plusieurs régions d'Ukraine touchées. Selon le chef de l'administration militaire de Kryvyï Rig, dans le centre de l'Ukraine, "une partie de la ville est privée d'électricité, plusieurs chaudières et stations de pompage sont déconnectées". A Odessa, grand port du sud du pays, "toutes les stations de pompage et les lignes de réserves ont perdu leur approvisionnement en énergie", provoquant une "absence de ravitaillement en eau partout", a annoncé l'opérateur Infoksvodokanal. "Une coupure d'urgence a été mise en œuvre dans toute la région de Soumy" dans le Nord-Est, selon l'opérateur local Sumoblenergo.

"Pas de solution diplomatique avec Poutine". "Je suis absolument convaincue qu'il n'y a pas de solution diplomatique avec le régime de Poutine, tant qu'il est encore là", a déclaré dimanche Irina Chtcherbakova, cofondatrice de l'ONG russe de défense des droits de l'homme Memorial, dissoute par les autorités russes et lauréate du prix Nobel de la paix 2022.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

09h42 : "Il restera peut-être des mines le jour où je rentrerai chez moi" : franceinfo a rencontré des collégiens ukrainiens qui apprennent à se protéger des explosions. Des formations à la sécurité et aux risques de la guerre dispensées par l'ONG Handicap International directement aux habitants, et notamment aux plus jeunes d'entre eux.



(AGATHE MAHUET / FRANCE INFO)

08h52 : A propos de l'attaque au drone dans la zone de l'aérodrome de Koursk, à la frontière avec l'Ukraine, le gouverneur russe de la région, Roman Starovoyt, a affirmé qu'en raison de cette "attaque", "un réservoir de stockage de pétrole a pris feu". "Il n'y a pas de victime", a-t-il ajouté sur Telegram. Suivez notre direct.

07h46 : En raison d'une "attaque au drone dans la zone de l'aérodrome de Koursk, un réservoir de stockage de pétrole a pris feu. Il n'y a pas de victimes", a affirmé le gouverneur russe Roman Starovoyt sur les réseaux sociaux.

07h45 : Un drone a attaqué un aérodrome située dans la région russe de Koursk, à la frontière avec l'Ukraine, a affirmé mardi son gouverneur.

07h56 : Il est 6 heures et voici donc notre premier point sur l'actualité de la journée :

• Mise en cause dans l'affaire du Levothyrox, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé, lundi soir, sa mise en examen pour "tromperie".

• La contestation contre la réforme des retraites pourrait prendre une nouvelle dimension. Les principaux syndicats (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, l'Unsa, Solidaires ou encore FSU) ont en effet prévenu lundi soir qu'ils décideraient d'une "première date de mobilisation unitaire avec grèves et manifestations en janvier, si le gouvernement demeurait arc-bouté sur son projet de réforme des retraites".

• L'Ukraine a subi une nouvelle attaque de missiles russes hier, entraînant de nouvelles coupures de courant et d'eau dans un pays déjà en crise énergétique.


• Après les qualifications du Brésil et de la Croatie hier, les deux derniers 8es de finale de la Coupe du monde se déroulent aujourd'hui : Maroc-Espagne (16 heures) et Portugal-Suisse (20 heures).

00h00 : Ce direct est terminé pour ce soir. En attendant sa reprise à 6 heures, n'hésitez pas à consulter nos articles. Voici l'essentiel des informations du soir.

• L'Ukraine a subi une nouvelle salve meurtrière de missiles russes lundi, entraînant de nouvelles coupures de courant et d'eau dans un pays déjà en crise énergétique.

Mise en cause dans l'affaire du Levothyrox, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé sa mise en examen pour "tromperie".

• La CFDT, la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, l'Unsa, Solidaires et FSU notamment ont prévenu lundi soir qu'ils décideraient d'une "première date de mobilisation unitaire avec grèves et manifestations en janvier, si le gouvernement demeurait arcbouté sur son projet de réforme des retraites".

• Le Brésil a écrasé la Corée du Sud (4-1), au Stade 974 de Doha, et jouera en quart de finale du Mondial contre la Croatie, qui l'a emporté contre le Japon aux tirs au but.

22h25 : L'Ukraine a subi une nouvelle salve meurtrière de missiles russes, entraînant de nouvelles coupures de courant et d'eau dans un pays déjà en crise énergétique. Des bases aériennes russes ont par ailleurs été la cible, selon Moscou, de raids menés dans la journée par des drones ukrainiens. Nous résumons ce qu'il faut retenir de la journée de ce lundi dans un article.

21h24 : Depuis le début de la guerre en Ukraine, les troupes des membres de l'Otan ont renforcé leur surveillance dans la mer Baltique. France 2 s'est rendu à bord du "Chevalier Paul", un navire de l'armée française qui a été à plusieurs reprises survolé par des avions russes ces dernières semaines.

20h19 : Voici le point sur l'actualité à 20 heures :

• Des coupures de courant vont devoir être mises en place dans toutes les régions d'Ukraine après des nouvelles frappes russes, annonce ce soir l'opérateur Ukrenergo.

• Condamné à un an de prison avec sursis pour "corruption de mineurs", Jean-Marc Morandini va rester à l'antenne. Son employeur, la chaîne CNews, souligne que "la présomption d'innocence s'applique" après que l'animateur a annoncé son intention de faire appel.

• Le procès en appel pour corruption et trafic d'influence de Nicolas Sarkozy dans l'affaire des "écoutes" s'est ouvert à Paris en présence de l'ancien président. Ce dernier a été condamné à un an de prison ferme en première instance.

• Le youtubeur Norman Thavaud a été placé en garde à vue pour viol et corruption de mineurs. La procédure compte à ce jour six plaignantes, ajoute le parquet de Paris.

19h27 : L'opérateur électrique ukrainien Ukrenergo avertit ce soir que des coupures d'électricité en urgence devront être appliquées dans tout le pays, alors que Kiev fait face aux conséquences de nouvelles frappes russes. "L'électricité sera fournie prioritairement aux infrastructures essentielles", annonce Ukrenergo sur Telegram.

18h40 : Les bases touchées sont situées dans le centre de la Russie, précise Moscou. La première est située "dans la région de Riazan" et la seconde "dans la région de Saratov", développe le communiqué du ministère russe de la Défense. Trois militaires russes "ont été mortellement blessés" dans ces attaques, selon la même source.

18h17 : Moscou accuse Kiev d'avoir attaqué deux bases aériennes russes à l'aide de drones.

18h04 : A 18 heures, voici un nouveau point sur les principaux titres de l'actualité :

L'animateur Jean-Marc Morandini est condamné à un an de prison, avec sursis probatoire de deux ans, pour corruption de mineurs sur trois adolescents entre 2009 à 2016, lors d'échanges électroniques et d'un casting à son domicile.

Le procès en appel pour corruption et trafic d'influence de Nicolas Sarkozy dans l'affaire des "écoutes" s'est ouvert à Paris en présence de l'ancien président. Ce dernier a été condamné à un an de prison ferme en première instance.


• Le youtubeur Norman Thavaud a été placé en garde à vue pour viol et corruption de mineurs. La procédure compte à ce jour six plaignantes, ajoute le parquet de Paris.


• Des frappes russes ont fait au moins deux morts en Ukraine. Elles ont en outre provoqué des coupures d'électricité et d'eau dans plusieurs villes. De son côté, Vladimir Poutine s'est rendu sur le pont de Crimée, partiellement détruit en octobre. Suivez notre direct.

17h07 : Plus une goutte de pétrole brut russe ne doit arriver dans l'Union européenne par voie maritime. Depuis aujourd'hui, les pays européens ont activé l'embargo sur l'or noir venant de Russie. Cet embargo peut-il être efficace ? Cette sanction ne risque-t-elle pas de pénaliser les Européens ? On a répondu à quatre questions sur cet embargo.

La raffinerie de Schwedt (Allemagne), approvisionnée en pétrole brut russe par pipeline, 4 juillet 2022. (PATRICK PLEUL / DPA / AFP)


(PATRICK PLEUL / DPA / AFP)

16h29 : De son côté, la défense antiaérienne ukrainienne a "abattu la plupart des missiles" tirés par l'armée russe aujourd'hui, a assuré le président ukrainien. Plusieurs impacts ont cependant été enregistrés, provoquant des coupures d'eau et d'électricité. Les frappes ont fait au moins deux morts et trois blessés.

16h25 : Bonjour @Sylvie, le Kremlin évoque deux incidents sur deux bases aériennes des forces russes dans les régions de Saratov et de Riazan, dans le centre de Russie, sans plus de précisions à ce stade sur la nature et l'origine de ces événements. Selon plusieurs médias russes, ces deux bases aériennes ont été secouées par des explosions.

16h25 : Et sinon, les explosions sur les bases aériennes russes (Saratov, Engels) ?

15h49 : Le viaduc avait été endommagé en octobre par une puissante explosion attribuée par les autorités russes aux forces ukrainiennes.

(AFP)

15h49 : Vladimir Poutine s'est rendu sur le pont de Crimée, partiellement détruit en octobre. C'est sa première visite dans la péninsule annexée depuis le début de l'offensive.

14h39 : Les opérateurs ont rapporté respectivement des coupures d'eau et de courant à Odessa, grand port du Sud, et à Soumy, dans le nord-est du pays. Le courant a été également stoppé à Mykolaïv, dans le Sud, selon le maire Oleksandr Senkevitch.

14h36 : Les nouvelles frappes sur l'Ukraine ont de nouveau provoqué des coupures d'électricité et d'eau dans plusieurs villes du pays, ont annoncé les autorités locales et régionales. Selon le chef de l'administration militaire de Kryvyï Rig, dans le centre de l'Ukraine, "une partie de la ville est privée d'électricité, plusieurs chaudières et stations de pompage sont déconnectées".

14h42 : Dans le village de Novossofiïvka, des missiles ont frappé des maisons individuelles. "Au moins "deux personnes ont été tuées et deux blessées", précise Oleksandr Staroukh, gouverneur de la région de Zaporijjia. D'autres missiles ont été détruits par les défenses antiaériennes ukrainiennes, selon les autorités locales et régionales.

14h20 : Au moins deux personnes sont mortes dans une frappe dans le sud de l'Ukraine, selon le gouverneur de la région de Zaporijjia. Des alertes antiaériennes ont retenti à travers le pays.

14h46 : Il est un peu plus de 14 heures, on fait le point sur les principaux titres de l'actualité :

L'animateur Jean-Marc Morandini est condamné à un an de prison, avec un sursis probatoire de deux ans, pour corruption de mineurs sur trois adolescents entre 2009 à 2016, lors d'échanges électroniques et d'un casting à son domicile.

Le procès en appel pour corruption et trafic d'influence de Nicolas Sarkozy dans l'affaire des "écoutes" s'est ouvert à Paris en présence de l'ancien président. En première instance, il a été condamné à un an de prison ferme.


Le plafonnement des prix du pétrole russe entre en vigueur aujourd'hui pour restreindre les revenus de la Russie, tout en s'assurant qu'elle continue à alimenter le marché mondial. Le Kremlin assure que cette sanction n'aura pas d'impact sur l'offensive russe en Ukraine.

• Après les qualifications hier de la France et de l'Angleterre, qui s'affronteront en quarts de finale samedi prochain, deux nouveaux 8es de finale sont au programme aujourd'hui : Japon-Croatie et Brésil-Corée du Sud.

12h14 : L'embargo de l'UE sur les exportations par voie maritime de pétrole russe entre en vigueur aujourd'hui, mais Moscou pourrait trouver des solutions pour le contourner. "Les Russes peuvent toujours trouver des solutions, soit en tentant de maquiller les cargaisons en les mélangeant avec d'autres types de pétrole pour cacher son origine, soit avec une flotte qui ferait divers détours en passant par l'Asie puis l'Europe", explique à franceinfo le spécialiste Phuc-Vinh Nguyen.

Un pétrolier russe attend pour décharger sa cargaison dans le golfe du Mexique (Etats-Unis), le 03 juillet 2002. (POOL / BLOOMBERG NEWS / AFP)

( BLOOMBERG NEWS / AFP)

12h40 : Il est midi, voici les principaux titres de l’actualité du jour :

Le plafonnement des prix du pétrole russe doit entrer en vigueur aujourd'hui pour restreindre les revenus de la Russie, tout en s'assurant qu'elle continue à alimenter le marché mondial. Le Kremlin assure que cette sanction n'aura pas d'impact sur son offensive en Ukraine.

• Huit personnes ont été arrêtées en Corse ce lundi par la police judiciaire d'Ajaccio et la sous-direction antiterroriste, a appris franceinfo de source proche du dossier. Parmi elles, l'ex-chef présumé du FLNC, Charles Pieri, selon une source policière.

• Après les qualifications hier de la France et de l'Angleterre, qui s'affronteront en quarts de finale samedi prochain, deux nouveaux 8es de finale sont au programme aujourd'hui : Japon-Croatie et Brésil-Corée du Sud.

• Vers un "retour à la normale". Trois TGV sur quatre doivent circuler pour le dernier jour de la grève des contrôleurs SNCF ce lundi, qui a conduit à l'annulation de 60% des trains ce week-end et pourrait perturber les fêtes, en fonction de l'issue des discussions avec la direction.

11h41 : Le plafonnement du prix du pétrole russe décidé par les pays occidentaux n'aura pas d'impact sur l'offensive de Moscou en Ukraine, a assuré lundi le Kremlin, mettant en garde contre une "déstabilisation" du marché mondial de l'énergie. L'économie russe "a toutes les capacités nécessaires" pour financer son offensive militaire, a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

(AP - SIPA)

09h19 : Le plafonnement des prix du baril de pétrole d'origine russe fait débat. Les experts sont partagés sur l'intérêt de l'accord conclu vendredi par l'UE, ses alliés du G7 et l'Australie. Ils évoquent un effet économique limité sur la Russie et un risque d'affaiblissement des entreprises occidentales. Ma collègue Mathilde Goupil vous explique tout dans cet article.

09h18 : Il est 9 heures, voici les principaux titres de l’actualité :

Le plafonnement des prix du pétrole russe doit entrer en vigueur ce lundi pour restreindre les revenus de la Russie, tout en s'assurant qu'elle continue à alimenter le marché mondial.

"Je veux être le candidat de l’espérance et du retour d’une grande famille politique de droite. J’appelle à l’unité et à la clarté". C'est ce que déclare Eric Ciotti, arrivé en tête hier lors du premier tour du scrutin pour la présidence des Républicains avec 42,73% des voix. Il affrontera Bruno Retailleau pour la seconde manche le week-end prochain.

• Après les qualifications hier de la France et de l'Angleterre, qui s'affronteront en quarts de finale samedi prochain, deux nouveaux 8es de finale sont au programme aujourd'hui : Japon-Croatie et Brésil-Corée du Sud.

• Vers un "retour à la normale". Trois TGV sur quatre doivent circuler pour le dernier jour de la grève des contrôleurs SNCF ce lundi, qui a conduit à l'annulation de 60% des trains ce week-end et pourrait perturber les fêtes, en fonction de l'issue des discussions avec la direction.

• Après plus de deux mois de contestation dans le pays, la police des mœurs a été abolie, a annoncé dimanche soir le procureur général iranien.