Guerre en Ukraine : six morts et seize blessés dans une frappe russe sur Kharkiv, deuxième ville du pays

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dénonce mercredi une "attaque ignoble et cynique" de la part de la Russie.

Le cratère d\'un missile russe dans le district de Slobidskyi après le bombardement nocturne des occupants russes, à Kharkiv (Ukraine), le 13 août 2022 (photo d\'illustration).
Le cratère d'un missile russe dans le district de Slobidskyi après le bombardement nocturne des occupants russes, à Kharkiv (Ukraine), le 13 août 2022 (photo d'illustration). (VYACHESLAV MADIYEVSKYY / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ce direct est terminé. Vous pouvez retrouver l'intégralité des articles sur la guerre en Ukraine.

 Six personnes sont mortes et 16 ont été blessées dans u
ne frappe russe sur Kharkiv. Le bilan a doublé, passant de 3 à 6 morts, a annoncé le gouverneur régional Oleg Sinegoubov mercredi 17 août. "Il y a un puissant incendie sur les lieux de la frappe dans un immeuble d'habitation", a ajouté le maire de la deuxième ville du pays, Igor Terekhov. Le président Volodymyr Zelensky a dénoncé une "attaque ignoble et cynique".

 L'Ukraine doit se préparer à "tous les scénarios" en ce qui concerne la centrale nucléaire de Zaporijjia, située à Energodar, dans le sud de l'Ukraine, a annoncé le ministre ukrainien de l'Intérieur, mercredi. "Tant que la Russie [la] contrôle, il y a de gros risques", a estimé Denys Monastyrsky. En visite dans la ville de Zaporijjia, située à 50 kilomètres à vol d'oiseau de la centrale, il a assisté à des exercices de premiers secours en cas d'accident nucléaire.

Une inspection de la centrale demandée par l'Otan. Le contrôle de la centrale nucléaire de Zaporijjia par l'armée russe "constitue une grave menace pour la sécurité". Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a jugé mercredi "urgent" qu'une "inspection" de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ait lieu. Il a également demandé "le retrait de toutes les forces russes" du site.

Kiev menace d'attaquer un pont reliant la Russie continentale à la Crimée. L'Ukraine menace d'attaquer le pont de Kertch, situé entre la mer d'Azov et la mer Noire, construit à grands frais par Moscou pour connecter la Russie à la péninsule annexée de Crimée. 

Les explosions se multiplient en Crimée. Une nouvelle explosion a retenti mardi dans une base militaire russe de Crimée, a annoncé le ministère russe de la Défense. Une semaine plus tôt, des dépôts de munitions destinées à l'aviation militaire avaient déjà explosé, dans l'ouest de la péninsule ukrainienne annexée par la Russie depuis 2014.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

23h15 : Au moins six personnes ont été tuées et seize blessées mercredi dans un bombardement russe sur Kharkiv, la deuxième ville du pays, ont annoncé les autorités locales, alors qu'un premier bilan faisait état de trois morts. Le président Volodymyr Zelensky a dénoncé "attaque ignoble et cynique".

21h33 : Au moins trois personnes ont été tuées et dix autres blessées aujourd'hui dans un bombardement russe sur Kharkiv, la deuxième ville du pays dans l'Est, a annoncé son maire. "Il y a un puissant incendie sur les lieux de la frappe dans un immeuble d'habitation", a précisé Igor Terekhov sur Telegram.

20h07 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité.

  • Météo France a levé la vigilance orange pour les départements de la Manche, du Calvados, de la Seine-Maritime et du Pas-de-Calais. Neuf départements du Sud-Est sont toujours concernés par cette vigilance, alors que le Gard, le Var et les Bouches-du-Rhône sont aussi en vigilance orange pour les pluies et les inondations.
  • Un déluge de grêle s'est abattu sur Saint-Etienne (Loire) et Lyon (Rhône). Des rafales de vent de 130 km/h y ont été enregistrées. Suivez notre direct.
  • L'Otan réclame une "inspection" urgente de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Suivez notre direct.
  • L'équipe de France boucle ses championnats d'Europe de Rome avec 13 médailles (3 or, 7 argent, 3 bronze) grâce aux ultimes médailles d'argent des relais 4x100 m 4 nages masculin et féminin ainsi qu'à la médaille de bronze de Yohann Ndoye Brouard sur 100 m dos.

18h06 : Il est déjà 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Un déluge de grêle s'est abattu sur Saint-Etienne (Loire). Des rafales de vent de 130 km/h y ont été enregistrées. Suivez notre direct.

• Météo France a placé 13 départements du nord et du sud et de l'est de la France en vigilance orange pour des risques d'orages.

• L'Otan réclame une "inspection" urgente de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Suivez notre direct.

• Le grimpeur colombien Nairo Quintana, 6e du classement général, a été disqualifié après deux contrôles positifs au tramadol pendant la course.

16h41 : Depuis une semaine, la Crimée est au centre du conflit. Franceinfo fait le point sur ce que l'on sait sur les explosions qui ont frappé des installations militaires russes dans cette péninsule annexée par Moscou depuis 2014. Des soldats russes patrouillent devant un quartier général de la flotte russe à Sébastopol, en Crimée, le 31 juillet 2022. (STRINGER / AFP) (STRINGER / AFP)

16h36 : About "Kerchen bridge". As recorded in international law: Crimea – 🇺🇦. So this bridge is an illegal object, permission for the construction of which was not given by Ukraine. It harms the peninsula’s ecology and therefore must be dismantled. Not important how – voluntary or not.

Traduction : "A propos du pont de Kerchen. Comme enregistré dans le droit international, la Crimée est en Ukraine. Ce pont est donc une structure illégale et l'Ukraine n'a pas donné sa permission pour sa construction. Il porte préjudice à l'écologie de la péninsule et doit donc être démantelé. Peu importe comment: volontairement ou non"

16h39 : Kiev menace de s'attaquer au pont de Kertch, construit à grands frais par Moscou pour connecter la Russie à la péninsule annexée de Crimée. "Ce pont est une structure illégale et l'Ukraine n'a pas donné sa permission pour sa construction, a déclaré sur Telegram le conseiller de la présidence ukrainienne, Mikhaïlo Podoliak. Il porte préjudice à l'écologie de la péninsule et doit donc être démantelé. Peu importe comment : volontairement ou non".

06h56 : C'est l'heure de la revue de presse. Les Echos titrent ce matin sur la baisse du prix du pétrole, alors que le baril de brut se facture désormais à 93 dollars, "son plus bas niveau" depuis le début de la guerre en Ukraine.

(LES ECHOS)

07h39 : Voici un premier point sur l'actualité de ce matin :

• # La vigilance orange aux orages est levée dans l'Aveyron et le Tarn. Elle est maintenue dans le Gard, l'Hérault et le Vaucluse. Les Bouches-du-Rhône et le Var sont en alerte orange pluie et inondations.

• Le réalisateur allemand Wolfgang Petersen, notamment connu pour ses films Troie et L'Histoire sans fin, est mort d'un cancer du pancréas. Il avait 81 ans.

ETATS_UNIS Le président américain Joe Biden a promulgué son vaste plan d'investissement sur le climat et la santé. Le texte prévoit une série d'incitations financières destinées à faire évoluer l'économie américaine vers les énergies renouvelables.

Emmanuel Macron a appelé hier au retrait des forces russes de la centrale nucléaire de Zaporijjia lors d'un entretien téléphonique avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky.