Guerre en Ukraine : les combats se rapprochent de Severodonetsk, la situation dans la ville est "très difficile", selon le gouverneur régional

"Les troupes russes ont avancé pour être si proches qu'elles peuvent tirer au mortier" sur Severodonetsk, a annoncé mercredi le gouverneur de la région de Louhansk, ajoutant que la ville était "tout simplement en train d'être détruite".

La ville de Severodonetsk dans la région de Louhansk, dans l\'est de l\'Ukraine, le 21 mai 2022. 
La ville de Severodonetsk dans la région de Louhansk, dans l'est de l'Ukraine, le 21 mai 2022.  (ARIS MESSINIS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les combats avec les forces russes ont atteint la périphérie de Severodonetsk, ville de la région de Louhansk, dans l'est de l'Ukraine. La situation est "très difficile", alerte le gouverneur de la région, mercredi 25 mai. "Les troupes russes ont avancé pour être si proches qu'elles peuvent tirer au mortier" sur Severodonetsk, a prévenu sur Telegram Serguiï Gaïdaï, ajoutant que la ville "est tout simplement en train d'être détruite". Ce direct est maintenant terminé.

 Moscou resserre son étau dans le Donbass. L'armée russe a intensifié son offensive dans l'est de l'Ukraine. "Dans la région de Louhansk, les Russes avancent dans toutes les directions à la fois", a affirmé le gouverneur régional sur Telegram. "La situation dans le Donbass est extrêmement difficile", a reconnu la veille le président Volodymyr Zelensky. "Toutes les forces que l'armée russe a encore ont été jetées là pour l'offensive" car ils "veulent tout détruire"

Zelensky dénonce un manque d'"unité" des pays occidentaux. "Ma question est : y a-t-il unité en pratique [dans l'Occident face à la guerre en Ukraine] ? Je ne la vois pas", a regretté le président ukrainien lors d'une prise de parole en visioconférence au forum économique de Davos, en Suisse. Le dirigeant a ajouté avoir "besoin du soutien d'une Europe unie"

 Kiev s'impatiente au sujet des armes. Le gouvernement ukrainien appelle instamment les Occidentaux à lui livrer davantage d'armes. "L'offensive russe dans le Donbass est une bataille impitoyable. J'exhorte nos partenaires à accélérer les livraisons d'armes et de munitions", a ainsi lancé mardi le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

23h14 : Depuis la résidence présidentielle du Fort de Brégançon où il passe quelques jours, Emmanuel Macron s'entretiendra demain par téléphone avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Cette discussion intervient alors que ce dernier menace de mettre son veto à l'entrée de la Finlande et de la Suède dans l'Otan, en pleine crise ukrainienne. Cet entretien se tiendra à 11h30 par téléphone, précise la présidence française.

22h46 : La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, s’est entretenue pour la première fois par téléphone avec son homologue ukrainien, Dmytro Kuleba. A cette occasion, la ministre nouvellement nommée "a réitéré la pleine détermination de la France (...) à renforcer notre appui à l’Ukraine face à l’agression russe, sur tous les plans et notamment en matière de fourniture d’équipements de défense", détaille un communiqué. "Ils ont également évoqué la nécessité de débloquer les exportations de céréales et d’oléagineux d’Ukraine, le blocus imposé par la Russie contribuant à la crise alimentaire mondiale."

20h12 : Voici un nouveau point sur l'actualité de cette soirée :

Les combats se rapprochent de Severodonetsk, la situation dans la ville est "très difficile", selon le gouverneur régional. Suivez notre direct.

#LEGISLATIVES Ce portrait robot du candidat type aux élections législatives donne aussi des indications sur la catégorie socio-professionnelle des candidats : on compte parmi eux 42% de cadres, contre seulement 3% d'ouvriers et 1% d'agriculteurs exploitants.


• Le parquet de Paris annonce ne pas donner suite aux signalements de l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles "en l'état", "faute d'élément permettant d'identifier la victime des faits dénoncés" et donc de pouvoir "procéder à son audition circonstanciée". Suivez notre direct.

• Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu, hier, dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et deux enseignantes. "Il est temps de transformer la douleur en action", a insisté le Joe Biden, visiblement ému, dans une allocution solennelle à la Maison Blanche. Voici ce que l'on sait de ce drame.

18h39 : "Nous voyons l'Otan comme une alliance, comme une institution mise à l'écart et ne faisant strictement rien."

Le chef de la diplomatie ukrainienne a accusé l'Otan de ne pas agir contre l'invasion de son pays lancée par la Russie, saluant en revanche les "décisions révolutionnaires" de l'Union européenne.

18h05 : Il est 18 heures, faisons un nouveau rappel des principaux titres :



Les combats se rapprochent de Severodonetsk, la situation dans la ville est "très difficile", selon le gouverneur régional. Suivez notre direct.

• Le parquet de Paris annonce ne pas donner suite aux signalements de l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles "en l'état", "faute d'élément permettant d'identifier la victime des faits dénoncés" et donc de pouvoir "procéder à son audition circonstanciée". Suivez notre direct.

• Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu, hier, dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et deux enseignantes. "Il est temps de transformer la douleur en action", a insisté le Joe Biden, visiblement ému, dans une allocution solennelle à la Maison Blanche. Voici ce que l'on sait de ce drame.

• La Grecque Maria Sakkari, troisième mondiale, est éliminée par la Tchèque Karolina Muchova (7-6, 7-6). Cette dernière rejoint l'Américaine Amanda Anisimova au troisième tour. Suivez la situation en direct avec franceinfo sport.

17h45 : La ville de Kramatorsk, dans l'est du pays, est méconnaissable. La capitale du Donbass a vu les trois quarts de ses habitants quitter la ville. Voici des photos.





(ARIS MESSINIS / AFP)

17h14 : La réaction n'a pas tardé. Kiev s'insurge après l'annonce par Moscou d'une procédure spéciale permettant aux Ukrainiens habitant dans les régions occupées par les troupes russes d'obtenir des passeports russes. "L'octroi forcé de passeports aux Ukrainiens à Kherson et Zaporijjia est une nouvelle preuve de l'objectif criminel de la guerre de la Russie contre l'Ukraine", juge le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

15h45 : Les Russes occupent déjà une grande majorité du Donbass et ils concentrent désormais tous leurs efforts pour s'emparer de la zone autour de Severodonetsk. La ville est bombardée jour et nuit, comme le montre ce sujet.

(FRANCE TELEVISIONS)

15h35 : Les combats avec les forces russes atteignent la périphérie de Severodonetsk, ville de l'Est de l'Ukraine où la situation est "très difficile", affirme le gouverneur de la région.

14h10 : Oups !Bonjour @Zut et @Rocambole ! Merci de nous lire avec tant d'attention. Je viens de faire la modification du lien. Et tant que j'y suis, je le remets ici.

14h09 : Bonjour, Votre lien ne renvoie pas vers l'article mais vers le lien de la photo d'illustration...Possible de mettre à jour votre post pour pouvoir lire votre article ?Merci d'avance

14h09 : L’article sur les futurs scénarios pour la guerre en Ukraine ne s’affiche pas 😢

13h46 : Le ministère russe des Finances annonce que la Russie remboursera sa dette extérieure en roubles. Cela survient alors que les Etats-Unis ont décidé de mettre fin à une exemption permettant à Moscou de payer ses dettes en dollars.

14h04 : Pour approfondir le sujet et tenter d'anticiper les semaines à venir, nous avons publié hier cet article. Nous détaillons plusieurs hypothèses : l'Ukraine repousse l'offensive avec le soutien occidental et gagne la guerre ; la Russie gagne la guerre par "étouffement économique" et militaire de l'Ukraine ; la guerre s'installe sans qu'aucun des deux camps ne l'emporte ; les négociations de paix finissent par aboutir ; la Russie propage le conflit aux pays voisins ; un changement de régime intervient à Moscou.




(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

13h39 : Les troupes russes se concentrent désormais dans le sud de l'Ukraine, où elles avancent. La Russie progresse "dans le Donbass, au-delà de ce que ses alliés prorusses contrôlaient, et dans le sud de l'Ukraine", a rappelé hier Luc Lacroix, le correspondant de France Télévisions en Russie.

13h27 : La Russie facilite l'octroi de passeports russes aux habitants du sud de l'Ukraine.

13h11 : Bruxelles dévoile un aperçu des nouvelles sanctions à venir contre Moscou. La Commission européenne a présenté un projet de directive qui prévoit notamment une possible confiscation des avoirs pour les individus et entités qui violent ou contournent les sanctions, et ceux qui sont engagés dans des activités criminelles.

12h01 : Il est midi. Nous faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

• Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu, hier, dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et deux enseignantes. "Il est temps de transformer la douleur en action", a insisté le Joe Biden, visiblement ému, dans une allocution solennelle à la Maison Blanche. Voici ce que l'on sait de ce drame.

La Haute Autorité de santé (HAS) recommande d'anticiper l'organisation d'une campagne de rappel vaccinal pour l'automne 2022 des populations les plus à risque de formes graves de la maladie.


• C'est parti pour la quatrième journée et le deuxième tour de Roland Garros. Cinq Tricolores vont tenter leur chance porte d'Auteuil aujourd'hui. Suivez notre direct.



L'armée russe tente coûte que coûte de resserrer son étau sur la région de Lougansk, dans le Donbass, où elle a intensifié son offensive dans l'objectif de "tout détruire", selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Suivez notre direct.

11h41 : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a présenté ses condoléances aux victimes de la tuerie dans une école au Texas, estimant qu'il est "terrible d'avoir des victimes de tireurs en temps de paix".

09h54 : Prix à la pompe, contraintes techniques... Un éventuel embargo européen sur le pétrole russe, en discussion depuis de longues semaines à Bruxelles, aurait de coûteuses conséquences sur les consommateurs et les entreprises, avertit le Centre d'études prospectives et d'informations internationales, un organisme rattaché à Matignon.

09h23 : Il est 9 heures. Nous faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

• Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu, hier, dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et deux enseignantes. "Il est temps de transformer la douleur en action", a insisté le Joe Biden, visiblement ému, dans une allocution solennelle à la Maison Blanche.

• Les larmes de Tsonga, la folle victoire de Simon, le sourire de Gaston et la solidité de Cornet... Voici le résumé de la journée de mardi pour les Français.


Selon nos informations, Matignon a été informé plusieurs heures avant la publication de l'article de Mediapart que Damien Abad, alors sur le point d'être nommé ministre des Solidarités, faisait l'objet d'accusations de violences sexuelles.

L'armée russe tente coûte que coûte de resserrer son étau sur la région de Lougansk, dans le Donbass, où elle a intensifié son offensive dans l'objectif de "tout détruire", selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Suivez notre direct.

06h52 : "La situation dans le Donbass est extrêmement difficile", a reconnu de son côté mardi soir le président Volodymyr Zelensky. "Toutes les forces que l'armée russe a encore ont été jetées là pour l'offensive" car ils "veulent tout détruire", a-t-il affirmé.