Guerre en Ukraine : plus de 260 combattants ukrainiens évacués de l'aciérie d'Azovstal, dernière poche de résistance à Marioupol, annonce Kiev

Les soldats ont été évacués vers Novoazovsk et Olenivka, deux localités en territoire contrôlé par les forces russes et prorusses, afin d'être plus tard "échangés", selon une vice-ministre ukrainienne de la Défense.

Des membres de la République populaire du Donetsk accompagnent un bus de soldats ukrainiens blessés de Marioupol vers une partie du territoire ukrainien contrôlée par Moscou, le 16 mai 2022.
Des membres de la République populaire du Donetsk accompagnent un bus de soldats ukrainiens blessés de Marioupol vers une partie du territoire ukrainien contrôlée par Moscou, le 16 mai 2022. (ALEXEY KUDENKO / SPUTNIK / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ils étaient assiégés depuis des semaines. Plus de 260 combattants ukrainiens, dont 53 blessés, ont été évacués de l'aciérie d'Azovstal, à Marioupol, a rapporté lundi 16 mai une vice-ministre ukrainienne de la Défense. Cette annonce intervient quelques heures après l'annonce d'une trêve par le ministre russe de la Défense. Près de 1 000 soldats ukrainiens, dont 600 blessés, étaient retranchés dans le dédale de souterrains de ce site industriel, dernière poche de résistance du port stratégique. Les soldats ont été évacués vers Novoazovsk et Olenivka, deux localités étant en territoire contrôlé par les forces russes et prorusses, afin d'être plus tard "échangés"Ce direct est désormais terminé.

Une vingtaine de morts dans l'Est. A Severodonetsk, quasiment encerclée par les forces de Moscou, "au moins 10 personnes ont été tuées" dans des bombardements russes, a annoncé le gouverneur du Donbass. Pavlo Kyrylenko, le gouverneur de la région voisine de Donetsk, a de son côté annoncé que neuf civils avaient été tués lundi et 16 blessés dans sa région.

  La Suède officialise sa candidature à l'Otan. "Le gouvernement a décidé d'informer l'Otan de la volonté de la Suède de devenir membre de l'alliance", a déclaré la Première ministre, Magdalena Andersson, lors d'une conférence de presse. "Nous quittons une ère pour entrer dans une nouvelle", a-t-elle ajouté. 

McDonald's se retire de Russie. Le géant américain de la restauration rapide a annoncé vouloir vendre toutes ses activités dans le pays. "La poursuite de nos activités en Russie n'était plus tenable ni cohérente avec nos valeurs", a déclaré le PDG de la chaîne de fast-foods, Chris Kempczinski, cité dans un communiqué.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

23h55 : "Ce n'est pas une journée facile. Mais cette journée, comme toutes les autres, est dédiée à la sécurité de notre pays et de notre peuple. Grâce aux actions des militaires ukrainiens (...) nous espérons pouvoir sauver la vie de nos gars. "

Le président ukrainien s'est exprimé sur sa page Facebook. "Les héros ukrainiens ont besoin de l'Ukraine vivante", dit-il.

23h41 : "Le 16 mai, 53 blessés graves ont été évacués d'Azovstal vers Novoazovsk pour assistance médicale et 211 autres ont été transportés à Olenivka par un couloir humanitaire", a déclaré la vice-ministre. Ces deux localités sont en territoire contrôlé par les forces russes et prorusses. Les combattants seront "échangés" plus tard.

23h34 : Sur ces photos, des membres de la République populaire du Donetsk – territoire pro-russe autoproclamé– évacuent des soldats ukrainiens blessés de Marioupol dans des bus.





(Alexey Kudenko / Sputnik via AFP)

23h29 : L'aciérie d'Azovstal à Marioupol est devenue le symbole de la résistance ukrainienne face à la Russie. Selon les autorités ukrainiennes, quelque 1 000 soldats dont 600 blessés se trouvaient dans l'usine avant cette annonce.



(Satellite image 2022 Maxar Technologies / AFP)

23h58 : Plus de 260 combattants ukrainiens ont été évacués d'Azovstal, annonce une vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Malyar.

23h20 : Denys Prokopenko, un des commandants du régiment Azov à Marioupol, a déclaré dans une vidéo qu'"il y a toujours un risque, il n'y a pas de plan et d'opération complètement sûrs pendant la guerre". Il n'a pas non plus détaillé l'opération en question.

23h16 : "Pendant 82 jours, les défenseurs de Marioupol ont exécuté les ordres malgré les difficultés, ont fait reculer les forces écrasantes de l'ennemi et ont permis à l'armée ukrainienne de se regrouper, de former davantage de personnel et de recevoir un grand nombre d'armes des pays partenaires", a affirmé dans un message publié sur les réseaux sociaux le régiment Azov, sans précision sur la teneur des ordres reçus.

23h16 : Les derniers combattants ukrainiens retranchés à Marioupol dans l'aciérie Azovstal ont annoncé qu'ils avaient "exécuté l'ordre" du commandement suprême ukrainien, semblant signaler qu'ils se préparaient à quitter ce site assiégé par l'armée russe depuis plusieurs semaines.


23h12 : ⚡️ Kalush Orchestra returns to Ukraine after Eurovision win.The Ukrainian band gave an impromptu performance of the winning song, "Stefania," for the members of Ukraine's State Border Guard Service after crossing the border on their way home.Video: Eurovision Ukraine/Telegram https://t.co/KkRQEfBxfR

23h11 : Le groupe ukrainien vainqueur de l'Eurovision Kalush Orchestra est de retour en Ukraine. Pour l'occasion, le groupe a interprété sa chanson Stefania devant des gardes-frontières ukrainiens.

22h52 : Fresh graves at the cemetery near #Mariupol. There are so many dead city residents that they are buried in trenches. This is what putin's "help to the people of Donbas" looks like. Credit: Denys Kazanskyi @den_kazansky https://t.co/cW4Whl5qVZ

22h51 : Sur Twitter, une habitante publie une photo d'un cimetière près de Marioupol. "Il y a tellement de morts que les gens sont enterrés dans des tranchées", écrit-elle.

21h50 : Kharkiv these days. Volunteers and city workers plant pansies in front of the administration building destroyed by Russian Kalibrs. Ukrainian tanks pass by. https://t.co/dtH84vR5Zz

21h49 : Sur Twitter, Maria Avdeeva, une habitante de Kharkiv, a filmé des volontaires en train de planter des fleurs devant des bâtiments de la ville détruits par les bombardements russes. La deuxième ville d'Ukraine a été reprise par les Ukrainiens.

21h28 : Le cours du blé a battu un "record absolu" sur le marché européen, clôturant à 438,25 euros la tonne, après l'annonce d'un embargo de l'Inde sur ses exportations de la céréale.

20h19 : C'est l'heure du point sur l'actualité :

•Lors de la passation de pouvoirs avec Jean Castex, la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne a dédié sa nomination "à toutes les petites filles", qu'elle a invitées à "aller au bout de (leurs) rêves". Suivez notre direct.

Jean Castex a annoncé vouloir "continuer à servir notre pays" mais fera "un pas de côté en sortant de la vie politique nationale", a-t-il déclaré lors de la passation de pouvoirs à Matignon.

La Russie estime que l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan est une erreur qui minerait la sécurité sur le continent européen. Retrouvez toutes les informations sur la guerre dans notre direct.

La France va connaître un épisode de chaleur exceptionnel, avec des températures dépassant 30°C qui devraient faire tomber des records dans de nombreuses régions, a averti Météo-France. Le mois de mai risque d'ailleurs d'être le plus chaud jamais observé dans l'Hexagone.

20h09 : Le président turc Recep Tayyip Erdogan affirme que la Turquie ne "cèdera pas" sur l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan après que les deux pays ont officialisé leur candidature.

19h58 : "L'Ukraine peut gagner cette guerre", a espéré le secrétaire général de l'Otan. Kiev a repris le contrôle de certaines zones longtemps contestées par les forces russes, comme la ville de Kharkiv, et l'armée russe fait face à des difficultés humaines et tactiques. Dans cet article, je vous explique pourquoi l'alliance entrevoit la possibilité d'une issue favorable pour son allié.

Un soldat des forces spéciales ukrainiennes, près de Kharkiv, le 16 mai 2022. (DIMITAR DILKOFF / AFP)

(DIMITAR DILKOFF / AFP)

18h57 : Severodonetsk est l'une des villes importantes du Donbass encore sous contrôle ukrainien. Elle est située à près de 80 km à l'est de Kramatorsk, devenu le centre administratif du Donbass ukrainien depuis que les séparatistes se sont emparés de la partie orientale de ce grand bassin houiller en 2014.



(GOOGLE MAPS)

18h52 : Au moins dix personnes ont été tuées dans des bombardements russes sur la ville de Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine, quasiment encerclée par les forces de Moscou, a annoncé le gouverneur de la région.




(Leo Correa / AP / SIPA)

15h18 : "Le gouvernement a décidé d'informer l'Otan de la volonté de la Suède de devenir membre de l'alliance", a déclaré la Première ministre Magdalena Andersson, lors d'une conférence de presse. "Nous quittons une ère pour entrer dans une nouvelle", selon la dirigeante suédoise.

15h10 : La Suède demande officiellement son adhésion à l'Otan.

14h14 : Un tel "élargissement de l'Otan ne constitue pas une menace immédiate (...) mais le déploiement d'infrastructures militaires sur les territoires de ces pays entraînera bien sûr une réponse."

Le président russe Vladimir Poutine a estimé que les adhésions de la Finlande et de la Suède à l'Otan ne constituaient pas "une menace" en soi, mais que la Russie réagirait à des déploiements militaires.

13h15 : A 13 heures, voici les trois contenus incontournables du jour :

Près de trois mois après le début du conflit, certains réfugiés ukrainiens sont déjà rentrés chez eux. Mais pour d'autres, le retour demeure impossible. C'est le cas de Jane, arrivée en région parisienne en mars avec ses deux filles, et que notre journaliste Marie-Violette Bernard a rencontrée.

Le temps sec et chaud inquiète les agriculteurs, notamment ceux qui cultivent le blé. Le pain, aliment de base, pourrait souffrir en bout de chaîne d'une sécheresse, alors que l'inflation est déjà galopante. Marie-Adélaïde Scigacz explique dans cet article pourquoi la sécheresse pourrait nous mettre dans le pétrin.

Alors que le Festival de Cannes ouvre ses portes demain, un documentaire, Girl Power, de Léni Mérat, braque ses projecteurs sur l'émergence des femmes dans le cinéma et leur lutte pour exister. Il sera diffusé ce soir sur France 2. Isabelle Malin vous en propose un extrait.

12h36 : "Nous sommes engagés envers notre communauté mondiale et devons rester inflexibles quant à nos valeurs", justifie le PDG du groupe Chris Kempczinski. "Le respect de nos valeurs signifie que nous ne pouvons plus conserver les Arches [le logo de McDonald's]" en Russie, a-t-il ajouté.

12h01 : Il est midi, que retenir de l'actualité ?

• Le nouveau Premier ministre va-t-il être connu aujourd'hui ? Rien n'est certain. "Normalement ça devrait être ça. Mais qui sait vraiment ?" dit un conseiller ministériel à franceinfo. Suivez la situation dans notre direct.

• Les demandes d'adhésion à l'Otan de la Suède et de la Finlande sont "une conséquence directe des actions de Vladimir Poutine", déclare à franceinfo Camille Grand, secrétaire général adjoint de l'Alliance.

• Une nouvelle mesure est levée. Dès aujourd'hui, le masque n'est plus obligatoire dans les transports en commun. Nous récapitulons les règles sanitaires encore en vigueur par ici.


L'ancien footballeur Tony Vairelles a été condamné à cinq ans de prison dont deux avec sursis par le tribunal judiciaire de Nancy pour des violences avec arme commises dix ans plus tôt à la sortie d'une boîte de nuit.

11h56 : Certaines sources ukrainiennes, au contraire, accusent la Russie de mettre en scène des prisonniers de guerre ukrainiens après les avoir transférés hier à Marioupol. "Ils sont présentés comme des combattants d'Azovstal mais le régiment continue de se défendre", écrivent plusieurs canaux Telegram ukrainiens.

11h54 : Parmi les quelque 1 000 soldats combattants ukrainiens piégés sous les bombes, près de 600 seraient blessés, indiquait récemment Sviatoslav Palamar, commandant adjoint du régiment Azov, en plaidant lui aussi pour leur évacuation.

11h56 : A Marioupol, une dizaine de militaires ukrainiens sont sortis de l'usine Azovstal avec des drapeaux blancs pour demander l'ouverture de négociations avec l'armée russe, affirme le commandant du bataillon russe Vostok sur la chaîne Rossiya 1. Prudence toutefois, car ces informations n'ont pas été confirmées côté ukrainien.

10h59 : Les demandes d'adhésion à l'Otan de la Suède et de la Finlande ne sont "pas une escalade" mais une "mesure de défense", déclare à franceinfo Camille Grand, secrétaire général adjoint de l'Alliance. "En tout cas, c'est une conséquence directe des actions de Vladimir Poutine", estime-t-il, "parce qu'ils considèrent que la situation de sécurité en Europe est profondément changée".

10h54 : La Russie compile des documents afin de lancer une enquête officielle sur les activités biologiques militaires en Ukraine dans un proche avenir, déclare le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.

10h39 : La Russie compile des documents afin de lancer une enquête officielle sur les activités biologiques militaires en Ukraine dans un proche avenir, déclare le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.

10h31 : Malgré la guerre, la ville côtière d'Odessa retrouve une certaine légèreté. La ligne de front est à seulement 130 km à l'est et les sirènes d'alarme résonnent de temps en temps. "On veut que ça reste une ville joyeuse comme elle l'a toujours été pour tous les Ukrainiens", dit Oleh, soldat de l'armée ukrainienne. Voici notre reportage.



(AGATHE MAHUET / RADIO FRANCE)

09h13 : Il est 9 heures, faisons un nouveau rappel des titres :

"Cela va être une femme apparemment", déclare François Bayrou, proche d'Emmanuel Macron, à propos de celui ou celle qui succèdera à Jean Castex à Matignon. Suivez la situation dans notre direct.

• Une nouvelle mesure est levée. Dès aujourd'hui, le masque n'est plus obligatoire dans les transports en commun. Nous récapitulons les règles sanitaires encore en vigueur par ici.

Après la Finlande, la Suède va déposer une demande d'adhésion à l'Otan. Les Etats-Unis ont assuré les deux pays de leur soutien pour rejoindre l'alliance.

• Une éclipse totale de Lune a eu lieu cette nuit. Les Français ont pu voir "trois minutes de Lune mangée par l'ombre de la Terre", se réjouit l'astrophysicien Hervé Dole.

07h34 : Chaque jour, Jane demande à ses proches en Ukraine s'il est envisageable de rentrer. "Ils disent que c'est trop dangereux." Alors la priorité de cette réfugiée est désormais d'apporter un peu de stabilité à ses enfants. "Je prends un jour après l'autre, sans m'avancer sur ce qui nous attend. Aujourd'hui, je pense que nous resterons ici jusqu'en août", envisage-t-elle. Je dresse son portrait dans cet article.





(PIERRE MOREL / FRANCEINFO)

07h33 : "Chaque jour, il y a une nouvelle question qui se pose, un nouveau document à obtenir, un nouveau problème à régler. Et c'est plus compliqué quand on ne parle pas la langue."


La photographe de 40 ans a la chance de se débrouiller en anglais (avec l'aide, parfois, d'un traducteur en ligne). Mais lorsqu'on ne parle pas un mot de français, les démarches administratives sont complexes. Jane et ses filles ont toutefois la chance d'être accompagnées (et logées) par l'association Groupe SOS.

07h31 : Trois mois après le début de la guerre en Ukraine, certains des 70 000 réfugiés accueillis en France sont déjà rentrés chez eux. Mais pour d'autres, le retour demeure impossible. J'ai rencontré Jane et ses deux filles, qui veulent "rester un peu" en France pour se reconstruire.



(PIERRE MOREL / FRANCEINFO)

07h31 : Débutons la journée avec un premier rappel des principaux titres :

• Une nouvelle mesure sanitaire est levée. Dès aujourd'hui, le masque n'est plus obligatoire dans les transports en commun. Nous récapitulons les règles sanitaires encore en vigueur.

Après la Finlande, la Suède va déposer une demande d'adhésion à l'Otan. Les Etats-Unis ont assuré les deux pays de leur soutien pour rejoindre l'Alliance atlantique.

• Une éclipse totale de Lune est en cours. De quoi s'agit-il ? Comment l'observer si les conditions météo le permettent ? On vous explique tout par ici.

• Trois semaines après la réélection d'Emmanuel Macron, la composition du nouveau gouvernement sera-t-elle enfin dévoilée aujourd'hui ? Le nom du successeur de Jean Castex se fait attendre. Suivez la situation dans notre direct.

• Le leader nord-coréen Kim Jong-un fustige les autorités sanitaires de Corée du Nord pour leur gestion de l'épidémie. Selon les chiffres officiels, 50 personnes sont mortes du Covid-19.